Jeudi 20 Juin 2019
Nîmes, Vic, Madrid…
Lundi, 25 Mai 2015

jb25xz

Sortie a hombros par la porte des cuadrillas pour Juan Bautista, par la Porte des Consuls en matinée pour Diego Ventura et Léa Vicens… Lamelas le plus en vue à Vic… Novillada accidentée à Las Ventas…

Matin. Arènes quasiment pleines, temps agréable avec légère brise. Six toros de Fermín Bohórquez bien présentés et donnant un jeu inégal, le cinquième crédité de la vuelta posthume.

 rej25h

Andy Cartagena (silence et deux oreilles)  a débuté par un trasteo enlevé et spectaculaire malheureusement terni par un échec avec le rejón de muerte. Utilisant Sol y Sombra, Pericalvo et Pintas, il a été l’auteur de passages spectaculaires et très décidés qui auraient mérité une meilleure conclusion. Au quatrième, Andy a encore réalisé des passages qui ont porté sur les tendidos, monté sur Cuzco, Pantera, Zico et Pintas, concluant par rejón après pinchazo.

ac25h

 

Diego Ventura (deux oreilles et deux oreilles et la queue) a été éblouissant devant un manso, s’imposant grâce à des passages aboutis et précis monté sur Nazari, Milagro et Remate. A son second, il a fait trembler le vieux cirque par une prestation très spectaculaire avec Sueño, ponctuée de pirouettes, quiebros, banderilles courtes et à deux mains, poursuites templées et même pas de danse…

dv25hx

 Léa Vicens (oreille) a obtenu un trophée à l’issue d’un combat très décidé face à un toro compliqué qui tarda à se fixer. Passages réussis avec Bético, Desafío, Jazmín puis Espontáneo, rejón sans effet immédiat puis descabello. Avec l’ultime, montée sur Bético, Gacela et Bazuca, Léa fit encore preuve de sa détermination et malgré un sérieux accrochage, elle a emballé l’assistance sur plusieurs passages courageux et réussis, concluant d’une entière au second essai.

 lv25h

Avec Feria TV, voir le résumé de cette corrrida en cliquant ICI

(Photos rejón : Daniel Chicot)

Après-midi. Deux petits tiers d’arène, rafales. Six toros d’El Torero bien présentés, braves au cheval mais justes de forces la plupart, donnant un jeu inégal à la muleta, meilleur le quatrième qui a été crédité de la vuelta posthume.

Juan Bautista (saluts et deux oreilles) a débuté avec un adversaire qui poussa sur la première pique, mais qui eut ensuite tendance à se réserver, l’Arlésien tentant d’animer les débats sans grande réussite, le vent n’arrangeant rien. Entière. Au quatrième, les choses prirent une tout autre allure, « Palestino », auteur d’un bon tercio de piques puis noble dans la muleta de Juan qui banderilla avec aisance, recevant une ovation notamment pour une seconde paire au violon et une troisième au quiebro. A la muleta, après brindis au public, Jean-Baptiste servit une faena débutée genoux dans le sable et poursuivie par mouvements bien dosés sur les deux flancs, malgré des rafales contrariantes. Conclusion a recibir réussie après que le toro ait eu quelques hésitations avant de foncer.

 jb25h

Iván Fandiño (silence et saluts) démarra avec un toro piqué en mode homéopathique. Il brinda à l’auditoire une faena débutée près des planches qui comprit ensuite quelques séquences droitières estimables, les forces de son opposant et celles d’Eole ne lui permettant pas toutefois de transmettre autant qu’il l’aurait voulu, la ferraille n’arrangeant rien. Avec le cinquième, qui poussa sur le premier assaut, Fandiño fit un bel effort, la fadeur de son client enlevant hélas toute chance de succès. Mais le maestro d’Orduña avait relevé le défi en affichant une solide technique et un grand professionnalisme. Final par manoletinas puis entière au second envoi.

 if25h

Daniel Luque (oreille et silence) se fit remarquer par des gestes élégants à son premier, réalisant dans le terrain du toril un trasteo harmonieux, lui aussi contrarié par les prises d’air. Final par luquecinas puis entière. L’ultime poussa sur deux rencontres puis Luque brinda à Juan Bautista une faena prometteuse dans son entame allurée, mais qui alla a menos, tout comme son opposant, la conclusion s’avérant médiocre.

 dl25h

Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida de Victorino Martín en cliquant ICI

 VIC

 Trois quarts d’arène pour une corrida de Dolores Aguirre compliquée, avec un sobrero, Carafea II, qui a beaucoup transmis. Silence et saluts pour Rafaelillo, deux silences pour Sánchez Vara et vuelta et saluts pour Alberto Lamelas, le plus en vue.

Vidéo de la corrida : cliquez ICI

 Photos et reseña de « Vuelta a los Toros » en cliquant

 Avec Feria TV, voir le résumé de la corrida de Dolores Aguirre en cliquant ICI , celle de Valdellán en cliquant  et plus particulièrement la lidia de l’excellent « Cubano » en cliquant ICI ...

cub25h

 MADRID

Novillada d’El Montecillo et Rufino Martín accidentée, Francisco José Espada, très vaillant et méritant, se retrouvant seul pour que la course aille à son terme sous forme d'encerrona après les blessures de Martín Escudero et Joaquín Galdós qui souffrent tous les deux d’un traumatisme crânien !

fje25h

Francisco José Espada : silence, saluts, silence, oreille, vuelta avec pétition et saluts.

 me25h

Martín Escudero

jg25h

Joaquín Galdós

 Voir le résumé de cette novillada en cliquant ICI

 (Photos : Álvaro Marcos – Las Ventas)

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff