Dimanche 21 Avril 2019
Morante, Lima, Leonardo, Corridafrance, Paris, Loto, Sagradesque, Monnet…
Mardi, 20 Novembre 2012

mo20xx

Sortie a hombros de Morante de la Puebla par la Puerta Grande de la Monumental de Mexico…

Triomphe retentissant pour « MorArte » qui a coupé les deux oreilles de son second adversaire de San Isidro, El Zapata obtenant un trophée à son second et José Mauricio étant applaudi aux deux.

Avec Feria TV, voir la vidéo de cette corrida en cliquant ICI

LIMA

MAGIQUE ACHO...

Lima, dimanche, 3ème corrida de féria, deux tiers d'arène.

6 toros de la Carolina un d'Achury Viejo (2ème bis) un sixième de La Palmas gracié; "Vencedor" numéro 805.

Juan Bautista en gris et or : salut et deux oreilles.
Ivan Fandiño: silence et deux oreilles.
Alfonso de Lima en rose et or: silence et deux oreilles symboliques.

lima20x

Acho c'est magique... Les collines surplombent la plus vieille plaza d'Amérique et les bidonvilles bigarrés s'y sont agrippés depuis des décennies. Dans l'enceinte réservée à la féria : un public mêlé, populaire, mais aussi la gentry locale qui a sa table réservée au restaurant taurin. Cette ambiance bon enfant est propice au succès et à l’investissement des "coletudos", largement soutenus par les gradins. N´empêche, on n´avait pas vu de mémoire de Limeño un tel succès à Acho où tous, éleveurs et toreros, terminèrent dimanche sur les épaules...

Nous avons vécu ainsi, à la tombée de l´avion, une grande après-midi qui se termina mieux qu´elle n´avait commencé. Les trois premiers toros anodins, faibles et manquant de race, ne se prêtaient pas au succès et on craignait le pire. Mais l´histoire prit un autre cours et la suite fut d´un autre tonneau, on peut dire grandiose du point de vue de la présentation comme du comportement d'un ensemble pourtant complété en dernière minute.

lima20ab

Juan Bautista, dans un grand moment, fit une démonstration de son toreo classique et sans concession. Le premier ne dura pas mais l´Arlésien, décidé, montra la profondeur de son toreo à la cape comme à la muleta lors de son second passage et tua comme un canon. Triompher sans faire aucune concession sur ces terres promptes aux enthousiasmes, il fallait le faire. Juan Bautista emballa l´affaire, il fit preuve de classe dans ce qu´il entreprit et de temple dans de belles séries. Il coupa deux grosses oreilles, sans démagogie, en restant sur cette ligne pure qu´il affectionne.

Iván Fandiño ne pouvait faire moins, mais c´est un autre registre. Coqueluche du public local, il se jeta dans la bagarre avec ses atouts: son courage et son entrega. Il fit un quite par gaoeneras impressionnant au toro de Juan Bautisa et après être tombé sur un mauvais sujet, se justifia pleinement devant l´excellent cinquième, le plus brave du lot. Certes, il se fit toucher quelque peu la mutea et usa plus de la droite que de la gauche, mais une estocade foudroyante balaya les réticences et il gagna le droit, lui aussi, de sortir en triomphe.

Le dernier morlaco, c´était du miel. Un toro d´une noblesse fabuleuse, ne se fatigant jamais et humiliant avec classe, le rêve du torero, et surtout un élément précieux dans un pays où les camadas courtes justifient ces nombreux indultos. Malgré ses limites, Alfonso de Lima (obstétricien dans le civil) réussit à sauver la vie de "Vencedor", le bien nommé.
Grands souvenirs...

Pierre Vidal

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida en cliquant ICI

LEONARDO

Devant deux tiers d’arène, triomphe de Leonardo Hernández dans la plaza Fermín Rivera de San Luis Potosí (Mexique) pour avoir coupé une oreille avec pétition de la seconde à ses deux adversaires de La Muralla, Jorge Hernández Gárata obtenant un trophée à son second.

lh20y

Les toros ont donné un bon jeu et Leonardo s’est particulièrement illustré sur Cairel, Templario, Xarope, Verdi, Burladero et Humorista.

lh20x

CORRIDAFRANCE

Cinquième et dernier rendez-vous de l'édition 2012 de CorridaFrance à Lunel (34), la présentation de l'ouvrage "Une Corrida pour l'Histoire" aux éditions Passiflore, s'est déroulée le samedi 17 novembre à la Salle Louis Feuillade.

En présence de Mr Joël Moysan, adjoint délégué à la Culture, des auteurs Jean-Marie Magnan ; Robert Bérard et Laurent Deloye ainsi que des éditrices Mmes Florence Defos du Rau et Patricia Martinez, la présentation s'est déroulée devant une salle affichant quasiment le plein.

cf20x-1

Après quelques digressions animées sur l'avenir de la Tauromachie maintenant (après la corrida du 16 septembre à Nîmes), la soirée s'est poursuivie par une séance de dédicaces à laquelle se sont prêtés de bon cœur les trois co-auteurs présents, Francis Wolff étant pour ce qui le concerne retenu sur Paris.

Le livre est par ailleurs disponible dans vos librairies taurines habituelles, ainsi que par correspondance sur le site de l'éditeur :

http://www.editions-passiflore.com/36-une-corrida-pour-l'histoire.html

Rayon : Régionalisme-Tauromachie
Photographies : 70 photos couleur
Nombre de pages : 64
Dimension : 28cm x 18,5cm
Date de parution : 15 novembre 2012
(Communiqué)

PARIS

En tauromachie aussi, il y a des injustices. Ce n’est pas toujours le toro qui fait et défait les carrières, c’est parfois la mode ou le marché. Diego Urdiales est une victime de l’une ou de l’autre. Voilà un torero au courage et au coup d’œil exceptionnels, sincère, technique, précis, émouvant, et qui est trop souvent oublié à l’heure des programmations.

du20x

Après une alternative un peu improvisée le 15 août 1999 à Dax (Paco Ojeda et Manuel Díaz « El Cordobés », toros de Puerta Hermanos) et quelques saisons honorables, il ne toréait pratiquement plus jusqu’à ce qu’un certain toro nommé « Molinito », de Victorino Martín, qu’il  gracie sur ses terres de Logroño à la fin de la saison 2007, lui rouvre les portes de Madrid (où il triomphe en 2008) et le propulse parmi les meilleurs spécialistes de ce fer admiré et redouté.

du20y

En France, seul Dax lui est fidèle (Nîmes a attendu 2012 pour qu’il y « confirme son alternative » !) ; mais en Espagne, c’est surtout à Bilbao - qui lui offre désormais deux contrats lors de chaque Semana Grande - qu’il recueille chaque année les fruits de sa valeur, de son obstination et de son immense intelligence du combat des victorinos. C’est pourquoi nous sommes fiers de recevoir Diego Urdiales « le lion d’Arnedo » le 26 novembre.

Le lieu vous sera communiqué ultérieurement.

Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail en répondant à ce courriel, ou à l’adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , ou sur notre nouveau site :

http://clubtaurindeparis.com
(Communiqué)

LOTO

loto20y

SAGRADESQUE

« Sagradesque » se présente dans la continuité du livre « Sagrada » du même auteur. C’est l’ouvrage d’un artiste peintre et auteur qui donne tout l’éclat et le mystère d’un rite sacré de Messe antique dans le rituel de la Corrida.

sagr20x

MONNET

Dernier tournage de notre banderillero-chasseur sur la chaîne SEASONS…

Vendredi 23 novembre à 19h30, Seasons hebdo : Magazine 35 Minutes…

mm20x

Présenté par David Chaignon. "Les Alpilles".

Au sommaire : "Battue de sangliers". - "Chasse du perdreau au chien d'arrêt". - "Chasse de l'alouette et de la grive à la passée". - "Chasse du lapin avec un groupe de chasseurs".

David Chaignon retrouve Marc Monnet dans les Alpilles pour découvrir la chasse et la gastronomie de la région.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff