Mardi 25 Juin 2019
Otoño
Lundi, 06 Octobre 2014

Une feria automnale réussie à Las Ventas…

Avec l’encerrona de Miguel Abellán puis la corrida d’Adolfo Martín, l’aficion madrilène a assisté à deux courses sérieuses de grand intérêt et au-delà des trophées concédés, preuve est faite qu’il y a encore de bons toreros pour affronter dignement un bétail de respect. Qu’on ne voit pas, hélas, assez souvent.

am06pToro d'Adolfo Martín

Maintes fois au centre des discussions, la variété des cartels, autant pour les toros que pour les hommes, est une demande récurrente de la part de l’aficion qui n’est pas toujours prise en compte. Bien sûr, c’est variable selon les endroits, mais dans les grandes arènes, outre les figuras qui sont incontournables, d’autres toreros devraient pouvoir entrer plus facilement. Abellán, Urdiales et Marín viennent encore d’en donner la preuve.

du06pDiego Urdiales

Et pour ne parler que d’Urdiales, combien de fois encore devra-t-il afficher son talent de torero classique et valiente pour entrer dans les cartels rematés de toutes les ferias ? Là où d’autres sont admis sans difficultés, et souvent avec moins de mérite. Pour continuer à intéresser l’aficion, il serait grand temps que les empresas s’en soucient et que cette variété, autant dans les encastes que chez les toreros, finisse par devenir une réalité. C’est du moins mon avis…

 sm06p

Serafín Marín

(Photos Juan Pelegrín - Las Ventas)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff