Lundi 22 Avril 2019
Adrien, Rion, Vanegas, Café Toro, Bruxelles, Tyrosse…
Mercredi, 07 Octobre 2015

as07xw

A Madrid, rencontre avec Adrien Salenc…

Toujours basé dans la capitale espagnole puisqu’il poursuit ses « études taurines » à la Fundación El Juli, Adrien Salenc n’en a pas pour autant délaissé son pays natal puisqu’on a pu le voir dans pas mal d’arènes françaises, principalement dans le Sud-Ouest où  se donnent l’été pas mal de non piquées. Fort de plusieurs triomphes dans cette zone taurine, il a d’ailleurs été récemment déclaré meilleur novillero sans picadors pour la région Sud-Ouest par l’Union des Clubs Taurins Paul Ricard.

as07i

Adrien est revenu sur sa temporada, mais bien entendu, nous avons aussi évoqué son avenir proche car il est évident qu’il n’a plus grand-chose à prouver en non piquée et que le passage dans la catégorie supérieure me semble imminent…

as07k

« J’ai vécu une temporada très complète et soutenue, avec beaucoup de festejos puisque je termine avec plus de quarante courses. Par les temps qui courent, c’est un chiffre important, je crois qu’entre la France et l’Espagne, c’est moi qui en ai fait le plus…

as07m

Cette saison m’a apporté beaucoup d’expérience sur le plan humain et professionnel, afin d’envisager mon passage à l’étage supérieur. Tout n’a pas été facile, il y a eu aussi des novilladas compliquées, fortes, mais ces difficultés qu’il m’a fallu surmonter m’ont aussi servi pour la suite de ma carrière.

as07n

C’est vrai que j’ai remporté pas mal de trophées et au-delà du plaisir que ça m’a procuré, il est clair que ça m’a boosté et incité à aller de l’avant. C’est une reconnaissance de mon travail, et tu te dis que tu ne fais pas tous ces efforts pour rien…

as07p

Dans mes meilleurs souvenirs de cette temporada, je mettrais bien sûr Arnedo où j’ai remporté le Zapato de Plata, Illescas, Nîmes, Dax Bayonne, ainsi qu’Amurrio (Álava) où j’ai toréé une novillada très forte qui m’a mis à l’épreuve et où je pense avoir été à la hauteur, ce qui m’a beaucoup servi pour me situer, puis à Humanes. Mais il y en a eu d’autres encore et globalement, je ne peux qu’être satisfait par tous les trophées remportés.

as07q

Je suis toujours à la Fundación et je continue de vivre là-bas, mais maintenant, avec le passage en piquée qui se profile, il va falloir amorcer un virage et j’ai eu la chance qu’Olivier Baratchart se soit intéressé à moi en début de temporada et a décidé » de m’aider, tout comme Ángel Gómez Escorial qui reste à mes côtés.

as07r

Je reste donc à la Fundación jusqu’à ce que je débute avec picadors. Je resterai encore en non piquée au début de la prochaine temporada, mais mon passage en piquée devrait se faire rapidement. Compte tenu de ma saison, je me sens suffisamment prêt pour franchir ce cap.

as07g

Cet hiver va être aussi déterminant pour avancer sur le plan technique et pour m’adapter au changement de bétail. Je ferai beaucoup de campo, de tentaderos, ce qui va m’aider à évoluer techniquement et sur ma personnalité.

as07h

Depuis quelques novilladas, j’essaie de modifier mon toreo en le faisant évoluer vers quelque chose de plus pur, de plus profond, en épurant mon style. On a beaucoup de discussions, autant avec Ángel que Rafael Cañada et je me suis rendu compte, surtout en France, que ce toreo arrive beaucoup plus aux gens, dans le sens où c’est plus vrai !

as07j

Les banderilles ? C’est vrai que ça n’a pas toujours été évident, ça demande certaines capacités, mais je ne sais pas encore si je vais continuer à les poser systématiquement. En fait, j’aimerais les garder sur certains toros, mais pas forcément les poser à tous.

as07l

Mon premier grand objectif de 2016, c’est d’aller toréer en piquée à Arnedo, vu que je me suis gagné le contrat. Avant, il y aura d’autres piquées pour me préparer. On a déjà pas mal de propositions et je compte en toréer au moins une dizaine avant d’arriver en septembre à Arnedo.

as07x

Dans l’immédiat, je vais faire le maximum pour bien négocier le virage, c’est mon avenir qui est en jeu et j’en suis bien conscient !!! »

as07s

Enhorabuena y Suerte, Adrien…

RION

rion07t

VANEGAS

Manolo Vanegas ne pourra assurer son contrat aux arènes de Madrid le dimanche 11 octobre suite a une forte voltereta reçue aux arènes d'Arnedo jeudi dernier, lui provoquant  une entorse ligamentaire de la cheville, une contusion intercostale et une lésion du scaphoïde. Ça aurait été sa troisième prestation dans les arènes de Madrid qui aurait mit terme a une bonne temporada 2015 avec un total de 16 novilladas, coupant 22 oreilles et 1 queue, avec présentation à Madrid et coupant 5 oreilles en 4 actuations en arènes de première. Comme le dit le novillero : "Madrid m’a beaucoup donné et je ne peux y retourner seulement pour passer l'après-midi !" 

     manolo blessure

Manolo observera un repos minimum de trois semaines avant de commencer la temporada sud-américaine en Equateur et au Mexique. Il vous donne rendez-vous dès le début de la temporada 2016...

