Mercredi 19 Juin 2019
Arles, Trophée Bautista, Bougue, Ovation, Aignan, Saragosse, Statue, Chroniques…
Mardi, 22 Mars 2016

pdy22zx

Les toros de la Feria Pascale d'Arles…

Malgré le mistral qui s'était invité, beaucoup de monde ce mardi à l’Espace Toros de Gimeaux pour le trophée Juan Bautista, ce qui m’a permis d’en profiter pour aller tirer le portrait des toros de la feria, avec les trois lots des corridas : Daniel Ruiz, Garcigrande et Pedraza de Yeltes.

Si ces deux premiers fers sont des habitués de l’endroit, c’était une grande première pour les Pedraza qui faisaient l’objet de tous les commentaires, très favorables dans l’ensemble, ne serait-ce que pour la curiosité et l’attente qu’ils suscitent…

Pour le reste, petit bémol dû à deux facteurs, d’abord les toros, qui ne sont pas des momies et encore moins des robots. Couchés, tournés, à contre-jour, bref, il m’aurait fallu plus de temps, ou de patience, pour les prendre dans de bonnes conditions. Ensuite, la fermeture par des panneaux vitrifiés des alvéoles, ce qui évidemment devient plus délicat et provoque des reflets sur certains clichés. On doit cette précaution aux imbéciles qui ont cru intelligent de jeter des cailloux sur les toros lors de la précédente feria, probablement pour les faire bouger. Et ce n’était pas des antis. Il est vrai qu’il y a hélas des cons partout…

Bref, ces quelques clichés pour vous donner une idée des lots qui seront lidiés ce week-end…

Daniel Ruiz

dr22f

dr22g

Garcigrande

garc22g

Pedraza de Yeltes

pdy22f

pdy22g

pdy22h

pdy22i

Par ailleurs, les Arènes d’Arles communiquent :

Vendredi 25 Mars 16h, Course Camarguaise…  

Vendredi 25 Mars à 16h, c’est la tauromachie de notre terroir la course camarguaise qui comme un symbole ouvrira la Feria de Pâques 2016.

arl22t

9 Cavaliers avec les présidents des associations camarguais dont le président de la confrérie des gardians : Fréderic Lescot et des gardians professionnels, accompagnés de la Reine d’Arles Mandy Graillon et de ses demoiselles d’honneur, partiront à 15h30 de la place de la mairie pour rejoindre les arènes et participer à la Capelado d’ouverture de cette exceptionnelle course camarguaise.

TROPHÉE BAUTISTA

Devant une placita pleine, trois erales de Bernard Taurelle ont été combattus respectivement par Carlos Olsina (Béziers) puis les deux Arlésiens El Azabache et Dylan Raibaud. Pour ces trois aspirants, considérablement gênés par les rafales, l’enjeu était de taille car outre le trophée Juan Bautista, le vainqueur gagnait un engagement à la novillada non piquée de la Feria du Riz. A noter que le paseo s’est arrêté pour observer une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles…

gim22t

Carlos Olsina (oreille) a étalé des gestes allurés au capote puis a profité des excellentes dispositions de son becerro, notamment à droite, pour tracer des derechazos ajustés avant de connaitre quelques difficultés au moment de cadrer, le Biterrois concluant d’une entière après pinchazo.

co22t

El Azabache (silence) est lui aussi tombé sur un adversaire qui permettait à condition de bien canaliser ses charges. Il brinda au public une faena irrégulière comprenant des mouvements méritoires par moments, mais eut tout de même un peu de mal dans les enchainements puis dans la conclusion, se faisant accrocher à deux reprises, sans mal apparent.

elaz22t

Dylan Raimbaud (deux oreilles) a été le plus en vue, l’Arlésien confirmant après Vauvert dimanche dernier ses progrès et son envie. Après une entame allurée, Dylan exécuta plusieurs séries appliquées faisant ressortir entrega et aguante. Entière au second envoi et vuelta en compagnie du ganadero, après que son pupille ait été lui aussi crédité d’un tour de piste qui en fait, récompensait l’ensemble du jeu de ses trois becerros.

dr22t

A l’issue de la course, Jacques Sourisseau, président de la Peña Juan Bautista, entouré notamment de Jean-Baptiste, et Bernard Planchon, a remis fort logiquement en piste le Trophée Juan Bautista à Dylan Raimbaud.

js22t

dr22w

BOUGUE

Les dix sélectionnés pour le XXIIème Bolsín de Bougue qui se déroulera le dimanche 24 avril :

boug22t

OVATION

Le traditionnel trophée Ovation décerné par le quotidien La Marseillaise est allé au novillero Tibo Garcia.

tb5

La remise de ce trophée aura lieu le vendredi 25 mars à 19h30 dans les salons de l’hôtel arlésien l’Atrium.

AIGNAN

Les photos des toros d’Albaserrada pour la corrida d’Aignan sur le site des Carnets du Mayoral…

alb22v

Cliquez  ICI

SARAGOSSE

Cartels des deux corridas de la Feria de San Jorge qui se dérouleront les 23 et 24 avril…

Samedi 23 : six López Gibaja pour Joselito Adame, David Mora et Jiménez Fortes.

Dimanche 24 : corrida concours, toros de Fermín Bohórquez, Cuadri, Alcurrucén, Adolfo Martín, Fuente Ymbro et Los Maños pour Rafaelillo, Paulita et Manuel Escribano.

sar27g

STATUE

Samedi dernier, une dizaine d’anti-corridas se sont rassemblés sur le parvis des arènes de Nîmes à l’endroit exact où se trouvait la statue de Nimeño II. Se trouvait, car depuis quelques temps, elle a été déboulonnée pour être restaurée par rapport aux outrages du temps, et d’autres plus malveillants, avant d’être remise ultérieurement en place.

nim22t

C’est justement là où le bât blesse puisque ces dix personnes demandent de laisser dorénavant place nette. Dix ! Avouez que comme rassemblement de masse, on peut trouver mieux… Quant à la statue du torero le plus emblématique de la ville de Nîmes, gageons que les autorités ne cèdent pas à une telle requête et qu’elle puisse bientôt resplendir comme avant sur cet emplacement éminemment taurin, aussi stratégique qu’évocateur…

CHRONIQUES

Il y a pas mal de temps que cette modification était dans l’air, elle est désormais effective. Il s’agit de la présentation du portail, qui d’ailleurs ne va pas vraiment changer le fond des choses. Juste une modification correspondant à la suppression de la rubrique « Chroniques », devenue trop lourde à assumer au quotidien. Ces chroniques seront désormais intégrées à la première page avec les infos.

Quant à l'incrustation de ma trompette sur le côté droit, c’est juste pour ceux qui me disent assez fréquemment, notamment dans le Sud-Ouest : « Ah bon, mais c’est toi qui fait Torofiesta ? »… Eh bien oui, c’est moi, et j’espère pour encore longtemps. Si Dios quiere, comme on dit…

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff