Vendredi 19 Avril 2019
Fusion
Jeudi, 15 Janvier 2015

L’union fait la force, dit-on…

Et ce n’est pas vraiment nouveau, en de nombreux domaines, comme aussi dans les toros. Ce qui diffère toutefois avec cette nouvelle union, c’est bien entendu son caractère international, qui sauf erreur de ma part, constitue à ce niveau une première. Toutes proportions gardées, ça ressemble à une multinationale…

Pour l’heure, et pour avoir un aperçu du potentiel de ce nouveau groupe, il y a pas moins de 22 arènes dans la corbeille de la mariée, soit Nîmes et Mont-de-Marsan pour la France, Valencia, Málaga, Saragosse, Cordoue, Olivenza, Badajoz, Alicante, Almendralejo, Zafra et Don Benito pour l’Espagne, les deux arènes de Mérida et d’Aguascalientes, Guadalajara, Monterrey, León, Ciudad Juárez, Irapuato et Acapulco pour le Mexique…

Certes, sans remonter très loin, dans un passé assez récent, et même actuellement, des regroupements de personnes ne surprenaient personne et sans mauvais jeu de mots, il y a toujours eu dans le mundillo de grandes « casas ». Chopera, Choperitas, Matilla, Lozano… Avec aussi des arènes, des toros et des toreros. Et à ma connaissance, ça n’avait pas l’air de choquer qui que ce soit et ça n’a jamais empêché personne d’aller aux arènes…

Je ne veux pas me faire l’avocat de cette nouvelle terna, ils ont les siens, et certainement bien plus talentueux que moi, mais ayant déjà lu des réactions assez négatives, voire alarmistes, disons qu’il faut laisser aux protagonistes le temps de mettre leurs actes en accord avec leurs paroles, sans aucun procès d’intention en préliminaire.

Promouvoir et protéger la Fiesta, améliorer les modes de gestion, véhiculer les valeurs de la tauromachie aux jeunes pour assurer son avenir, c’est bien, et si ça se traduit dans les faits par une stratégie satisfaisante pour tous les secteurs professionnels et pour l’aficion, alors… mucho mejor ! Ojala…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 al23aff

 ist25aff