Dimanche 21 Avril 2019
Palavas, Millas, Aire, CFT, Madrid, Istres, AFAP, Saint-Gilles, Albaserrada, Grana y Oro…
Lundi, 04 Mai 2015

pal04xz

Programmation complète de la XVIIIème Feria de la Mer…

 pal14g

pal04h

pal04k

MILLAS

mi04h

AIRE

arr04h

Avec Feria TV, voir la vidéo du triomphe d’Andrés Roca Rey et de la ganadería Valdellán en cliquant ICI

arr04g

(Photos : Christian Sirvins)

CFT

Compte rendu détaillé des journées « Tous en piste à Garons » organisées par le CFT avec la participation des élèves de « La Terna » en cliquant ICI

cft04h

MADRID

Avec Feria TV, retour sur la corrida dominicale de  Carriquiri à Las Ventas en cliquant ICI

lv04h

 (Photo : Álvaro Marcos - Las Ventas)

ISTRES

Rencontre avec José Manrubia  

Ancien torero, José Manrubia est l'artiste qui a réalisé l'affiche de la féria 2015. Entre deux déplacements entre Arles et Barcelone nous l'avons rencontré…

ist23l LP - Vous avez été torero, expliquez nous ?

- Mon père m'emmenait très jeune à Arles où j'ai vu toréer Manzanares, Linares, Paquirri ou encore Alcalde... D'ailleurs, j'avais touché le costume de lumière de Paco Alcalde et je ne me lavais plus les mains tellement cela a été magique pour moi ! J'ai de suite aimé les couleurs de la corrida, la musique, l'ambiance et le courage d'un homme face à la bête. J'ai voulu très vite devenir torero, être celui qui en costume de lumière faisait rêver les spectateurs. Pour moi il représentait un demi-dieu.  

LP - Puis vous avez vécu cette vie de torero si passionnante ?

- Si passionnante et si dure. J'ai toréé bien sûr en France, en Espagne, mais beaucoup au Mexique. J'ai pris part à plus de 100 novilladas avant de réaliser mon rêve et prendre l'alternative le 6 mars 1994 à Monterrey (Nuevo Leon). De mes meilleurs souvenirs, je garderai mes trois paseos dans la plus grande arène du monde, Mexico, mais aussi mon début à Madrid en 1987 et les six toros français que j'ai affrontés à Arles en octobre 1996 et qui s'est soldé par un triomphe de quatre oreilles. Et je crois que les pires moments, hormis les coups de cornes et les échecs qui font aussi partie de la vie d'un torero, resteront la déception du comportement humain par rapport au toro et qui enlève toute magie.  

jm04h

LP - Et votre rapport avec la peinture ?

- En 2001, j'ai eu l'opportunité de faire l'affiche des fêtes d'Arles et cela a été comme le passage d'un flambeau entre mes deux vies qui sont liées. J'ai exposé pour la première fois à Aix. Un peu plus tard, en 2005, c'est à Paris que mes œuvres ont été présentées. Le ministre de la culture de l'époque en avait acheté une pour le fond national d'Art contemporain. Ensuite, j'ai enchainé à Séoul, en Corée. J'ai réalisé l'affiche de la féria de Bayonne en remportant le concours... Puis cette année, si je suis ravi d'avoir fait celle d'Istres, mon passage à la Chapelle Ste Anne lors de la féria d'Arles aura été un parallèle avec mon solo de 1996. Une belle récompense dans ma ville avant d'exposer du 1er au 7 juin dans les arènes de Madrid.  

LP-  Et Istres dans tout ça ?

- Je suis très étonné et heureux de voir l'importance qu'à pris la féria et cela en peu de temps. C'est une date incontournable aujourd'hui et tout le monde en parle. J'ai plus d'illusion d'aller à Istres voir une corrida que de me rendre dans certaines férias !! Cela ne m'étonne pas que les plus grands toreros s'y sentent bien et acceptent d'y relever des défis. L'histoire de Joselito restera à tout jamais dans la mémoire des aficionados…  

jm10j

Rappel :

Billetterie / Réservations - 0442024838 - www.arenes-istres.fr

ist04h

LA TAUROMACHIE ISTRÉENNE A L’HONNEUR  

Francis Gameiro consacré par ses pairs…  

Le photographe istréen Francis Gameiro vient d’être mis à l’honneur en remportant le titre de portraitiste de France. Il avait déjà décroché en 2014 un Award d’argent et de bronze sur une série de photos de la féria d’Istres. Cette distinction lui a été attribuée par la fédération européenne de photographie.

(Communiqués)

AFAP

Première journée pédagogique tauromachique à St Côme et Maruejols en partenariat avec Nîmes Métropole, la municipalité de St Côme et Maruejols ainsi que le club taurin local "Biou-toros Vaunageol".

L'AFAP organisait hier dimanche 3 mai la première journée pédagogique tauromachique 2015 en présence de M. Verdier maire de St Côme, M. Allier, président du club taurin, des représentants de Nîmes Métropole, et de plusieurs centaines de personnes du village, ainsi que de nombreux aficionados. L'AFAP proposa tout au long de l'après midi un véritable laboratoire pédagogique.

En préambule, les personnes présentes ont pu s'initier à une séance de "toreo de salon" ; découverte du matériel... explication du déroulement des différentes phases d'une corrida, comment devient-t-on torero, tels ont été les principaux thèmes abordés par la dizaine des membres de L'AFAP venus pour la circonstance jouer ainsi leur rôle de transmission de l'aficion.

afap04f

Ensuite, Jean Loup Alliet, représentant la cavalerie Alain Bonijol, fit le traditionnel  habillage du cheval de pique ainsi qu'une démonstration du maniement du cheval en piste ; son placement, comment le picador  se "croise"" avec le cheval, et en guise de final, comment on entraine le cheval à la poussée du toro. Pour cela, une poignée de "costauds" se sont mis en position pour aller simuler le toro contre le cheval. Véritable "école de picador" proposée par Jean Loup.

Après la partie "Transmission d'Aficion", l'AFAP a mis en place la capéa de détection-formation dans un esprit hyper pédagogique car à la fois commentée au micro pour les spectateurs présents et dirigée pour les jeunes acteurs.

L'excellent bétail apporté par les frères Alain et Loulou Tardieu a permis aux jeunes en formation au sein de L'AFAP de s'exprimer totalement.

Ainsi, dans l'ordre des sorties, Geoffrey, Hugo, Marine, Antoine, Maxime et Fabien ont pu tous bénéficier de  cette action pédagogique unique en son genre.

afap04g

En conclusion du week-end où tous nos jeunes ont toréé (Raphael de Lucas étant à Azille), l'AFAP démontra une fois de plus l’intérêt de ce genre de manifestation de découverte, d'initiation, de formation, de transmission de la culture taurine qui est la clef de voûte du renouveau de l'aficion auprès des jeunes.

Pour cela, l'AFAP remercie tout particulièrement Nîmes Métropole, les différents clubs taurins locaux,  ainsi que les différentes municipalités pour leur effort fait en ce sens.

A signaler qu'en même temps, une équipe de l'AFAP, sous la houlette de Raphael Chaubet, organisait à Azille une becerrada avec du bétail de Pourquier (propriété de Raphael Chaubet) bétail qui est sorti excellent pour les jeunes toreros présents ce jour.

L'AFAP avait convié le Jeune Lucas, de Béziers, Vincent Perez d'Arles, Raphael de Lucas de l'AFAP, et Dorian Canton, d'Adour Aficion.

Prochain rendez-vous le 9 Mai à DAX.

(Communiqué – photos : Yves Porras et Jean-Luc Jouet)

AZILLE  

Dimanche 3 Mai. Une belle occasion de découverte de la tauromachie espagnole a été proposée à Azille ce week-end pour le dernier jour de la feria.

Maurice Salles et toute son équipe se sont démenés comme des diables pour faire de cette feria du Minervois un événement incontournable dans ce département audois peu habitué à tant d’aficion.

az04g

Avec Carcassonne, Coursan et Limoux, Azille est une place incontournable et la becerrada présentée en final de la feria l’a démontré. Les becerros de Raphael Chaubet (ex Pourquier) ont donné un très bon jeu.

Vincent Perez, de l’école taurine d’Arles, a remporté les suffrages devant Dorian Canton, d’Hagetmau, Lucas Taulade, de Béziers, et Rafael de Lucas, de la section jeune de l’AFAP.

La manade Bénabent de Portiragnes a assuré les abrivados et bandidos.

(Texte et photo BP)  

SAINT-GILLES

stg04h

ALBASERRADA

A la finca “Mirandilla”, la nature printanière a repris ses droits…

alb04h

Pour voir le superbe diaporama de William Lucas, cliquez ICI

GRANA Y ORO

Avec pour invité l’empresa de Las Ventas et Valladolid Manuel Martínez Erice (Choperita), l’émission propose des sujets sur notamment la finale du Bolsín Tierras de Zamora, ainsi que les courses de Madrid, Saragosse, Palos de la Frontera, Saint-Martin- de-Crau et les plazas mexicaines de Pachuca, Aguascalientes, Puebla et Monterrey…

gyo04h

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff