Vendredi 19 Avril 2019
Séville, Dax, Toros…
Samedi, 21 Avril 2012

manz20ww

Triomphe de Manzanares qui a coupé quatre oreilles aux toros de Victoriano del Río, ce qui lui a permis de sortir a hombros par la Porte du Prince…

La nuit et le jour avec la veille, et pour tout dire avec le début de cette Feria d’Avril où il ne s’est gère passé de choses dont on se souviendra en quittant Séville… 

Une Maestranza enfin pleine à craquer (no hay billetes), un temps clément, des toreros motivés qui certes ont connu des fortunes diverses, un peu à l’image du lot qui leur a été réservé, et des toros de Victoriano del Río et Cortés inégaux de jeu, mais plus en adéquation avec le « Toro de Séville » que ce qui est sorti les jours précédents. Car Séville n’est ni Madrid, ni Bilbao.

Les émotions sont venues de tous les côtés, à commencer par le chaleureux accueil réservé à Juan José Padilla - saluts aux deux -, avec une authentique standing-ovation qu’il fit partager à ses compañeros. La suite a été moins évidente pour lui, tombant sur un lot qui ne lui laissa pas beaucoup de chances de s’imposer, mais face auquel il tenta de s’attacher les faveurs de l’assistance, notamment au second tercio, pour une autre belle ovation au quatrième après quatre paires. Pour le reste, otra vez será…

 jjp20w

Manzanares - deux oreilles et deux oreilles - a éclaboussé la Maestranza de toute sa classe, d’abord avec un faenón face à son premier, rematé par un recibir d’école. Elégance, temple, suavité des mouvements, entrega, lenteur et amplitude des gestes, tout y était, le tout ponctué comme pour une partition des meilleures symphonies, par de profonds silences alternant avec de vibrantes envolées…

manz20w

Avec le quinto, Manzana doubla la mise devant un toro moins évident, mais comme il termina fort alors que le soufflet était en train de retomber et qu’il conclut par un autre recibir réussi, la grande porte lui tendait définitivement les bras. Ça valait bien l’abrazo à papa, entre autres congratulations…

On notera au passage la grande actuation de la cuadrilla, toujours aussi présente et impeccable dans tous les tercios. Au final, Manzanares a eu le bon goût de les appeler pour saluer, un geste émouvant auquel le public conquis a répondu par une ovation de gala archi-méritée. Enhorabuena à Juan José Trujillo, Curro Javier et Luis Blázquez, un trio en tous points exemplaire.

manz20x

Alejandro Talavante - oreille et saluts - ne voulut pas être en reste et avec le troisième, le meilleur de l’envoi, l’Extremeño, sortit le grand jeu pour s’engager dans une faena complète qui connut plusieurs moments de haute intensité. Son répertoire varié transmit au public et après une entière, il put promener une oreille légitimement obtenue… ce qui lui valut au passage l’offrande d’un magnifique coq vivant de la part d’un fervent admirateur !

at20w

Las, l’ultime n’avait pas la même qualité de charge, mais Talavante fit un effort méritoire, séquence encimista comprise, pour quitter la Maestranza la tête haute. Ce qu’il fit.

En résumé, une corrida entretenue, des aficionados heureux à la sortie, et l’empreinte d’un Manzanares «  arrollador » qui a déjà postulé au titre de triomphateur par une sympathique sortie par la « Puerta del Príncipe », accompagnée d’une nuée de jeunes aficionados…

DAX

Cartels de la temporada…

 Feria d'août

dax20wx

Samedi 11 : six Jandilla pour Enrique Ponce, El Juli et Daniel Luque.

Dimanche 12 - Matin, six novillos de José Cruz.

Tarde : six Escolar Gil pour Fernando Robleño, Javier Castaño et Alberto Aguilar.

Lundi 13 : six Alcurrucén pour Juan Bautista, El Cid et Thomas Dufau.

Mardi 14 : six Zalduendo pour  Morante de la Puebla , José Mari Manzanares et Alejandro Talavante.

Mercredi 15. Matin. Six Murube pour Pablo Hermoso de Mendoza, Leonardo Hernandez et Joao Moura.

Tarde : six Baltasar Ibán pour Diego Urdiales, Sergio Aguilar et Juan del Álamo.

Toros y Salsa

dax20y

Samedi 8 : six Fuente Ymbro pour El Cid, Ivan Fandiño et David Mora.

Dimanche 9   six  Garcigrande pour Curro Díaz, El Juli et José Mari Manzanares.

Tous les détails dans quelques jours avec un dossier complet…

TOROS

Le numéro 1925 est chez votre dépositaire : Au sommaire, les cinq siècles de la confrérie des Gardians de Saint Georges, l’histoire de félibres en Catalogne et les résumés de Vergèze, d’Arles, d’Aignan, Mugron et du week-end Saint-Gillois de la coordination des clubs taurins. Bonne lecture…

to20qs
(Communiqué)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 al23aff

 ist25aff