(Communiqué de ses apoderados Philippe Cuillé et Didier Cabanis)

CAFÉ TORO

ct07t

BRUXELLES

Trophées 2014 du Club Taurin de Bruxelles…

La Feria d’Otoño à Madrid a été le week-end passé l’occasion pour le Club Taurin de Bruxelles de réunir ses amis aficionados de France et d’Espagne à l’Hôtel Wellington pour la remise de ses trophées taurins de la temporada 2014 à Carlos Escolar « Frascuelo », Diego Urdiales et Alberto Lamelas.

Ainsi que le rappela d’emblée la responsable du Club, Christiane Vanderdeelen, le cartel des trois toreros présents le samedi-soir devant une nombreuse assistance, était composé de diestros qui méritent le respect et l’admiration de toute l’afición. 

brux07f

Jean-Louis Castanet prenait ensuite la parole et mit l’accent sur la vérité du toreo en réaffirmant qu’il n’y aura jamais de vraie corrida sans vrais toros.  Tout en rappelant aussi l’énorme valeur et le courage des trois toreros, il leur a dit : formez ensemble le G3 de vrais Maestros. 

En s’adressant à Carlos Escolar, « son » Maestro (ayant de bonnes raisons pour cela…), Castanet était particulièrement heureux de constater que Frascuelo est toujours bel et bien là, rappelant à l’auditoire la leçon authentique donnée par ce seigneur l’an passé à Céret, devant des toros de Felipe Bartolomé : un pur régal de planta torera et de sitio exemplaires laissant un souvenir ému à tous les fidèles de cette arène. Frascuelo reçut ce soir à Madrid de la part du Club le trophée de « Toreo y Arte para la Historia ».

brux07g

A Diego Urdiales il lui dit notamment que quand il regarde au plus profond de son être et qu’il l’exprime en toréant, personne n’arrive à pareil niveau de toreo classique, pur et puissant. De l’an passé, on se rappelle volontiers son actuación notamment devant des toros de Pedraza de Yeltes (Dax) et d’Adolfo Martín (Madrid).  Le trophée de « Torería y Maestria » lui fut donc remis, ses récentes sorties a hombros à Bilbao et à Logroño justifiant entièrement l’hommage qu’il reçut ainsi de la part de la peña belge.

brux07h

Alberto Lamelas est un de ces jeunes toreros dont on ne peut comprendre qu’avec un tel talent de courage et de don de soi, l’Espagne ne lui ouvre pas ses portes. Mais Castanet lui assura qu’un jour arrivera où la justice viendra et que lui gagnera, comme à Vic-Fezensac l’an passé. Non seulement le nom de « Cantinillo », de Dolores Aguirre, est encore présent dans tous les esprits, le combat authentique livré par Alberto Lamelas devant cet auroch l’est davantage. Le trophée de « Toreo de Verdad y Valor » lui fut remis sous les applaudissements d’un public enchanté d’avoir pu partager l’hommage rendu à ces trois Maestros.

brux07i

La Peña Afición d’Arcachon, représentée par un de ses présidents, Francis Pouey, s’est associée à cette soirée d’hommage du Club Taurin de Bruxelles, en offrant un souvenir bordelais aux trois toreros, tandis qu’Isabelle Boulet, membre du Club Taurin Vicois, remit à Alberto Lamelas un flacon d’un précieux breuvage du Gers.

brux07m

La cérémonie dans les salons de l’Hôtel Wellington a été clôturée par une belle réception réunissant toreros, famille, amis, et aficionados français, espagnols et anglais.

brux07k

(Communiqué - Photos : Ferdinand De Marchi)

TYROSSE

Lors de la Feria d’Otoño de Madrid, le Club Taurin de Tyrosse a fait un déplacement à la fois taurin et convivial. Corrida avec le triomphe émouvant de López Simón le vendredi 3, visite le samedi de la Ganaderia Flor de Jara avec un Carlos Aragón Cancela qui les a fait vibrer grâce à son amour pour ce fer de Buendía, ensuite étape culinaire avec  fameux " Cabrito " dans un village voisin de la finca puis le soir corrida très  décevante  de Vellosino. Après la corrida du dimanche avec les Adolfo Martín et la grande tarde de Paco Ureña, retour en bus pour une arrivée vers 4h du matin…

tyr07j

Après ce périple, une question se pose… Et s’il y avait des Flor de Jara l’été prochain à Tyrosse ?

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff