Dimanche 21 Avril 2019
Albacete
Lundi, 10 Novembre 2014

Quand les Lozano jettent l’éponge…

Peut-être s’agit-il d’une stratégie pour mieux revenir, mais pour l’heure, la casa Lozano, avec comme associés les matadors Manuel Caballero et Manuel Amador, ont fait savoir qu’ils rejetaient l’idée de prolonger d’un an leur gérance des arènes d’Albacete, alors que leur contrat les y autorisait.

Malgré le succès de la dernière feria, les conditions économiques dudit contrat sont telles, entre « canon » (redevance) et IVA, qu’à la fin, les gérants ont l’impression d’avoir travaillé pour des clopinettes. Une situation de plus en plus fréquente dans le contexte social actuel, qui va contraindre la municipalité manchega à élaborer un nouveau cahier des charges, certainement moins drastique si elle veut encore appâter le chaland…

Ces exigences démesurées sont en effet en contradiction avec les difficultés de l’époque, mais de cela, tous les politiciens en place n’en ont pas conscience, les toros ayant été pendant longtemps considérés comme la vache à lait. Le problème, c’est qu’actuellement, le lait se fait de plus en plus rare et que si personne ne fait des efforts, tout va partir à la dérive.

Et pourtant, pas plus tard qu’il y a quelques jours, certains professionnels avaient déjà tiré la sonnette d’alarme, retranscrite ici. Reste donc dorénavant à faire boire des ânes qui visiblement n’ont pas très soif…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff