Dimanche 21 Avril 2019
UCTPR
Dimanche, 27 Janvier 2013

uc13yy

 A Méjanes, No hay billetes pour la LVIIIème Assemblée Générale des Clubs Taurins Paul Ricard…

En effet, la grande salle du Domaine Paul Ricard était bondée quand Dominique Perron, Président de l’UCTPR, a ouvert la séance. Et bien sûr, après avoir formulé ses vœux de bonne année 2013, il a tenu à évoquer le décès brutal de Patrick Ricard, le 17 août, qui a plongé tous les « Ricardiens » dans un immense peine. Une authentique figura qui dans la lignée de son père soutenait à fond l’action des CTPR…

uc27cSur le grand écran, l’image du souvenir…

Ensuite, Dominique Perron a rappelé la philosophie des clubs, que l’on peut résumer par sa formule : « Nous sommes des créateurs de convivialité et d’amitié, ainsi que des distillateurs de bonne humeur » !

uc27aMichèle Ricard, Paco Ortiz, Sébastien Mouquet, Bernard Planchon et Alain Miralès

Le Président est ensuite revenu sur les récentes victoires obtenues grâce à l’ONCT, avec la collaboration de l’UCTPR, il s’est notamment félicité de la création de l’AMTF, du succès de l’opération « Toros de France », ainsi que de la volonté des Fédérations Françaises de Course Camarguaise et Landaise de repartir sur de bonnes bases…

uc13g

Il a conclu en se proclamant résolument optimiste pour 2013, estimant qu’il faut surtout travailler sur la qualité, ajoutant que l’UCTPR continuera d’apporter son dynamisme, son professionnalisme et son enthousiasme…

uc27bPhilippe Savinel, Jean-Paul Richard, Mickaël Merolli, et derrière Hubert Yonnet, Louis Delavalle

RAPPORT MORAL

Présenté par Arnaud Fesquet, il ressort que l’UCTPR compte 15.641 adhérents répartis sur 384 clubs, ce qui fait de cette Union la plus importante de France dans le domaine de la tauromachie.

Un des points forts de l’UCTPR consiste dans les actions de partenariat avec entre autres les courses de solidarité, le rassemblement UCTPR, les inaugurations d’arènes, la Fête du Cheval, le Trophée Nimeño II, la foire aux chevaux, les fiestas camperas, le soutien aux écoles taurines, le Prix Hemingway, l’opération Livre et Aficion de Paris, le livre de Julien Lescarret « Au risque de soi » et celui de Toronaute sur José Tomás…

uc13c

En ce qui concerne le site internet (que l’on peut consulter en cliquant ICI), il est à noter l’importante implication des délégués. En 2012, il y a eu 41.612 visites, dont une partie  provenant de l’étranger.

Arnaud Fesquet a conclu, non sans humour, par une recette culinaire « à sa façon » dont les ingrédients, une fois bien mélangés, dégagent les saveurs de tout ce qui caractérise l’UCTPR…

RAPPORT FINANCIER

Sans vouloir vous abreuver de chiffres, toujours consultables par les adhérents en s’adressant à l’UCTPR, Bernard Melchior, commissaire aux comptes, a fait ressortir à l’aide de plusieurs panneaux, un équilibre financier de l’exercice 2012.

uc13d

RAPPORTS DES COMMISSIONS

Tour à tour, ont pris la parole Jérémy Serrano, rapporteur pour la Course Camarguaise, Marcel Garzelli, pour la Corrida Sud-Ouest, Gérad Suberchicot, pour la Course landaise, et enfin votre serviteur, Paul Hermé, pour la Corrida Sud-Est.

Chaque intervention a été au préalable illustrée par un document filmé et suivie de la remise des trophées aux lauréats de ces diverses catégories.

uc13eJérémy Serrano

uc13iMarcel Garzelli

A noter que Marcel Garzelli a annoncé à la fin de son intervention qu’il se retirait de son rôle de rapporteur de la Corrida Sud-Ouest, ne désirant pas être juge et partie, puisqu’il exerce dorénavant les fonctions d’organisateur pour sa chère arène de Vic-Fezensac. Enhorabuena y suerte pour tes nouvelles fonctions, Marcel !

uc13lGérad Suberchicot

uc13nCelui-là, il me semble l’avoir déjà vu quelque part !

RÉCOMPENSES 2012

COURSE CAMARGUAISE

uc13fHubert Hugon

Raseteur espoir : Lucas Faure.

Raseteur As : Hadrien Poujol.

Manade : Hubert Espelly, manade Guillerme.

Coup de cœur : A l’ensemble des Arlésiennes, représentées par la première d’entre elles, Astrid Giraud, Reine d’Arles.

uc13h

CORRIDA SUD-OUEST

uc13jGuillaume Marsan

Novillada sans picadors : ganadería Alma Serena.

Novillada : ganadería Valdellán.

Novillero sans picadors : Louis Husson.

Novillero : Juan Leal.

Coup de cœur : Julien Lescarret.

uc13k

COURSE LANDAISE

Ecarteurs, Champion des Jeunes : Romain Clavé.

Champion de France : Vincent Miuras.

Sauteurs, Champion des Jeunes : Simon Raunier.

Champion de France : Louis Ansolabehere.

uc13m

CORRIDA SUD-EST

uc13oBernard Planchon

Novillero sans picadors : Lilian Ferrani.

Novillada sans picadors : Frédéric Lautier, héritiers de François André.

Novillada : Patrick, Margaux et Marie Laugier : Dos Hermanas.

Coups de cœur : Loren et Jalabert frères pour la corrida goyesque d’Arles.

uc13q

HOMMAGE

A Christian Peyret, maire de Nogaro, et Bernard Marque, président du CTPR de Nogaro.

uc13r

PALMARÈS

Pour mémoire, rappel du palmarès complet des sections corrida Sud-Ouest et Sud-Est…

CORRIDA SUD-OUEST

Meilleure corrida: Fuente Ymbro, pour celle lidiée à Mont-de-Marsan, pour la corrida lidiée dans cette même arène.

Accessit à José Escolar Gil pour son lot de Mont-de-Marsan.

Meilleure novillada piquée: Valdellán, lidiée à Parentis.

Meilleure novillada sans chevaux: Alma Serena, lidiée à Bayonne.

Accessit à Jean-Louis Darré pour son lot d’Eauze.

Meilleur torero: Iván Fandiño.

Prix spécial à Fernando Robleño pour son comportement devant la corrida d’Escolar Gil à Mont-de-Marsan.

Meilleur novillero avec picadors: Juan Leal.

Meilleur novillero sans picadors: Louis Husson.

Révélation en non piquée: Jean-Baptiste Molas.

Coup de cœur à la Peña Alegría de Dax pour son action pédagogique (Aficion Ado) envers la jeunesse pendant la Feria de Dax.

Un grand merci à Julien Lescarret pour l’ensemble de sa carrière.

CORRIDA SUD-EST

Meilleur lot de toros : MIURA/NÎMES, devant VICTORINO MARTÍN/ISTRES ET DOMINGO HERNÁNDEZ/ ARLES

Meilleur lot de novillos : DOS HERMANAS/ARLES devant FUENTE YMBRO/NÎMES ET HUBERT YONNET/LUNEL

Meilleur lot d’erales : HÉRITIERS de FRANÇOIS ANDRÉ/ARLES devant les Héritiers de CHRISTOPHE YONNET/ARLES ET TIERRA D’OC/BELLEGARDE

Meilleur lot de toros de rejón: LOS ESPARTALES/NÎMES

Meilleur torero: JAVIER CASTAÑO devant JOSÉ MARI MANZANARES ET JUAN BAUTISTA

Meilleur rejoneador : PABLO HERMOSO DE MENDOZA devant DIEGO VENTURA ET ANDY CARTAGENA

Meilleur novillero : JUAN LEAL/NÎMES devant BORJA JIMÉNEZ/ARLES ET ROBERTO BLANCO/TARASCON

Meilleur novillero NSP v: LILIAN FERRANI (école taurine d’Arles) devant LOUIS HUSSON (Adour AFICION)

COUPS DE CŒUR :

SIMON CASAS ET JOSÉ TOMÁS, l’un pour sa programmation exceptionnelle des arènes nîmoises, l’autre pour son génie dans le toreo et sa performance lors de son encerrona à Nîmes le 16 septembre.

LUC ET MARC JALABERT, ainsi qu’au peintre LOREN pour le résultat artistique de qualité de la corrida goyesque lors de la feria du Riz à Arles.

AUX CUADRILLAS DE MANZANARES ET JAVIER CASTAÑO pour leur maestría et leur application dans toutes les phases de la lidia.

ENCOURAGEMENTS :

A RAPHAEL VIOTTI, pour son travail remarquable en tant que torero subalterne, seul français engagé dans la cuadrilla de José Tomás lors de son encerrona à Nîmes.

MOTIONS

Respect et application de la loi pour éviter les confrontations avec les anti-corridas au pourtour des arènes.

Respect du tercio de varas et de banderilles.

Effort général de toutes les empresas pour faire baisser le prix des places et favoriser les abonnements bon marché.

JUAN LEAL

A noter, la double victoire de Juan Leal dans la catégorie Novillero, honoré autant par le Sud-Ouest que par le Sud-Est. Enhorabuena…

uc13t

Pour rappel, Juan sera le 17 mars à Samadet où il s’enfermera avec six novillos de Fuente Ymbro. A ce propos, Joël Jacobi, qui présente chaque mois son excellente émission « Signes du Toro » sur FR3, en a profité pour faire une interview du novillero, entouré de ses deux mentors, Jean-Marie Raymond et Maurice Berho.

CONVIVIALITÉ

A l'issue de l'Assemblée Générale, Dominique Perron a convié ses amis à prendre le Ricard de l'amitié, un apéritif suivi du repas pris en commun dans la grande salle et la barnum adjacent, avec une animation musicale de qualité avec l'ensemble "Autre re'Gard"...

uc13b

uc13ab Michèle Ricard et Paco Ortiz avec l'ami Gérard Walbec, ex-délégué Sud-Est

uc13s Le Président avec la Reine d'Arles et ses Dauphines

uc13wEstrambord à la table du Président, avec Loren...

uc13xPremière ligne...

uc13yAvec Philippe Soudée, du Ruedo Newton...

uc13zMúsica, Maestros !

A  titre indicatif, intégralité du rapport que j’ai prononcé pour la section Corrida Sud-Est…

Cher Président, chers amis…

Je vous adresse mes vœux de bonne année et grande temporada 2013, mais permettez-moi d’abord d’avoir à mon tour une pensée particulière pour ceux qui nous ont quittés cette année, Patrick Ricard, bien sûr, mais aussi mes amis Hervé Balley, Jean-François Jallet, Pierre Arnouilh et Pierre Charrain… ainsi que dernièrement Lucien Tardieu, un authentique précurseur de ce qu’est devenu l’élevage du toro bravo dans nos terres taurines…

La temporada 2012 nous a réservé quelques bonnes surprises et en ce qui concerne le Sud-Est, pas mal de noms ont été évoqués à l’heure de désigner les lauréats, ce qui signifie qu’il y a eu des temps forts relevés de-ci, de-là, par les membres de notre commission, une abondance de biens dont on ne se plaindra pas, certes toujours un peu subjective, mais qui en définitive reflète assez fidèlement le panorama d’une saison qui a laissé quelques grands souvenirs…

Ainsi, d’Arles à Céret, d’Istres à Alès, en passant notamment par la plaque tournante de Nîmes, notre Sud-Est a été le théâtre de courses de bon niveau, parfois même exceptionnel, comme les performances mémorables de Javier Castaño devant six Miura à Nîmes, puis celle de Fernando Robleño à Céret face aux Escolar Gil et cerise sur le gâteau, celle de José Tomás le dimanche des Vendanges à Nîmes… Et outre les ferias les plus importantes d’Arles, Nîmes et Béziers, d’autres arènes plus modestes ont aussi tiré leur épingle du jeu, dans toutes les catégories de courses, bien en phase avec la qualité et le caractère des plateaux proposés…

Bien sûr, je n’ignore pas les imperfections qui entourent le monde des toros, elles sont le plus souvent récurrentes, hélas, et malgré la formulation d’exigences venant de l’aficion, je crains bien que l’on ait encore à en déplorer quelques-unes dans le futur, mais on dirait qu’à l’orée de la temporada qui se profile, les lignes sont en train de bouger. Dans une période qui n’est facile pour personne, la tauromachie ne pouvant se détacher du contexte général, il semble toutefois qu’il y ait de la part des principaux protagonistes, matadors, ganaderos et empresas, une prise de conscience qui pourrait déboucher dès cette année sur des avancées dans le domaine de la programmation dans la plupart des arènes, notamment les nôtres.

Les premières annonces de cartels, la réaction des figuras qui pour la plupart demandent des élevages qu’ils évitaient jusque-là, la montée en puissance de quelques autres toreros méritants qui sont venus secouer le cocotier, sont autant de signes forts qui laissent augurer une temporada animée et attractive. L’avenir dira si j’ai eu raison de conserver une bonne dose d’optimisme face à la sinistrose ambiante, mais on peut noter que la courbe s’est déjà infléchie en 2012, le palmarès de l’UCTPR en attestant.

Pour conclure, j’émets le vœu que malgré les difficultés inhérentes à cette période de crise, nos jeunes ne soient pas oubliés. Ce n’est pas facile de monter des novilladas, y compris non piquées, surtout pour les arènes les plus modestes, mais ne perdons jamais de vue qu’elles constituent l’avenir, pour ne pas dire la survie, du toreo, seul moyen de faire éclore de nouveaux talents.

En ce sens, le soutien effectif apporté par l’UCTPR envers les écoles taurines est exemplaire, comme en attestent les trois capotes de brega, les dix muletas et les nombreux trophées remis en cours de saison par Bernard Planchon, délégué UCTPR du Sud-Est, à tous ces aspirants qui rêvent d’entrer dans la carrière, issus des écoles taurines d’Arles, de Béziers, d’Istres et des trois de Nîmes, CFT, CTN et la section  « El Toreo ».

Nos jeunes toreros, mais il convient de mettre aussi en exergue nos éleveurs, qui pour la plupart effectuent avec une passion hors du commun un travail remarquable, souligné notamment par l’opération « Toros de France » et qui méritent toute la confiance des empresas comme de l’aficion…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff