Lundi 17 Juin 2019
Villena
Mercredi, 23 Juillet 2014

Encore des déprédations commises par les antis…

 

A Villena (province d’Alicante), irrités par le fait que les autorités aient donné leur accord pour que soit célébrée la traditionnelle corrida du 7 septembre, des anti-corridas ont commis des déprédations contre le siège de la Peña Taurine Culturelle de la ville, brisant des vitres, détériorant des serrures et inscrivant sur les murs des inscriptions du genre « Taurinos asesinos » (pas besoin de traduire…) ou encore « Vous ne ressentez pas la douleur alentour, mais  vous sentirez le feu » !

Des actes minables et une pression inadmissible qui n’honorent pas leurs auteurs… et ne servent pas forcément leur cause !

A Nîmes, le quotidien local Midi Libre nous informe que suite à la parution d’un livre anti-taurin au titre de « Corrida, la honte », Serena Carone a demandé le retrait de la couverture qui représente la statue de Nimeño II, qu’elle a créée, maculée de peinture rouge, « œuvre » des antis lors d’une récente Feria des Vendanges, si mes souvenirs sont bons. Le jugement est reporté au 15 septembre, mais au fond, ça montre bien leur fierté devant les déprédations commises, au point de les mettre en exergue.

Dans ma vie, il m’est arrivé d’être contre telle ou telle chose, et de manifester, mais jamais je n’ai cassé ou souillé quoi que ce soit. Je ne dois pas être bien normal…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff

 mdm30aff