Mercredi 24 Avril 2019
Vauvert, Nîmes, Mittica, Escuela…
Vendredi, 01 Novembre 2013

gv01xy

Festival réussi avec Guillermo Valencia en triomphateur…

Par temps printanier inhabituel pour la Toussaint, mais c’était finalement de bon augure, et devant une chambrée conséquente, ce qui devrait laisser un chèque conséquent pour l’association La CLE, ce festival a finalement tenu ses promesses, même si le bilan comptable ne le laisse pas totalement transparaitre… à cause de quelques défaillances avec les aciers. Mais le principal bémol de cette tarde a été incontestablement la grave blessure de Daniel Soto…

 vauv01v

Outre l’entrega de tous les toreros, la belle satisfaction est venue du bétail de Philippe Cuillé, des novillos sérieux de présentation et présence, donnant ensuite un jeu divers, mais tous toréables, la palme allant au deuxième, qui a eu les honneurs de la vuelta posthume. En dernière position, est sorti un novillo de Fano au tamaño plus réduit qui s’est avéré compliqué.

phc01p

Marc Serrano : oreille.

Damián Castaño : silence.

Fabio Castañeda : vuelta.

Sergio Salas « El Pijorro » : silence.

Guillermo Valencia : deux oreilles.

Daniel Soto : applaudissements.

Louis Husson : oreille.

Marc Serrano a ouvert le bal en se distinguant au capote avant deux bonnes piques de Jacques Monnier. Le Nîmois a ensuite posé la première paire de banderilles, suivi par Fabio Castañeda et le raseteur Hadrien Poujol au violon. Saluts du trio. Brindis à Philippe Cuillé, Didier Cabanis (organisateurs) et Hadrien Poujol, puis bon début droitier avec un adversaire qui avait tendance à coller. Prévenu à gauche, c’est à tribord que Marc tirera le maximum, avec toutefois un méritoire retour sur l’autre rive. Entière au deuxième envoi.

ms01m

Damián Castaño - frère de Javier - a bien débuté au capote avant d’orchestrer un excellent tercio de piques à charge d’Olivier Margé qui se distingua en cinq rencontres - spécialité des Castaño ! -, les trois dernières sous la musique. Après cet excellent premier tercio, Miguelito, l’autre raseteur Cédric Miralles, et Hadrien Poujol se sont fait ovationner palos en mains. Brindis à Didier Cabanis et bonne entame droitière au centre. Damián se montra appliqué et volontaire sur d’autres séries de derechazos puis de naturelles, mais le Salmantino perdit tout l’impact de sa faena à cause du mauvais usage de la ferraille.

dc01d

Fabio Castañeda se montra lui aussi très décidé. Il reçut son novillo par larga afarolada de rodillas suivie de bons capotazos. Ovationné aux banderilles, le Vénézuélien brinda à Alain Montcouquiol une faena pleine d’entrega débutée à genoux au centre, en faisant venir le novillo de loin. S’ensuivirent plusieurs séries droitières allurées avant quelques naturelles et d’autres passes droitières harmonieuses. Las, Fabio perdit lui aussi le crédit engrangé pas une sérieuse défaillance aux aciers.

fc01f

Sergio Salas « El Pijorro », venu de Sanlúcar de Barrameda, m’a aussi beaucoup plu par ses allures artistiques. Bien piqué deux fois par Patrick Alarcon, le novillo s’employa encore au second tercio à charge d’Alexis Ducasse et Marc Antoine Romero. Brindis au public, plusieurs séries à l’esthétique remarquable, mais avec quelques scories techniques… et cogida sans conséquences. Le Sanluqueño, se reprit bien sur la fin, mais lui aussi en bava avec la rapière.

ss01s

Guillermo Valencia prit un novillo piqué par Renaud Vinuesa puis bien banderillé  par Merenciano, Hadrien Poujoul et Cédric Miralles avant brindis à Philippe Cuillé, Didier Cabanis et Ángel Sánchez, propriétaire du restaurant taurin El Cruce au Campo Charro. Le Colombien proposa un trasteo bien ajusté sur les deux bords, essentiellement droitier toutefois, conclu par un estocodón suivi de deux descabellos.

gv01g

Daniel Soto brilla au capote puis Olivier Margé se distingua encore à la pique, surtout sur une première poussée. Miguelito, Morenito d’Arles et Merenciano furent applaudis au second tercio puis le novillero de La Algaba brinda aux deux raseteurs une faena bien débutée par plusieurs séries templées avant d’être spectaculairement soulevé puis repris au sol. Totalement groggy et avec du mal à respirer, Daniel refusa de joindre l’infirmerie, mais visiblement diminué, il eut du mal à se défaire de son opposant avec le verdugo.

ds01d

Louis Husson clôtura la séance avec un Fano qui ne tarda pas à lui compliquer la vie. Piqué par Juliette Fano puis banderillé par Alexis Ducasse, Hadrien Poujol et José Gomez qui se firent ovationner, le novillo n’allait pas tarder à prévenir le Dacquois après un brindis à l’auditoire. Louis se battit vaillamment, ne voulut rien lâcher, mais les réponses de son adversaire ne l’aidèrent guère à construire un trasteo abouti malgré quelques échanges valeureux. Entière après pinchazo et un descabello.

lh01l

Au loin, quelques pipistrelles ont braillé leurs sempiternelles litanies avant de se disperser dans la nature…

vau01w

Aux dernières nouvelles, après évacuation vers le Centre Hospitalier de Nîmes, Daniel Soto souffre d’une fracture d’une côte qui lui a perforé le poumon. Compte tenu de la gravité de sa blessure, il a été opéré dans la foulée. Suerte, Dani…

(Demain, d'autres photos, avec notamment piqueros et banderilleros...)

NÎMES

Les dates de la temporada nîmoise 2014…

Pentecôte : du mercredi 4 au lundi 9 juin… Novillada de la Cape d’Or, une corrida de rejón, sept corridas de toros.

Vendanges : du jeudi 18 au dimanche 21 septembre… Une corrida de rejón et cinq corridas de toros.

nim01n

MITTICA

Romain Mittica, styliste

De l’esquisse au costume de lumières...

rm01a
 
Le Musée des Cultures taurines ouvre exceptionnellement ses portes du samedi 30 novembre au dimanche 8 décembre pour présenter les travaux réalisés par Romain Mittica, étudiant à l’Université de Nîmes en licence professionnelle de conception, réalisation et développement de produits textiles et dérivés. Romain Mittica a effectué son stage de fin d’études à la Sastrería de Toreros Fermín de Madrid, stage pour lequel il a bénéficié d’une aide  du Service Jeunesse de la Ville de Nîmes.

rm01b 
Grâce aux différents projets présentés, le public pourra se rendre compte du travail de recherches nécessaire à la réalisation des costumes de lumières et/ou goyesques. Au cours de son stage, Romain Mittica a conçu entre autres, les motifs des costumes goyesques des matadors de toros El Fandi, porté lors de la corrida goyesque de Granada du 1er juin 2013, Juan Bautista, porté à Arles le 7 septembre 2013, ainsi que ceux du costume de lumières d’alternative d’Alberto Durán, prise le 29 juin 2013 dans les Arènes de Zamora. Cette exposition, pour laquelle les trois toreros ont accepté de confier leur costume, sera accompagnée de visites guidées les 3, 5 et 7 décembre sous la conduite de Romain Mittica.

rm01c

Des ateliers de broderies, autour du costume de lumières, sont également proposés au public : petits et grands pourront ainsi s’initier à la complexité des motifs taurins et à leur réalisation technique. Organisés le samedi 30 novembre et le dimanche 1er décembre,  les ateliers sont assurés par Don Antonio López Fuentes, directeur de la Sastrería Fermín, accompagné pour la circonstance par l’une de ses brodeuses, Mme Adela Roldán Vázquez, et par Romain Mittica.

jb01jb
 
Horaires des visites guidées :

Mardi 3 décembre : 14h30

Jeudi 5 décembre : 14h30

Samedi 7 décembre : 14h30 (LSF)
 
Horaires des ateliers : 

Samedi 30 novembre :

9-10h : démonstration

10h-12h : atelier pour jeune public (à partir de 10 ans)

14h30-17h30 : ateliers tout public
 
Dimanche 1er décembre :

9h-12h : démonstration et atelier tout public

14h30-17h30 : atelier tout public

Renseignements et réservation obligatoire (dans la limite des places disponibles) au 04.66.76.73.70    

Tarifs : 5 € par atelier.

(Communiqué)

ESCUELA

Toreros de « plata de lujo » à la ETAP…

pr01n

Une des initiatives projetées par la nouvelle « Escuela Taurina para Aficionados de Madrid», à Villaviciosa de Odón, a été de mener à bien une classe pratique par mois.

pr01m

Après la première, avec Uceda Leal, la suivante s’est déroulée le 31 octobre en la présence des banderillleros Carlos Hombrados et Agustín Serrano qui ont présenté durant deux heures leurs concepts respectifs, tant au capote qu’avec les banderilles.

pr01x

Les aficionados prácticos de l’école, avec Fernando Cruz comme directeur artistique, ont eu l’occasion de partager un dialogue profond et clair, jusqu’à les faire embestir de salon.

pr01o

Toutes les informations sur ces classes magistrales peuvent être consultées ICI

pr01p

(Communiqué – Photos : Álvaro Marcos)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z