Mardi 25 Juin 2019
Istres, Séville, Las Ventas, Ciudad Rodrigo, Rodilhan, Michelito, Aficion, Aficionadas, Camarguaise…
Mardi, 12 Janvier 2016

ist12xw

Présentation des cartels de la Feria d’Istres le 29 janvier…

La Feria d’Istres se déroulera du vendredi 17 au dimanche 19 juin et les cartels seront présentés le vendredi 29 janvier à 19h dans la salle du gymnase Donadieu qui se trouve juste à côté des arènes du Palio.

ist11t

Plus de renseignements : cliquez ICI - 04 42 02 48 28

(Photo : YCM)

SÉVILLE

Selon le quotidien ABC et les propres dires de Ramón Valencia, empresa de la Maestranza, la prochaine « Feria de Abril » se déroulera en continu du dimanche 3 au dimanche 17 avril inclus, soit deux semaines complètes comprenant quinze courses : douze corridas de toros, deux de rejón et une novillada piquée.

Pour que ce cycle soit donné en continu, la traditionnelle corrida de rejón matinale verra son inclusion dans une tarde. Pour le reste, il semble évident que concernant les querelles du passé, la hache de guerre a été enterrée et que les figuras vont revenir en force. Pour la traditionnelle corrida du Domingo de Resurrección, le dimanche de Pâques - 27 mars -,  le cartel serait composé par Morante de la Puebla, Manzanares et Alejandro Talavante, toros de Garcigrande.

sev12t

Pour le « plato fuerte » des cartels de la Feria, il faudra attendre encore un peu, mais tout porte à croire qu’entre figuras, toreros locaux et émergents, leur composition devrait tendre à redonner aux aficionados l’envie de revenir dans un coso du Baratilllo un brin boudé ces dernières années…

LAS VENTAS

L’avenir de la tauromachie passera forcément par les jeunes… Dans cet ordre d’idée, l’empresa Taurodelta vient de lancer une initiative concernant la politique tarifaire en faveur des jeunes peut-être unique en son genre. En effet, l’opération « Grada Joven » consiste à permettre à environ 300 jeunes de moins de 25 ans d’assister depuis les gradas du secteur 6 à toutes les courses de la temporada 2016, soit 62 spectacles, pour seulement 105 €, sce qui correspond à une moyenne de… 1,7 € par course !!!

lv12t

Cette opération, soutenue par la Comunidad de Madrid, court jusqu’au 12 février. Sans déprécier toutes les initiatives en faveur des jeunes qui ont vu le jour ici ou là, on doit bien reconnaitre que là, il sera difficile de faire mieux, non ?

Renseignements : cliquez ICI

CIUDAD RODRIGO

Le traditionnel Carnaval Taurino de Ciudad Rodrigo se déroulera du 5 au 9 février avec des courses à partir du 6. La nouveauté vient d’une novillada piquée pour la clôture, le cycle comprenant aussi un festival et deux novilladas non piquées pour les aspirants les mieux classés.

Samedi 6 février : festival, toros de  Garcigrande pour Juan Diego, César Jiménez, Juan del Álamo et le novillero Álvaro Lorenzo.

Dimanche 7 : novillos de José Juan Pérez Tabernero pour le triomphateur, le second et le troisième du Bolsín.

Lundi 8 : novillos de Manuel Gimeno pour le quatrième et le cinquième du Bolsín.

Mardi 9 : quatre novillos de Garcigrande pour Ginés Marín, Alejandro Marcos, Daniel García Navarrete et Juan Antonio Pérez Pinto (débuts en piquée).

cr12v

Programme complet : cliquez ICI

RODILHAN

Le procès concernant les évènements de Rodilhan lors de la finale de Graine de Toreros en 2011 aura lieu au Palais de Justice de Nîmes le jeudi 14 et vendredi 15 janvier. Dix-huit aficionados comparaitront, alors que le président du CRAC ne sera pas présent pour raison médicale, car lui aussi inculpé au motif de manifestation non déclarée...

Inutile de rappeler le déroulement de cette journée où les antis ont monté un véritable traquenard, s’enchainant en piste et refusant de quitter le ruedo. De là, face à des forces de l’ordre dépassées et malgré une tentative de négociation de retrait, quelques horions qui ont suivi font maintenant l’objet de ce procès où il appartiendra aux juges de fixer les responsabilités de chacun.

Sans préjuger du déroulement de ce procès, il faut toutefois rappeler qu’hors de la présence des antis, il n’y a jamais de problèmes et aucune violence. Les opérations commando, les insultes, les provocations vont à l’encontre d’un spectacle légal, qu’il plaise ou non. Manifestement, il y a eu trouble à l’ordre public, ce n’était pas la première fois et ce ne sera certainement pas la dernière, mais c’est bien ce qui a mis le feu aux poudres. D’ailleurs, les incidents marquant les éditions suivantes, à Rodilhan comme ailleurs, seront eux aussi jugés en leur temps, bien significatifs d’une volonté d’organiser le désordre, loin des sentiments pacifistes dont certains activistes se prévalent. Dans plusieurs arènes, le plus souvent modestes, d’autres incidents ont eu lieu ces dernières années, montrant bien que le cadre d’une manifestation non violente n’a pas été respecté…

rod12t

Pour soutenir les aficionados inculpés, vous pourrez vous rendre le matin, à 9h, devant le Palais de Justice, dans le calme bien entendu, des clubs taurins de la Coordination en assurant l’organisation. Se renseigner auprès d’eux.

Par ailleurs, pour rappel, les aficionados pourront se rendre jeudi soir à l’Espace Pablo Romero lors du Jeudi des Artistes en présence d’Eddie Pons où sera évoquée  la première journée du procès.

Enfin, un groupe de soutien aux inculpés a été créé sur Facebook. Pour y adhérer, taper : Soutiens aux accusés de Rodilhan. Ce groupe compte déjà plus de 900 personnes…

MICHELITO

Débuts de sa temporada 2016 pour Michelito dans la plaza de toros El Relicario d’El Grullo (Mexique)…

mich12t

AFICION

Le club taurin Paul Ricard L’Aficion, association de défense des tauromachies a tenu sa 7° assemblée générale le 11 janvier dans l’espace Laurence Durrell à Sommières. Près de 120 personnes ont participé à cette importante réunion qui a permis de faire les bilans de l’année 2015. En préambule  des extraits du  film « Les tauromachies universelles » d’André Viard  ont été présentés. Ce film étant destiné à faire comprendre l’histoire vraie des tauromachies sous toutes leurs formes sera projeté dans son intégralité prochainement à Sommières.

André Fumanal, vice-président, a dressé l’inventaire et commenté les nombreuses interventions de l’Aficion qui intervient et réagit aux attaques et contre vérités qui visent notre culture régionale et ceux qui l’animent et qui veulent la perpétuer.

Jean-Marc Crumière, président, a ensuite fait le bilan de l’année 2015, complet, détaillé et accompagné d’un diaporama sur grand écran. Citons tout particulièrement : les activités à caractère social sous forme de voyage (ganadería Jalabert et Saragosse), l’importance accordée à la communication externe et interne avec de nombreux bulletins d’informations, un nouveau site web : www.aficion.org qui connait un gros succès dès son lancement et une présence sur les principaux réseaux sociaux (facebook et twiter). L’Aficion prétend avoir un rôle pédagogique avec notamment les courses de taureaux expliquées dans les arènes de Sommières et surtout avec ses cinq soirées à thème, toujours très prisées, qui ont permis de rencontrer diverses personnalités  connues du monde taurin avec en clôture le brelan d’as : Allouani, Katif et Alliaga.

af12v

Le plan triennal de l’Observatoire National de Cultures Taurines et de l’Union des Villes Taurines Françaises a été longuement expliqué. Il indique clairement une stratégie globale et nationale et servira de collecteur pour toutes les initiatives isolées qui cherchent toutes à défendre la tauromachie.

Le président a fortement insisté sur quelques objectifs à atteindre car le temps n’est plus au repli défensif, mais à une offensive généralisée : plus les aficionados seront capables de montrer que les valeurs, dont la tauromachie est porteuse, sont celles d’une grande partie de la population, mieux ils seront à même de permettre à celle-ci de se perpétuer.

Le temps est venu d'aller à la rencontre des générations futures, de sortir la tauromachie de ses clans et de son ghetto doré, et de diffuser l'image d'une culture décomplexée, légitime et exemplaire.

André Vidal, le trésorier, a ensuite présenté un bilan financier détaillé et excédentaire grâce à un nombre important de membres adhérents.

Claude Ricard, le président fondateur, a conclu cette assemblée en appelant à une grande mobilisation et a ensuite convié le public à une somptueuse galette des rois.

(Communiqué)

AFICIONADAS

af12t

CAMARGUAISE

Courrier de Jean-Paul Fournier, Sénateur Maire de Nîmes, et de Vivette Lopez, Sénateur Maire de Mus (30), adressé à M. Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports le 11 janvier :

Monsieur le Ministre,

La course camarguaise est au cœur des traditions d’un territoire regroupant 4 départements autour de l’embouchure du Rhône.

Héritière des jeux taurins antiques, développée dès le Moyen Âge, la course camarguaise fut reconnue officiellement en 1975 par la création d’une fédération agréée par votre ministère et encadrée par un Directeur Technique National.

La course camarguaise est un poumon économique et un vecteur social qui fait vivre non seulement les acteurs du secteur (manadiers, raseteurs, organisateurs…), mais aussi de nombreux commerces qui profitent de ces manifestations.

La Fédération Française de la Course Camarguaise (FFCC) permet de favoriser la formation des jeunes raseteurs, de délivrer les diplômes et les licences, de coordonner, de mars à octobre, la calendrier des courses et d’encadrer les compétitions, dont le fameux Trophée des As qui fait office de Championnat du Monde de la discipline.

La crise sans précédent que rencontre actuellement la Fédération est un très mauvais signe pour l’avenir de la course camarguaise. Dette, cessation de paiement, problème de gouvernance, les maux sont nombreux.

Pourtant l’ouverture de la saison, début mars, arrive à grands pas, et la dissolution de la Fédération engendrerait la perte de l’agrément nécessaire à l’organisation des courses.

Le Ministère des Sports exerce, comme sur toutes les fédérations, une tutelle sur la FFCC. Il a une responsabilité majeure dans la viabilité de cette fédération et donc dans la survie de la course camarguaise.

C’est pourquoi il est indispensable que l’Etat agisse avec la plus grande vigueur en prenant les mesures administratives ou financières nécessaires.

Ainsi, nous vous appelons très solennellement à mobiliser vos services afin qu’un modus vivendi soit trouvé le plus rapidement possible pour pérenniser la Fédération Française de la Course Camarguaise et permettre à la saison de se dérouler normalement.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff