Lundi 17 Juin 2019
Défi
Mardi, 30 Décembre 2014

A Madrid, des Rameaux à six branches pour une corrida exceptionnelle…

En se fixant un challenge à haut risques, Iván Fandiño a incontestablement créé l’événement du début de temporada. Annoncée bien à l’avance, son encerrona alimente déjà les conversations hivernales des aficionados et j’en connais déjà quelques-uns qui ont prévu de faire le déplacement le 29 mars.

Pour deux raisons qui s’ajoutent, ou se complètent : la personnalité d’un maestro arrivé à maturité et qui contrairement à d’autres, pousse toujours le bouchon un peu plus loin, alors qu’il pourrait se contenter de mettre enfin la pédale douce. Mais avec son caractère bien trempé, le maestro d’Orduña a dû tellement lutter pour sortir de l’ornière qu’il sait très bien que les aficionados de verdad l’attendent avec un bétail sérieux.

if30s

Et justement, l’autre raison est bien le choix des élevages. La plupart du temps, les encerronas s’effectuent avec des toros de l’encaste majoritaire, mais Fandiño s’est imposé six ganaderías à connotation torista… avec la présentation qui sied à la plaza de Las Ventas. Il aurait pu au moins panacher, mais non…

Avec des exemplaires de Victorino Martín, Escolar Gil, Adolfo Martín, Partido de Resina, Palha et Cebada Gago, Iván Fandiño a placé la barre très haut. Sans préjuger du résultat, sa démarche mérite le respect, d’autant plus que quand la profession se réunit pour essayer des trouver des solutions pour redonner du souffle à la Fiesta, ils ont là un excellent exemple. Car les belles intentions, c’est bien, mais les actes, c’est encore mieux, non ?

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff

 mdm30aff