Dimanche 21 Avril 2019
Séville, Observatoire, Villeneuve, Béziers, Cobradiezmos, In Memoriam, Tendido Cero…
Vendredi, 15 Avril 2016

mo15xw

Triomphe de Morante qui a exécuté un faenón à son second Cuvillo et cornada pour El Juli…

Si jusque-là le public sévillan avait surtout vibré avec l’indulto d’un Victorino, c’est avec l’artiste de la Puebla del Río  qu’aujourd’hui des olés profonds sont descendus des tendidos de la Maestranza. Du Morante comme on l’aime, inspiré, profond et templé...

mo1ft

Morante de la Puebla : silence et deux oreilles.

elj15t

El Juli : saluts aux deux.

rr15t

Andrés Roca Rey : oreille et saluts. 

A son premier, Morante s’illustra surtout au capote car par la suite, il proposa une faena inégale mal conclue avec la ferraille. Mais avec son second Cuvillo, un bon toro qui aurait pu être un grand toro avec un zeste supplémentaire de puissance, Morante s’est accouplé de la plus belle des façons. Que ce soit au capote ou plus tard à la muleta, il a impacté avec les gradins lors d’un trasteo reposant sur la suavité, l’empaque et la justesse, de la belle œuvre aux effluves de romarin rematée de surcroît par une bonne estocade.

Pour El Juli, la séance s’est terminée beaucoup moins bien. Avec son premier, le plus remarquable a été une séance de quites avec Roca Rey et après un brindis à la mémoire du ganadero Coimbra, récemment décédé, Julián instrumenta un trasteo comprenant quelques mouvements ajustés, son adversaire manquant toutefois de chispa pour donner encore plus d’importance à son labeur. Le quinto ne l’aida guère, mais El Juli ne lâcha pas prise, s’arrimant et se la jouant jusqu’à subir une voltereta qui le conduisit à l’infirmerie après une conclusion loin d’être irréprochable qui lui fit perdre un trophée. Cornada de 15 cm dans le muscle fessier.

elj15w

Andrés Roca Rey reçut son premier par larga afarolada de rodillas, poursuivant par capotazos harmonieux avant une faena volontaire, quelque peu contrariée par les rafales et conclue d’une épée discutable qui n’empêcha pas la coupe d’un appendice.  Autre arrimón avec l’ultime, un toro qui ne dura pas et qui lui laissa peu d’options, l’épée n’arrangeant rien. De toute façon, aujourd’hui, il était clair que la tarde était celle de Morante…

(Photos : Joël Buravand - photo du haut: FIT)

OBSERVATOIRE

A propos du verdict du procès de Rodilhan 1, communiqué de l’Observatoire des Cultures Taurines…

rod15f

VILLENEUVE

La traditionnelle corrida des fêtes patronales de Villeneuve de Marsan, organisée par le Cercle Taurin local (CTV), aura lieu le mardi 2 août à 19h.

vil15t

Corrida 100% française avec des toros de la ganadería Los Galos (M. Sara – C. Lambert) qui fera sa présentation dans le Sud Ouest, pour les toreros Thomas Joubert, Thomas Dufau et Mathieu Guillon "El Monteño". Cavalerie Alain Bonijol.

(Communiqué)

BÉZIERS

Dernier rappel…

bez04t

COBRADIEZMOS

De retour dans ses verts pâturages extremeños de Las Tiezas après son indulto sévillan, le toro de Victorino Martín «Cobradiezmos » a reçu les soins adéquats avant de réintégrer le campo où il aura dorénavant tout loisir d’exercer le plus beau métier du monde qui consiste à honorer ces dames en tant que nouveau reproducteur de la ganadería au A couronné…

c obr15t 

Voir la vidéo de ce retour en cliquant ICI

IN MEMORIAM

Deux ganaderos nous ont quittés cette semaine, d’abord, à l’âge de 93 ans, Víctor Aguirre qui avait fondé l’Asociación de los Ganaderos de Lidia Unidos. Son élevage qui se trouve à Soto de Real (Madrid) est actuellement mené par ses filles. QDEP.

va15t

Cliquez ICI

Hier, on apprenait le décès à l’âge de 58 ans du ganadero portugais Manuel Mendes de Assunçao Coimbra, sociétaire de l’UCTL. RIP.

Coimbra

Cliquez ICI

TENDIDO CERO

L’émission revient sur le début de la Feria de Séville, avec aussi un reportage sur Léa Vicens, les courses de Madrid et Guadalajara et la ganadería mexicaine Dos Ríos…

 lv15w

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff