Dimanche 21 Avril 2019
Juan del Álamo
Dimanche, 08 Juin 2014

jda01xy

Dans la perspective d’une Grande Porte…

En coupant une oreille cinq fois consécutivement à Las Ventas, Juan del Álamo a suscité l’intérêt à la fois des médias et des aficionados. Incontestablement, ses succès répétés à Madrid lui ont fait franchir un palier, ce qui n’est pas resté sans écho du côté des empresas. Et à présent, un autre challenge important attend Juan ce dimanche à Nîmes, affronter les Fuente Ymbro en compagnie de Juan José Padilla et Iván Fandiño. Rencontré récemment à Salamanca, Juan fait le point sur sa progression et ses illusions confortées par ce nouvel envol…

jda01h

« C’est vrai que Madrid m’a apporté beaucoup. J’y avais déjà triomphé en tant que novillero et tous ces succès renforcent mon illusion. La fois où j’ai vu la Puerta Grande de plus près, c’est avec la corrida de Martín Lorca, j’ai longtemps pensé pendant que je toréais que j’allais l’ouvrir, les gens étaient avec moi, mais finalement, ça n’a pas été le cas…

jda07i

Mes tardes madrilènes ont eu pas mal de répercussion de la part des empresas, mais je dois encore lutter au jour le jour pour aller de l’avant. C’est très difficile d’entrer dans les cartels rematés, mais c’est ce que je cherche et c’est pour cela que je continue à me battre.

jda07h

Séville, c’est différent, c’est aussi une arène très importante et je suis très heureux de pouvoir y retourner en septembre pour la corrida de San Miguel avec Joselito Adame et David Galván. J’ai été aussi ravi d’aller en Amérique cet hiver, c’est différent, il y a beaucoup de passion, c’est très festif dans certaines arènes, et pour nous, c’est parfois surprenant.

jda08f

Je suis évidemment très content d’être aussi engagé à Nîmes, où j’ai de bons souvenirs de novillero. Le cartel me plait beaucoup, Padilla et Fandiño sont dans un bon moment, c’est une arène de grande catégorie, Madrid est la Cátedra, mais Nîmes est aussi une plaza de référence…

jda08g

Je me sens plus sûr dans mon concept du toreo,  et pour le futur de ma temporada, le fait d’aller dans des plazas importantes comme Pamplona ou Bilbao te donnent de la catégorie.L’an dernier, j’ai toréé dix-huit corridas, ma blessure m’en ayant fait perdre quelques-unes. Cette année, je devrais en faire un peu plus, mais ce qui compte aussi, outre le nombre, c’est la catégorie. Pour 2014, mon but est d’obtenir encore plus de reconnaissance de la part de l’aficion, et de vivre tous mes rêves, dont celui de réaliser une corrida « redonda » à Madrid. En ce qui concerne les « gestes », sous la forme d’une encerrona par exemple, je pense que ça doit tomber au bon moment selon les circonstances, mais j’y pense, bien sûr... »

jda07j

Suerte, Juan, et que Nîmes vienne aujourd’hui confirmer la bonne impression laissée à Madrid…

(Photos Madrid : Juan Pelegrín – Las Ventas)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff