Lundi 22 Avril 2019
Vic, Bonnet, Rion, Corridafrance, Toros, Cuadri, Areneros…
Lundi, 18 Novembre 2013

mg18

Rencontre avec Marcel Garzelli et Paul Bonnet…

Profitant de mon court passage dans le Sud-Ouest, l’occasion m’a été donnée de rencontrer l’éleveur Paul Bonnet et Marcel Garzelli. Un lundi brumeux, humide, mais ô combien chaleureux, avec deux personnages emblématiques de l’aficion de cette région, animés par ce qui les rend toujours jeunes et enflammés : la passion !

On le sait, Marcel Garzelli est revenu aux affaires dans sa bonne ville de Vic-Fezensac et en cette fin d’année, il est déjà bien avancé avec ses amis du CT Vicois en ce qui concerne l’architecture de la prochaine temporada. Déjà, les élevages pour les corridas ont été publiés et bien entendu, les négociations avec les représentants des toreros vont bon train…

mg18c

« Aujourd’hui, on est rassuré. On a une ligne bien tracée et on va s’y tenir. La première année a été un peu difficile car on avait plein de gars nouveaux dans l’organisation, il a fallu reprendre à zéro certains petits problèmes… Les histoires de personnes se sont arrêtées et l’équipe nouvelle fonctionne, avec notamment des jeunes, avec un autre raisonnement, une autre logique, une autre empresa. Les résultats n’ont pas été tout à fait à la hauteur de nos espérances, on aurait aimé bien sûr du beau temps alors qu’on a eu une météo épouvantable et les toros n’ont pas été non plus toujours aussi bons que ce qu’on aurait souhaité, mais on a quand même fonctionné et ma foi, on fait tout pour que la prochaine temporada soit au plus près des attentes…

En ce qui concerne la feria en ville, il y a eu une prise de conscience, on est en train de refaire la fête à l’intérieur de la fête… On a été débordés par une catégorie d’individus car c’était la déviance à tous les niveaux et on a commencé à remettre un peu d’ordre. La fête reprendra son  vrai sens, la fête pour tous et dans la meilleure ambiance possible.

Nous avons commencé par publier la liste des toros, avec toujours ce souci de qualité dans notre créneau. Je crois que la répétition de Cebada Gago s’imposait, c’est un élevage qui a eu de bons résultats par la suite, autant en Espagne que chez nous. Cette ganadería tient la route en ce moment et elle reviendra  donc à Vic avec encore plus de volume et de tête.

Il y a dix ans qu’on essayait d’aller chez Adolfo Martín, mais quand on était prêts, ils n’avaient pas les papiers, et quand ils avaient les papiers on n’était pas prêts ! Ce sera donc une première pour nous, avec un lot complet, le ganadero vient de récupérer sa carte verte et n’oublions pas qu’il  a gagné le prix de la San Isidro avec le prix au meilleur toro de la feria. C’est du Santa Coloma, ce qui est toujours intéressant, et c’est de surcroît une course très armée…

Dolores Aguirre, c’est un retour. Je suis passé dans la ganadería au mois d’août avec quelques collègues, et on a vu un lot de huit ou neuf toros qui nous a tout de suite séduit. Ce sera une grande course d’Aguirre, peut-être la plus grande qui sera venue en France, elle était convoitée, on y a mis la main dessus et on a assuré leur venue en 2014.

Il faut se souvenir que les Pagès-Mailhan ont gagné deux fois la corrida concours, ce qui n’est pas rien, et notamment avec un grand toro la première fois. On se devait de leur donner une opportunité, les toros ont de la présence, c’est un grand lot qui à mon avis ne va pas dépareiller dans la feria de Vic !

Côté toreros, il est bien évident qu’on a contacté ceux qui nous paraissent incontournables avec ce genre de bétail, sachant que ce ne sont pas ceux du G10 qui vont l’être, pour deux raisons, d’abord l’aspect économique, puis pour éviter toutes pressions et exigences par rapport aux toros. Vont donc venir chez nous des toreros qui sont habitués à prendre ce type de corridas, comme Antonio Ferrera, Castaño, Robleño, Escribano, Aguilar, mais on aimerait faire aussi la place à quelques toreros qui ont émergé et qui ont quelque mal à trouver des contrats, comme Nazaré, Lamelas…

On pense aussi à des Français, en particulier, bien entendu, à Thomas Dufau qui n’est jamais venu à Vic. Il est du coin, il a montré cette année quelques qualités malgré le peu de courses qu’il a faites, mais c’est encore en négociations, pour lui comme pour d’autres.

vic18w

En ce qui concerne la novillada, celle que nous avons organisée l’été dernier, de Valdellán, a raflé les prix de l’UCTPR et des critiques taurins. Mon seul regret, c’est qu’on n’a pas été très nombreux à la voir, je ne sais pas pourquoi elle a été boudée, alors que ça a été la révélation de l’année. Peut-être l’horaire qu’on a modifié, ce n’était probablement pas le bon, mais de toute façon, on mène une réflexion pour cette année, sachant aussi qu’on déplace moins de gens pour une novillada. Mais rien n’est arrêté, sinon qu’il s’agira d’un lot de Barcial, qui eux aussi ont récupéré la carte verte et sont en pleine évolution. On va voir si les apports qu’ils ont effectués vont donner quelque chose, mais en tout cas, ce sera toujours intéressant de revoir ce fer qui a offert de grands moments ici. Mais certainement à un autre moment, en août ou en septembre…

Valdellán, on ne les a pas oubliés, mais ils veulent à présent monter en corrida et si on les avait repris en novillada, on n’aurait donc pas eu les meilleurs. Ils n’avaient pas de toros pour nous cette année, ce qui ne veut pas dire qu’en  2015, ils ne reviendront pas à Vic-Fezensac ! A noter encore que le 6 décembre, nous recevrons le ganadero pour le remercier et le féliciter au cours d’une tertulia publique…

Dans le cadre annuel de notre temporada, il est certain qu’il y aura aussi une opportunité offerte à de jeunes aspirants, on l’a toujours fait et je ne vois pas pour quelle raison on ne le referait pas cette année…. »

vic18z

(A noter encore que le site du CFT Vicois est en cours de rénovation et qu’il sera bientôt opérationnel après avoir subi un lifting… et que les cartels officiels seront annoncés le 15 mars)

BONNET

pb18s

Il est des souvenirs toujours agréables à évoquer, comme cette course de Bayonne le samedi 10 août de cette année, où en matinée, les erales du Lartet ont sorti le grand jeu. Au point qu’à l’heure des bilans, ils ont raflé le trophée de l’UCTPR et des Critiques taurins du Sud-Ouest !

pb18e

Avec Paul Bonnet, qui mène la ganadería avec son fils Jérôme, d’ailleurs récemment blessé par une de ses vaches, mais qui se remet favorablement, nous avons fait le point avec bien entendu, une petite évocation de cette matinée mémorable…

pb18f

« On n’aurait pas pu rêver mieux que cette course ! Quatre novillos ont été extraordinaires, le cinquième un peu en dessous, mais même si c’est un peu gênant de le dire, Ricardo Gallardo, qui lidiait l’après-midi pour l’encerrona de Fandiño, est venu voir Zocato pour lui demander à qui appartenaient ces novillos, ce qui pour nous, forcément, était une référence !

 pb18g

J’ai pris ça comme une récompense de vingt ans de travail, mais je reste lucide, ce n’est qu’un palier. Cette année, je la vis comme une confirmation, mais rien n’est jamais acquis en tauromachie et je sais qu’il nous faudra encore beaucoup de travail pour aller plus loin. Nous avons la passion, nous avons connu au-delà de Bayonne une excellente temporada 2013, reste qu’il ne faut jamais se faire griser par les succès…"

pb18h

En me rendant à la finca, qui en ce moment est assez difficile d’accès, offrant toutefois un superbe paysage automnal, j’ai pu vérifier, si besoin était, le soin que le ganadero apporte à son bétail dans des installations sans cesse améliorées.

pb18q

Et bien sûr, nous avons évoqué les perspectives de la prochaine saison, ainsi que tout ce qui tourne autour de l’élevage du toro de combat. Mais ça, ce sera pour un peu plus tard, dans un reportage complet… sur Planète Corrida !

pb18r

En attendant, enhorabuena et suerte aux ganaderos. Qu’ils nous sortent en 2014 des produits de la même veine… 

RION

La nouvelle est tombée ce lundi, des individus ont volontairement provoqué un incendie aux arènes de Rion des Landes dans la nuit de dimanche à lundi. Le niveau monte !!! (Voir chronique du jour « Rion des Flammes »)…

rion18w

CORRIDAFRANCE

Appel à la mobilisation Aficionada...

"Depuis quelques jours, nous avons pris connaissance sur les réseaux sociaux, de la possibilité d'une manifestation des anti-corridas le samedi 23 novembre, à l'occasion du spectacle taurin que le Collectif CorridaFrance organise dans les arènes de Lunel en clôture de ses trois semaines d'animations Taurino- Culturelles.

Rien ne s'oppose à priori à ce qu'ils agissent de la sorte... Le droit de manifestation est un des piliers de notre Démocratie. Démocratie à laquelle nous sommes nous-mêmes fortement attachés, et pour cause....

Cette Démocratie qui nous impose de respecter nos Institutions, notre Constitution, qui nous donne autant de Droits, mais nous impose quelques Devoirs tout de même...

Ainsi, les articles L.211-1 à L.211-14 du Code de la Sécurité Intérieure, qui régissent les manifestations sur la voie publique, précisent que « tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes et, d'une façon générale toutes manifestations sur la voie publique » sont soumis à une obligation de déclaration.

Lorsque la manifestation a lieu sans avoir été déclarée ou après avoir été interdite, ce qui ne manquera pas d'être le cas eu égard aux précédents malheureux de Rodilhan et Vauvert, elle devient un attroupement qui peut être dissous par les Forces de l'Ordre, conformément à la procédure prévue aux articles 431-3 alinéa 2 et suivants, R 431-1 et R.431-2 du Code Pénal. Dans ce cas-là, les organisateurs peuvent être poursuivis et punis de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende. Les simples participants à la manifestation sont également passibles d'une amende de 1ère classe lorsqu'un arrêté d'interdiction a été porté à leur connaissance, « par manquement aux obligations édictées par arrêté ».

Précisons donc d'ores et déjà, qu'un Arrêté a été pris par Mr le Maire de Lunel, qui interdit toute manifestation à proximité des arènes Francis San-Juan ce jour-là.

Ensuite, si le Droit à manifester, encadré comme précisé supra est concédé aux opposants à la corrida, il n'en est pas de même des insultes et autres provocations dont ils sont coutumiers et qui sont également réprimées par la Loi. Nous invitons donc toutes les personnes qui se déplaceront à Lunel pour nous apporter leur soutien, et nous les espérons nombreuses, à garder leur calme et à ne répondre à aucune provocation.

Tout sera fait de notre côté, pour que ne soient troublés ni l'Ordre Public, ni le droit à tout un chacun d'assister à un spectacle Légal ; Culturel, Constitutionnel et... Caritatif !

La Corrida est Légale dans les zones de tradition taurine ininterrompue. La Corrida a été inscrite à l'inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel de la France et elle a été jugée conforme à la Constitution le 21 septembre 2012. Nous n'avons pas à rougir ni à nous sentir coupables d'aller aux arènes, mais plutôt à en être fiers. Fiers de défendre nos traditions, notre Culture... Fiers de participer à une belle œuvre.

Car ne l'oublions pas, le but de notre journée du 23 est de recueillir des fonds qui permettront de financer l'achat de tablettes tactiles à l'intention des enfants diabétiques traités au CHU de Nîmes. Des enfants ; de nos enfants ; de leurs enfants (…?). Tous les acteurs de cette journée mettent bénévolement leurs compétences au service de cette noble cause. L'an passé, la générosité des aficionados a permis d’acquérir dix tablettes tactiles que nous avons remises à l'unité d'enseignement du CHU de Montpellier et dont l'usage bénéficie à des enfants hospitalisés pour de longues durées, pour de lourdes pathologies. Nous espérons qu'avec votre concours, nous allons faire beaucoup mieux cette année.

Amis Aficionados, en mon nom personnel et au nom de tous les bénévoles engagés dans cette belle action à mes côtés, je vous demande une nouvelle fois de faire preuve de courage et de solidarité en vous déplaçant nombreux sur Lunel samedi prochain. Ces nouvelles contraintes qui nous sont imposées, ne doivent pas nous décourager dans notre lutte contre l'obscurantisme et l'intolérance."

Laurent Deloye « El Tico » - Président du Collectif CorridaFrance

TOROS

Le numéro 1965 de la revue TOROS est en kiosque : au sommaire de ce numéro spécial ganaderías, un éditorial sur les mots qui s’effacent avec la bravoure du toro ; le 4ème épisode de l’histoire de Baltasar Ibán ; un reportage sur la ganadería d’Antonio Bañuelos ; un rappel historique sur la branche Gamero Civico ; rencontre avec le mayoral de Francisco Galache et un clin d’œil sur les nouveaux gadgets du campo. Les festivals de Vauvert et de Rodilhan sont relatés. La chronique du temps revient sur les tristes évènements de Rodilhan. Bonne lecture.

toros18t

(Communiqué)

CUADRI

Fernando Cuadri a annoncé que pour 2014, ses toros seraient lidiés à Madrid, Nîmes et Azpeitia, une quatrième corrida n’ayant pas encore de destination précise, mais devant être lidiée dans l’été dans une arène de première catégorie espagnole ou française…

cua18c

ARENEROS

Samedi 16 novembre…  

at18w

 

L’automne est la période traditionnelle pour les sorties "al campo" et c’est ce que n’ont pas manqué de faire nos amis du club Ricard " les Areneros de Fiesta Brava " de Vergèze conduits par Henri DIOP, accompagnés par Bernard Planchon.

 at18y

Petit déjeuner au mas de la Cour des Bœufs, visite des toros de la camada 2014 en compagnie d’Alain Tardieu, échanges sur la temporada 2013 et évocation de la feria du Rhony  et de sa date non encore fixée (élections municipales obligent).

at18z

Textes et photos Bernard Planchon

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff