Lundi 24 Juin 2019
Apaisement
Mercredi, 17 Décembre 2014

Quand l’empresa de Séville joue les Bourgeois de Calais…

Déjà évoqué ici à plusieurs reprises, le bras de fer entre le G5 et l’empresa sévillane avait longtemps défrayé la chronique et après le clash qui avait eu pour conséquence une Feria de Abril 2014 frôlant l’indigence par rapport à la catégorie de la Maestranza, il était bien évident que cette situation ne pouvait pas durer et qu’il fallait bien trouver une sortie de crise.

L’histoire, c’était alors de savoir qui allait faire le premier pas, et en l’occurrence, après la désagrégation du G5, les choses sont devenues plus faciles, et tout porte à croire que l’on va retrouver une situation plus conforme aux réalités de l’époque, déjà assez compliquées comme ça.

Ravalant leur fierté et leur conviction qu’ils étaient les principales victimes de cette affaire, alors que d’autres les désignaient comme les principaux coupables, les dirigeants de l’empresa Pagés ont publié un communiqué d’apaisement reproduit ci-dessous :

« En relation avec les faits survenus lors de cette dernière temporada qui ont empêché la participation de cinq figuras dans la plaza de toros de Séville, l’empresa Pagés tient à présenter leurs excuses à quiconque s’est senti offensé par nos déclarations.

Nous sommes convaincus que la Feria de Séville a besoin de la participation des principales figuras, comme c’est la tradition dans cette arène qui pour nous est la première du Monde. L’aficion et la ville de Séville méritent que nous tournions tous la page et qu’avec de la bonne volonté et le consensus de tous, nous soyons capables de leur offrir le meilleur. »

La bonne nouvelle, c’est évidemment la fin des chipotages entre les uns et les autres qui n’ont grandi personne et qui ont donné une bien piètre image de ce qu’ils sont censés défendre et faire aimer. La hache de guerre et les egos surmultipliés enterrés, il ne reste plus à souhaiter que la Feria 2015 soit celle du rachat. Avec, pourquoi pas, quelques « quites del perdón » qui ne seraient pas non plus du luxe…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff