Jeudi 20 Juin 2019
Mont-de-Marsan, Orthez, Beaucaire, Valencia, Tudela, Villeneuve...
Dimanche, 26 Juillet 2015

mdm26k

Décevante clôture avec les Victorino Martín...

 Arènes pleines, beau temps. Six toros de Victorino Martín plus un sobrero de Cebada Gago remplaçant le second, renvoyé pour faiblesse. Un lot inégal de présentation, donnant un jeu le plus souvent décevant, seul le quatrième s'avérant réellement maniable, même s'il manqua un peu d'allant... Si depuis deux jours, le Plumaçon a vibré en éprouvant des émotions diverses, la clôture aura laissé un goût d’inachevé avec un lot de Victorino Martín qui avait plus de tête que de réelle caste. Dangereux à divers degrés, ils se sont avérés compliqués et n’ont jamais facilité la tâche des piétons. Une corrida « de resaca » où finalement, la plus forte ovation est allée à une banda de Samadet qui a mis beaucoup d’alegría sur les gradins durant les intermèdes !

vm26k

El Cid (silence et saluts) a dû d’abord s’entendre avec un toro veleto astifino qui prit deux bons puyazos puis qui distribua d’emblée les cartons jaunes à la muleta, le maestro de Salteras se montrant hésitant avant de perdre confiance, abrégeant sous les sifflets. Entière après pinchazo. Avec le quatrième, aux cornes démesurées, El Cid brinda à l’assistance un trasteo comprenant plusieurs bons mouvements droitiers puis tira aussi quelques naturelles de gala à un opposant noble, mais qui toutefois manquait de chispa. Manuel Jesús  a rendu une copie en deçà du potentiel exploitable et se fit déchirer la taleguilla, finissant une fesse à l’air et concluant par une vilaine atravesada puis descabello.

elc26k

Alberto Aguilar (saluts et silence) prit d’abord un sobrero de Cebada Gago après que le titulaire ait rapidement réintégré le toril pour faiblesse caractérisée. Après deux rencontres, bon quite par chicuelinas de Paco Urenña et réplique par farols d’Alberto. Brindée à l’auditoire, la faena débuta bien à droite, la suite devenant plus aléatoire et indécise sur l’autre rive puis sur un final qui le vit désarmé, le Madrilène ayant mis cependant beaucoup de cœur à l’ouvrage face à un animal dangereux adoptant une stratégie résolument défensive. Entière et descabello. Avec le quinto, bien piqué en deux fois, Alberto dut en découdre en se lançant dans un combat à l’ancienne, arrachant les muletazos à force de volonté  face à une alimaña qui le désarma deux fois sur les remates et qui ne se laissa jamais dominer. Metisaca caído et entière.

aa26k

Paco Ureña, venu remplacer Antonio Ferrera, débuta avec un adversaire veleto astifino qui prit deux puyazos sans pousser et qui s’avéra deslucido par la suite. Se débarrassant de ses zapatillas, il brinda à l’assemblée une faena appliquée, mais qui eut du mal à passer la rampe, compte tenu des conditions du Victorino. Une faiblesse de caractère qui se confirma lorsque Paco se retrouva au sol à la merci du « fauve » qui ne bougea pas... Entière. Avec l’ultime, qui prit deux piques sans style, il se trouva rapidement prévenu. Peu désireux de lâcher l’affaire, Ureña le testa en se faisant désarmer, puis poursuivit un temps son trasteo sans résultat, ce qui l’incita à abréger. Trois quarts et descabello pour mettre un terme à cette décevante corrida...

pu26k

Avec Feria TV, voir la vidéo de cette corrida de clôture en cliquant ICI

En matinée, devant environ un quart d'arènes, douze vaches de Victorino Martín sont sorties pour les écarteurs, sauteurs et razeteurs... Voir la vidéo en cliquant ICI

ORTHEZ

ort26k

Après-midi. Arènes presque pleines. Six toros de Valdellán bien présentés, donnant la plupart un jeu décevant, meilleur le cinquième.

al26k

Alberto Lamelas : saluts et silence.

td26k

Thomas Dufau : silence aux deux.

cv26k

César Valencia : oreille et vuelta.

lh26k

En matinée, quatre novillos de Valdellán donnant un jeu inégal, plus intéressants les 1 et 4, pour Tomás Angulo (saluts aux eux) et Louis Husson (saluts et vuelta).

Plus de détails en cliquant ICI

(Photos : Christian Sirvins)

BEAUCAIRE

Demi-arène environ. Six novillos de Yonnet compliqués, la plupart manquant de bravoure.

vs26j

vs26k

Vicente Soler, venu remplacer Lilian Ferrani : saluts et vuelta.

mv26k

Manolo Vanegas : deux vueltas et vuelta.

gv26k

Guillermo Valencia : silence aux deux.

(Photos : Daniel Chicot)

VALENCIA

Devant une demi-arène et face aux toros de Miura, Rafaelillo a obtenu saluts, oreille et vuelta, et Manuel Escribano, qui a pris une spectaculaire rouste, saluts, silence et oreille.

TUDELA

Triomphe de  Juan Bautista qui a coupé une oreille à chacun de ses adversaires de Salvador Domecq, sortant a hombros en compagnie de Francisco Marco, oreille et oreille, et Javier Castaño, silence puis deux oreilles.

VILLENEUVE

La location des places pour la corrida du 4 août  à Villeneuve de Marsan débutera le lundi 27 juillet. Réservation au local du Cercle Taurin ou au 05 58 79 68 94 à partir de 9h...

vil13k1

(Communiqué)

 

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff