Mardi 25 Juin 2019
Mont-de-Marsan, Valencia, Saint-Sever...
Samedi, 25 Juillet 2015

jje25k

Oreille pour Rafaelillo et Pérez Mota, triomphe des picadors Juan José Esquiviel et Tito Sandoval, corrida sérieuse de Cebada Gago...

 Arènes pleines, beau temps. Six toros de Cebada Gago bien présentés, variés de pintas, sérieux, plusieurs spectaculaires sous le fer, donnant un jeu varié à la muleta, meilleur le cinquième.

cg25k

Rafaelillo (vuelta et oreille) se fit d’emblée confisquer le capote par son premier qui prit ensuite deux piques, la première sortie fermée, plus orthodoxe la suivante. A la muleta, son adversaire tournait court et le petit Rafael dut combattre en mode bagarre esquivant les hachazos et affichant un bel aguante malgré les cartons jaunes répétés avant de conclure d’une belle entière. Au quatrième, qui le désarma sur les capotes de réception, les aficionados allaient vivre un grand tercio de piques à charge de Juan José Esquiviel en quatre rencontres, le piquero se faisant spectaculairement secouer lors d’une séance de montagnes russes, finissant au sol, puis avec deux autres rencontres dont le toro sortit seul, et enfin un quatrième puyazo en venant de très loin et poussant droit. Salut chaleureusement ovationné du lancier qui plus tard fera la vuelta avec son maestro, puis brindis à l’assistance et trasteo en valiente, à l’énergie, avec des séquences enlevées, essentiellement à tribord, le tout conclu par espadazo sin puntilla.

raf25k

Javier Castaño (saluts et silence) dut d’abord en découdre avec un toro porteur de deux redoutables aiguilles. Bon tercio de varas en deux rencontres, puis saluts d’Ángel Otero et Fernando Sánchez avec les bâtonnets. Brindis au public et faena placée sous le signe de la menace dont le Salmantino se tira assez bien du côté droit sur plusieurs séquences templées, avant de se faire toucher à la cuisse gauche, sans dégâts apparents toutefois. Demie tendida. Avec « Dormilón », le cinquième, Tito Sandoval allait se mettre en évidence en quatre rencontres avec bonnes arrancadas venant de loin. Musique et sortie sous l’ovation. Bon début de faena par harmonieux doblones, la suite composée de mouvements droitiers marginaux au cours d’une faena qui alla a menos, alors qu’à l’évidence, il y avait mieux à faire. Un tiers tendida et descabello, pétition de vuelta pour le toro non suivie d’effet.

jc25k

Pérez Mota (oreille et silence) prit un premier client très charpenté qui afficha sa mansedumbre et sa violence au cheval en quatre assauts. Faena brindée au public au cours de laquelle le diestro fit un bel effort en construisant des séries méritoires, surtout à droite. Sur la fin, il subit une voltereta en exécutant des manoletinas et débarrassé de sa chaquetilla, il retourna au front pour placer un estocodón qui libéra une oreille méritée. Avec l’ultime, qui prit trois piques sans style, Pérez Mota se montra encore vaillant, et sans pouvoir totalement cuajer des séries abouties face à un opposant qui jouait du chef, il s’arrima pour signer quelques détails estimables avant de conclure par entière et deux descabellos.

pm25k

Avec Feria TV, voir le résumé de cette corrida en cliquant ICI

En matinée, devant un quart d’arène environ, quatre novillos du Camino de Santiago correctement présentés, plus charpentés les deux derniers, donnant un jeu inégal, meilleur le dernier.

cs25k

Clemente (saluts et silence) n’a pas été le mieux servi. A son premier, il signa quelques capotazos harmonieux et après deux piques, Ginés Marín se fit bouger sur un quite. Clemente débuta sa faena par la droite et traça plusieurs derechazos templés avant un désarmé. La suite par séquences volontaires face à un adversaire qui n’a jamais vraiment humilié, bon final droitier puis manoletinas et entière au second envoi. Face à son second, qui prit deux piques sur le réserve, entame décidée, mais devant la charge molle du mansote et sa propension à lorgner les extérieurs, il eut du mal à prendre le dessus et conclut d’une épée basse.

clem25k

Ginés Marín (saluts et oreille) exécuta au premier une faena essentiellement droitière rematée par bernardinas et conclue médiocrement d’un pinchazo, puis un tiers de lame et entière. Avec le quatrième, le meilleur de l’envoi, l’Extremeño se distingua au capote avant un puyazo manqué puis en arrière. Quite varié de Clemente puis bon second tercio et brindis à l’assemblée d’un trasteo entamé à genoux avant alternance de séries templées rematées par entière au second envoi.

gm25k

Voir le résumé vidéo de Feria TV de cette novillada en cliquant

VALENCIA

Devant trois quarts d’entrée, triomphes de Pablo Hermoso de Mendoza, oreille et oreille face aux toros de Bohórquez, de Sébastien Castella, saluts et deux oreilles de son second Núñez del Cuvillo, crédité de la vuelta posthume, et de Manzanares, deux oreilles et silence.

val25k

(Photo : Alberto de Jesús - Mundotoro)

SAINT-SEVER

A Mont-de-Marsan, après la novillada matinale, dans les locaux remis à neuf de la bodega du CT La Tumade, Henri Thilhet et ses amis ont annoncé l’organisation à Saint-Sever d’un week-end Victorino Martín les 26 et 27 septembre prochains...

sts25k

Entouré notamment des ganaderos, de Dominique Perron, Alain Bonijol, Guillaume Bats, Jean-Louis Darré, Thomas Dufau et Richard Milian, Henri Tilhet a dévoilé les grandes lignes de la programmation (nous y reviendrons plus en détails), avec notamment la participation de tous les éleveurs du Sud-Ouest et les élèves d’Adour Aficion... et en tant que « plato fuerte », une corrida de Victorino Martín le dimanche 27 septembre, mano a mano Juan Bautista/Thomas Dufau !!!

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff