Mercredi 24 Avril 2019
Mont-de-Marsan, Orthez, Santander, Mehdi, Signes, Mundillo, Salin...
Jeudi, 23 Juillet 2015

td23xw

Oreille pour Padilla et Thomas Dufau, triomphe d’Adrien Salenc le matin...

No hay billetes, temps ensoleillé. Six toros de Juan Pedro Domecq corrects bien qu’inégaux de présentation, nobles dans l’ensemble, mais la plupart manquant de fonds et de transmission, baissant en cours de faena, meilleur le dernier.

jpd23x

Juan José Padilla (silence et oreille) a bien débuté au capote avec son premier qui a pris deux bons puyazos, le Pirate saluant au second tercio avant de débuter par la droite un trasteo qui ne décolla jamais face aux charges nobles, mais molles, de son opposant. Final en mode pierre tombale puis entière caída. Il reçut le quatrième par larga cambiada de rodillas poursuivie par véroniques décidées avant second tercio inégal en quatre paires. Brindis à l’auditoire, début arrodillado pour une faena bien instrumentée dans sa première partie avant que le Juan Pedro ne se dégonfle progressivement. Entière et oreille diversement appréciée.

jjp23k

Manzanares (saluts aux deux) brilla au capote sur la réception de son premier avant un premier puyazo cuidé et un second pour faire le compte. Bon quite par chicuelinas de Thomas Dufau puis faena comprenant deux grandes séries de redondos templés et relâchés qui mirent l’eau à la bouche avant que la mayonnaise ne retombe faute de continuité dans les charges d’un bicho rapidement vidé. Entière au second envoi. Avec le quinto, piqué en deux fois, on notera un bon second tercio à charge de Curro Javier et Luis Blázquez qui ont salué, puis quelques gestes de classe de l’Alicantino qui dut se résoudre par la suite à une séance de surplace pour tenter de faire remuer une table. Avec élégance, certes, mais sans grande émotion, ni emprise sur son adversaire. Pinchazo puis entière.

manz23k

Thomas Dufau (saluts et oreille) aura finalement été le plus en vue. Recevant son premier par larga de rodillas et poursuivant par véroniques une entame décidée, il brinda au public après deux rencontres sans style et débuta à genoux au centre un trasteo appliqué, donnant la distance et templant des derechazos ajustés avant un essai gaucher moins concluant. Luquecinas, puis manoletinas avant entière au troisième envoi. Avec l’ultime, Tomas a entrevu les portes du Paradis ! Assurément le meilleur moment de cette course avec une réception a portagayola puis un bon capoteo. Malgré quelques protestations pour une légère boiterie à l’arrière, le Juan Pedro se reprit bien après deux rencontres, puis s’avéra celui qui allait le plus durer. Le Montois prit à sa charge le second tercio, sa faisant ovationner avant de brinder à Julien Lescarret une faena démarrée par deux cambios au centre. Thomas s’adapta aux conditions de son opposant, noble mais qu’il ne fallait pas trop brusquer, lors d’un trasteo compact et reposé bien conduit sur les deux bords, avec au final des séquences inversées qui portèrent sur l’assemblée. Un pinchazo avant entière a limité son succès à une oreille avec pétition de l’autre qui compte tenu du contexte, n’aurait pas constitué le scandale du siècle si elle avait été attribuée. Thomas avait besoin d’un succès, il l’a obtenu sur ses terres en y mettant tout son cœur et son envie. La récompense est tombée avec cette oreille de poids, confirmant la bonne condition actuelle de ce torero. Transformation de l’essai dimanche à Orthez ? Ojala...

td23k

En matinée, devant une chambrée bien garnie côté ombre, soit une demi-arène, intéressante non piquée avec quatre exemplaires de Casanueva, l’élevage de José et Guillaume Bats, présentant leurs deux rames, les El Torreón - 1 et 2 - pour leur première sortie en public, les deux autres d’origine Gallon. Des erales bien présentés, plus charpentés les Torreón, inégaux de forces mais nobles à l’exception du troisième, manso. A l’issue de la course, les éleveurs ont salué à l’invitation d’El Galo.

cas23k

Tibo Garcia (oreille) a ouvert les débats avec un colorado qui s’employa au capote, un eral à la toréabilité évidente qui accusa toutefois un fonds de faiblesse. Brindant à l’assistance, Tibo instrumenta ensuite plusieurs séries ajustées des deux côtés, à mi-hauteur forcément, avant demie tendida.

tg23k

Adrien Salenc (deux oreilles) se fit applaudir aux banderilles puis brinda à son mozo une faena templée à droite et plus délicate sur l’autre bord où il sera plus inquiété. Retour sur la bonne corne avant un final par manoletinas puis entière.

as23h

Baptiste Cissé (saluts) se montra entreprenant, se faisant applaudir avec les palos puis brindant à son prof, Richard Milian, un trasteo contrarié par la mansedumbre de son opposant, affichant une belle volonté pour le toréer en querencia avant de conclure par entière au second envoi.

bc23k

André Lagravère « El Galo » (oreille) a proposé un capoteo varié puis a banderillé avec détermination, se faisant spectaculairement accrocher sur la troisième paire. Reprenant ses esprits, il a brindé au public et à Lalo, le fils de Marie Sara, une faena enlevée, essentiellement droitière, marquée par sa décision et l’éclectisme de son répertoire. Entière après pinchazo.

al23k

A l’issue de la course, plusieurs prix ont été distribués, la plupart allant à Adrien Salenc, notamment ceux de l’ACOSO puis de l’UCTPR, sous la forme d’une muleta, remis en piste par Guillaume Marsan.

gm23k

Mais en définitive, tous les aspirants ont obtenu une récompense et sont à féliciter pour leur entrega...

mdm23k

Quant aux ganaderos, pour une première avec cette nouvelle branche d’El Torreón (César Rincón), ils auront certainement trouvé de bons motifs de satisfaction pour l'avenir. Restera à régler le problème des forces, mais Paris ne s’est pas fait en un jour... Et puis comme ce n’est pas toujours une science exacte, la bonne surprise est aussi venue du quatrième, un Gallon enracé. Alors...

 cas23w

as23p

vm23k

ORTHEZ

Avec Feria TV, voir la vidéo du débarquement des toros de Valdellán en cliquant ICI

ort23k

SANTANDER

Dans une arène pleine et face aux toros de Domingo Hernández (1, 4 et 6) et Garcigrande, MiguelÁngel Perera a triomphé pour avoir coupé quatre oreilles, une, deux puis une.

Pour El Juli : silence, saluts et oreille.

MEHDI

A Ravira (Pérou), Mehdi Savalli a coupé quatre oreilles aux toros de Camponuevo (Roberto Puga).

ms23k

Un premier triomphe pour une série de sept corridas dans ce pays. Enhoarabuena !!!

SIGNES

st23k

MUNDILLO

Rappel...

mund17k1

SALIN

Rappel...

sal23k

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z