Lundi 22 Avril 2019
Ridicules
Dimanche, 03 Août 2014

Quinze et quinze ne font que trente…

Deux manifs anti-corridas prévues ce samedi… et deux bides !

A Riscle, ils étaient une quinzaine de porteurs de pancartes aux abords des arènes, contenus par une cinquantaine de gendarmes mobilisés pour leurs petites personnes… A Nîmes, ils n’étaient pas plus autour de la statue de Nimeño II pour demander un referendum ! Rien que ça…

Bref, en les prenant tous ensemble, on n’aurait pas rempli un autobus… Mais de qui se moque-t-on ? De qui se moquent-ils ? Est-ce que les autorités vont continuer longtemps à se laisser ridiculiser de dimanches en dimanches en les obligeant à déployer des forces de l’ordre disproportionnées par rapport à la situation réelle ?

Visiblement, les effectifs antis s’étiolent sur le terrain et leur division, du moins sur les stratégies à adopter, devient évidente. Le danger n’en est pas pour autant écarté, mais ce n’est pas non plus en saturant les messageries des particuliers, j’en sais quelque chose, ou des autorités, qu’ils feront avancer le schmilblick… Surtout quand c’est la même personne qui envoie vingt ou trente fois le même mail !

Avec de tels chiffres, il n’y a pas de quoi s’affoler dans les préfectures ou les ministères, sauf que la situation devient imprévisible en termes de mobilisation, même si ces « actions citoyennes » ont visiblement du mal à faire recette. Et qu’il faut donc, malgré les apparences, rester vigilant. Mais en gardant confiance et resserrant les rangs… au lieu de se diluer dans des querelles byzantines. On voit où ça mène…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff