Samedi 20 Juillet 2019
Mont-de-Marsan, Méjanes...
Samedi, 19 Juillet 2014

du19xz

Sortie a hombros de Diego Urdiales au terme d’une corrida très entretenue de Victorino Martín…

 No hay billetes, temps orageux. Six toros de Victorino Martín bien présentés, donnant un jeu varié, toréables la plupart, meilleurs les 1, 3 et 5.

vm19m

Diego Urdiales (oreille et oreille), qui se présentait au Plumaçon, est sorti a hombros après avoir affiché une torería aboutie, classique et bien en phase avec le comportement de ses deux opposants. Il se distingua au capote sur la réception de son premier, bien pris au cheval les deux fois. Brindis au public, bons doblones jusqu’au centre puis échanges droitiers bien cadencés avant naturelles templées et profondes lors d’un trasteo qui porta sur l’assemblée. Diego afficha aussi son recours et ses bonnes intentions lorsqu’il se fit accrocher le capote sans lâcher prise, voulant poursuivre sur le même ton. Pinchazo, entière en se faisant spectaculairement cueillir puis deux descabellos. Avec le quatrième, applaudi à sa sortie pour ses hechuras et qui tarda à foncer sur deux rencontres, le Riojano brinda à Guillaume François, Président de la Commission Taurine, un trasteo qui se déroula aux forceps, lors d’une faena de « mucho entrega y aguante » au cours de laquelle il parvint par moments à tirer du sang d’une pierre… Urdiales fit quasiment le boulot tout seul face à un adversaire tardo et exigeant, son effort étant récompensé après entière d’effet immédiat.

du19m

Manuel Escribano (silence et oreille), qui se présentait lui aussi, fut à créditer d’une bonne réception capotera avant deux puyazos puis une forte ovation avec les banderilles. Brindis à l’auditoire, bons doblones puis derechazos décidés face à un opposant de charge limitée face auquel il frôla la correctionnelle à gauche. Autres mouvements droitiers de différente intensité puis demie trasera et deux descabellos. Avec le quinto, reçu par larga afarolada de rodillas puis qui prit deux piques, la seconde en deux temps, Manuel fut encore ovationné avec les palos en quatre paires. Le maestro de Gerena brinda ensuite à Geneviève Darrieussecq, maire de Mont-de-Marsan, avant de débuter par un cambio au centre puis des enchaînements sur les deux bords avant manoletinas et entière.

me19m

Alberto Aguilar (vuelta et silence) exécuta de bons capotazos face à un premier adversaire qui mit du temps à se fixer. Premier puyazo sur le côté, beau quite d’Alberto par chicuelinas et rebolera, puis belle arrancada en venant de loin sur le second assaut avec quite alluré de Diego Urdiales par parones et demie. Brindis à l’assistance, bons doblones jusqu’au centre puis plusieurs enchainements valeureux tracés avec autorité sur les deux rives, adornos genou ployé et hélas, deux pinchazos avant entière qui le privèrent de trophée. Avec l’ultime, bien reçu au capote, tercio de piques prometteur sur une seconde rencontre en s’arranquant de loin, mais la troisième ne confirma pas. Brindée à Canal+, sa faena se compliqua à cause des conditions d’un Victorino de peu d’allant,  Alberto devant arracher les muletazos avec la détermination qu’on lui connait, traçant notamment des naturelles une à une en s’exposant, avant de conclure par pinchazo, demie et descabello.

aa19m

A titre personnel, j’aurais bien vu le mayoral saluer… Corrida retransmise en direct par Canal+ Toro avec Manolo Molés et Emilio Muñoz aux commentaires.

can19m

En matinée, devant une demi-arène et par beau temps, quatre novillos du Camino de Santiago plus un sobrero du même fer (1) bien présentés, donnant un jeu divers, meilleur le lot de Marín.

gm19m

Ginés Marín (saluts depuis la barrière et deux oreilles), qui se présentait, vit son premier s’invalider et être changé par un sobrero qu’il entreprit par bons capotazos avant deux rencontres. Début de faena par le haut, superbe trinchera puis derechazos templés, Ginés profitant de la noblesse de son adversaire pour s’imposer sur ce côté avant d’avoir plus de peine à gauche. A son second, qui prit un premier puyazo rectifié puis un second sans style, il brinda au public une faena débutée par élégants doblones puis derechazos templés face à un opposant qui humiliait. D’autres séries ajustées s’enchainèrent, y compris pieds joints, bernardinas et pecho toréé, desplante puis entière caídita.

lh19m

Louis Husson (silence et oreille) est tombé sur un sorteo plus compliqué. Bien au capote pour recevoir son premier qui prit deux piques et alla rendre visite au réserve et début de faena par derechazos en donnant la distance. Devant ramener le mansito vers le centre, il donna encore quelques mouvements droitiers méritoires, la gauche s’avérant plus délicate avant un final haché face à un novillo qui ne l’a pas beaucoup aidé. Entière au troisième envoi. Au quatrième, piqué en deux fois, brindis au public puis affrontement âpre, à l’image du novillo, lors d’un trasteo irrégulier comprenant toutefois quelques bons passages, Louis étalant une grosse entrega et concluant d’un estoconazo qui à la seul justifiait l’octroi d’un trophée.

gm19n

Avec Feria TV, voir la vidéo de la corrida portugaise avec les forcados de Chamusca qui a vu Andy Cartagena, Leonardo Hernández et Léa Vicens sortir a hombros en cliquant ICI

MÉJANES

Devant des arènes pleines, Rui Fernandes s’est adjugé le Rejón d’Or après avoir coupé une puis deux oreilles aux toros de Fermín Bohórquez.

rf19m

Saluts et oreille pour Pablo Hermoso de Mendoza et saluts et applaudissements pour Ginés Cartagena, qui prenait l’alternative, les deux ayant connu quelques désagréments avec le rejón de muerte…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff

 arl11aff