Vendredi 19 Avril 2019
CFT, Vic, Séville, Saragosse, Alès...
Samedi, 20 Avril 2013

 

cft20xx

En raison du mauvais temps, la Classe Pratique avec Joselito est reportée à ce dimanche matin 11h.


Relation de cause à effet, l'hommage à Nimeño II et le Flash-Mob sur le parvis des arènes sont repoussés à 15h et la novillada non piquée débutera à 16h.

cft20c

Mais la journée n’était pas finie pour autant… En effet, en fin d’après-midi, on a pu découvrir au Club de l’Impé une superbe exposition, en la présence de Joselito, retraçant les 30 ans du CFT, une expo sur laquelle on reviendra bientôt en détails.
cft20a

En présence d’une nombreuse assistance, et autour de Daniel Jean Valade et Laurent Burgoa, adjoints au maire, Christian Lesur a retracé les grands lignes de l’histoire de son école et a aussi honoré le parrain de la manifestation qui a reçu une splendide tête de toro décorée par Patrick Varin.
cft20b

 Ensuite, dans le grand salon de l’Hôtel Imperator, la rencontre autour de Joselito a franchement été un grand moment, certains participants, ainsi que le propre Joselito, lisant des extraits de son livre « Joselito, el Verdadero », Christophe Chay jouant le rôle de Monsieur Loyal pour organiser les interventions.

cft20d

Au final, émouvante standing ovation pour le Maestro qui sans langue de bois est revenu sur ses débuts à l’école taurine de Madrid, son illusion et ses désillusions, ses triomphes comme ses échecs, ses angoisses, son déclin et ses difficultés à passer la main, ainsi que sa reconversion…

cft20sSacré recuerdo !!!

Tout ça alors que Christophe Chay avait rappelé au préalable une phrase de Joselito : « Les toros m’ont sauvé la vie ! », rappelant ainsi une enfance qui n’a pas toujours été épanouissante.

cft20m

Un grand moment de sincérité et d’émotion pour une faena qui valait bien les deux oreilles et le rabo…

VIC

Quand Marcel Garzelli et deux de ses compañeros du Club Taurin Vicois jouent les missionnaires, c’est pour apporter la bonne parole… A Lunel, ils ont été accueillis par le CTPR Goya et dans une salle pleine, avec des vidéos d’illustration à la clé, le nouveau staff est venu présenter la Feria 2013, dans un climat d’apaisement retrouvé, du moins faut-il l’espérer.

vic20h

Après quelques modifications internes, le CT Vicois prend à nouveau le pari d’une fête réussie, et après les excès qui avaient débouché sur une limitation des festivités, Vic va retrouver sa Pentecôte « como antes », avec toutefois des innovations dans le domaine de l’animation. Pour la rendre encore plus conviviale et fournie, avec encierros, expos, courses pédestres, concours de fanfares…

vic20t

Reste que c’est par l’arène qu’on attire les aficionados et dans ce domaine, la Feria comprendra quatre corridas avec des toros, pour ce qu’on a pu en voir sur les vidéos, qui sont bien en phase avec le caractère torista de cette feria.

vic20i

Autour notamment de René Roux et Joël Moysan, Adjoints au Maire, de Jean Jorge, président du CTPR Goya et de Bernard Planchon, délégué UCTPR, les premières oreilles de cette feria ont été coupées ce vendredi soir à Lunel par une terna méritante, tant au niveau de la clarté de leur présentation qu’à la verve et l’aficion du chef de lidia qui se laissa aller à quelques confidences, comme la décision de ne faire entrer qu'un piquero en piste …  Et bien sûr, le tout se termina dans la convivialité autour de l’apéro offert par l’UCTPR.

vic20g

vic20w 001

vic20z 001

vic20x 001

vic20v 001

SÉVILLE

Beau temps, arènes pleines. Six toros de Torrestrella bien présentés, donnant un bon jeu la plupart. Le 1er a été changé pour manque de forces par un sobrero du même fer.

El Cordobés : vuelta et silence.

Juan José Padilla : saluts et silence.

El Fandi : silence aux deux.

Tarde qui aurait  été sans grande histoire s’il n’y avait eu deux sujets de discorde entre le président et le public, le représentant de l’autorité refusant une oreille au Cordobés et à Padilla lors de pétitions majoritaires.

Si le Fandi est tombé sur le pire lot, le Cordobés et le Pirate ont eu l’opportunité d’afficher leur entrega et leur alegría avec parfois leurs bonnes manières, sans en être totalement récompensés.

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida de Victoriano del Río – triomphe de Nazaré, cornada du Juli – en cliquant ICI

me20f

Manuel Escribano remplacera El Juli pour la corrida de clôture avec les Miura...

 sev20u

Dans le cadre de ces réceptions à la feria de Seville, le club taurin Paul Ricard " Fransisco Rivera Ordóñez" recevait ses amis venus les saluer chez Julie et Juan Luis, ainsi qu’en présence de Damien et Dominique Charmasson entourés de nombreux amis nîmois et du Sud-Ouest.

Le verre de l'amitié a permis aux membres de la peña d'échanger et de partager ces moments d'aficion et de fête que sont ces séjours en Andalousie avec les visites au campo et la corridaà las seis y media de la tarde en la plaza de toros de la Maestranza.

Bernard Planchon délégué de l'Uctpr et Michel Salvadorini étaient naturellement présent à csympathique apéritif dinatoire.

(Communiqué)

SARAGOSSE

Entrée maigrichonne, six toros de Murube, Conde de la Maza, López Gibaja Ana Romero, Jaralta et Rivera de Campocerrado.

Rafael de Julia (saluts et oreille) a été déclaré triomphateur du concours, Juan Bautista (silence aux deux) n’a eu guère d’options et Ricardo Torres a été applaudi à son premier.

Le prix au meilleur toro est allé à l’exemplaire de López Gibaja et celui au meilleur piquero est revenu à Manuel José Bernal.

ALÈS

al20d

 

 

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 al23aff

 ist25aff