Dimanche 21 Avril 2019
Bolsín, Rieumes, Garlin, Espagne, Cella…
Samedi, 27 Juin 2015

 co27xz

Carlos Olsina a remporté le VIIème Bolsín Juan Villanueva...

 Organisé cette année à la ganadería Pagès-Mailhan, ce Bolsín inclus dans une journée taurine à l’initiative du Club Taurin de Mauguio « Toros y Toreros » et parrainé par Thomas Dufau, a connu un réel succès.

Avec une mémorable canicule, la matinée a commencé par une tienta de trois vaches pour Thomas Dufau, venu préparer dans le Sud-Est ses prochains rendez-vous. Carlos Olsina et Geoffrey Chastel sont sortis de second, Luc Tosello assumant la pique.

td27k

Avec une première vache faible, une seconde mansita, mais noble surtout à gauche puis une troisième violente au cheval mais qui s’est laissée davantage, Thomas n’a pas ménagé sa peine, affichant décision et cohérence technique.

pm27a

Salle comble ensuite pour le succulent repas pris en commun, au cours duquel Vincent Llorente puis Gilles Vangelisti ont pris la parole, le premier remerciant leurs hôtes et tous ceux qui avaient fait le déplacement, rappelant aussi les circonstances dans lesquelles cette journée a été montée pour compenser la perte de la journée du samedi à Mauguio qui était si chère au regretté Daniel Gimenez. Satisfaits de la mobilisation des aficionados, ils ont ensuite déclaré que cette manifestation allait perdurer, leur but à présent étant aussi d’aider les éleveurs français qui seront sollicités à tour de rôle… 

pm27z

Après le repas, le temps fort de la journée pouvait débuter, les organisateurs invitant quatre aspirants français à disputer le VIIème Bolsín. Avec un bétail maison donnant un jeu très inégal, les quatre ont montré leur volonté et des qualités à divers titres.

tg27f

Tibo Garcia (oreille) est tombé sur le plus compliqué, un manso perdido qui a tenté à deux reprises de franchir le mur, provoquant une belle frayeur à quelques aficionados qui ont failli l’embrasser ! Après un bon début au capote, Tibo a passé pas mal de temps à le retenir, le Pagès-Mailhan prenant le leurre à plusieurs reprises, mais toujours en cherchant la sortie de service. Toutefois, Tibo parvint à force d’insister à tirer des muletazos méritoires, mais la conclusion n’était pas au rendez-vous…

co27j

Carlos Olsina (deux oreilles) est tombé sur un adversaire de meilleur son, étalant de bonnes dispositions au capote puis composant une faena complète, mettant en exergue quelque élégance en donnant les séries. Entière.

pm27k

Pierre Mailhan (oreille) prit un opposant querencioso devant lequel il afficha sa volonté sans pouvoir totalement le dominer, la conclusion s’avérant délicate avec un toro qui ne se décollait pas du mur.

rafi27w

Rafi (deux oreilles) profita des qualités de son opposant pour exécuter un trasteo dynamique, ajusté et parfois alluré, après l’avoir banderillé. Entière au second envoi.

pm17s

A l’issue de la course, les organisateurs ont remis au Biterrois Carlos Olsina le VIIème Trophée Juan Villanueva. Enhorabuena au vainqueur, ainsi qu’à tous ses compañeros qui ont fait aussi des efforts, et à tous ceux qui ont contribué à la pleine réussite de cette journée taurine…

RIEUMES

A l’issue d’une longue procédure de 7 ans, la Cour de Cassation dans son arrêt du 7 février 2006  a reconnu l’existence d’une tradition taurine en pays toulousain. Elle consacrait ainsi le droit désormais incontestable ouvert par la «jurisprudence de Rieumes ».

Ce 28 juin à Rieumes, à l’initiative de la Fédération des Sociétés Taurines de France, le maestro Richard Milian prononcera à l’heure du paseíllo « la déclaration de Rieumes » .

ri27h 1

ri27h 2

(Communiqué)

GARLIN

garl16k

Renseignements : cliquez ICI

ESPAGNE

Beaucoup de courses en Espagne ce samedi. Résultat des principales…

A Burgos, no hay billetes pour la première corrida de la feria. Sortie a hombros d’Alejandro Talavante qui a coupé les deux oreilles de son premier Bañuelos avec silence au second, deux silences pour Enrique Ponce et oreille et silence pour El Juli.

A Algeciras, devant deux tiers d’arène, triomphe de David Galván qui a coupé deux puis une oreille à ses toros de Núñez del Cuvillo. Silence puis saluts pour Morante et oreille puis saluts pour Manzanares.

A Soria, devant trois quarts d’arène, alternative réussie pour Martín Escudero qui a coupé les deux oreilles de son second La Palmosilla après avoir fait une vuelta au toro de la cérémonie.

sc27h

Silence et oreille pour Sébastien Castella qui s’est illustré à son second, subissant un spectaculaire accrochage au cours d’une faena relevée par d’énormes séquences gauchères et conclue par estoconazo.

sc27k

Silence et saluts pour Miguel Ángel Perera.

(Photos : Castella Communication)

A León, devant une demi-arène, sortie a hombros de Juan José Padilla et El Fandi. Le Pirate a coupé deux oreilles puis deux oreilles et la queue à ses adversaires de Jandilla, son second étant crédité de la vuelta posthume. Silence et sifflets pour Francisco Rivera « Paquirri » et deux oreilles et applaudissements pour El Fandi.

A Zamora, devant un tiers d’entrée et face aux toros du Conde de Mayalde, sortie a hombros de Fernando Robleño et Alberto Durán. Oreille puis oreille pour Robleño, saluts et vuelta pour Juan del Álamo qui a pinché un faenón au cinquième, honoré de la vuelta posthume, et oreille puis oreille pour Alberto Durán.

A noter qu’Andrés Gonzalo, de la cuadrilla d’Alberto Durán, a été blessé par le sixième, se faisant prendre aux planches sur un pose de banderilles. Cornada dans la cuisse gauche, avec deux trajectoires de 15 et 25 cm, ainsi que diverses contusions. Pronostic grave.

CELLA

Avec Léa…

ce27k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff