Lundi 17 Juin 2019
Arles, Mimizan, Jerez, Alicante, Tendido Cero…
Vendredi, 06 Mai 2016

pl05wz

Sortie triomphale pour Paquito Leal à l’issue d’un festival prodigue en émotions…

On s’attendait en ce jeudi de l’Ascension à vivre dans les arènes d’Arles une course pas comme les autres, quelque chose de spécial, d’unique, et c’est bien ce qui s’est passé avec une météo finalement clémente et une chambrée assez fournie, soit environ 1500 personnes.

arl05t

Au moment du paseo, autour des anciens comme des plus jeunes, de ses frères comme de ses copains, comme autant de témoins d’une histoire trentenaire, Paquito a traversé la piste une dernière fois d’un pas à la fois digne et assuré, avant de prendre le micro pour rappeler ce qu’a été sa vie de torero, évoquant avec un nœud dans la gorge les débuts de l’école taurine avant de se lancer dans une longue liste de remerciements sur laquelle nous reviendrons. Mais surtout, comme pour résumer sa philosophie qui l’a guidée au cours de cette aventure, Paquito a lâché ces mots, ô combien éloquents : « Donner et ne rien attendre en retour ! Aujourd’hui, c’est moi qui remercie… »

pl05f

Autre symbole de cette journée, le palco, constitué de trois figurones emblématiques qui ont marqué la trajectoire de Paquito : José Caparros pour présider, entouré de Ramón Gallardo et Alfredo Martinez comme assesseurs. Souvenirs, souvenirs…

arl05v

Comme il faut bien rédiger une reseña, même si en de telles circonstances ce n’est peut-être pas l’essentiel, disons que Paquito, qui a ouvert la séance, a bien débuté au capote face à son toro de Gallon qui prit une pique suivie d’un bon quite de Tino Lopes. Après les palos posés par Chico, Leal et Maxime, brindis à son épouse puis gros susto lorsque Paquito se retrouva au sol à la merci de son opposant. Tous ont jailli pour le tirer de ce mauvais pas et Paquito s’est ensuite bien repris, notamment par pechos répétés, coupant une oreille après une conclusion approximative. L’oreille de l’aguante et d’une totale entrega, chaleureusement fêtée, évidemment.

pl05g

Stéphane Fernandez Meca eut pour sa part à en découdre avec un Pagès-Mailhan piqué en trois fois en étant placé de plus en plus loin par Gabin qui rendit hommage à Paquito pour lui avoir conseillé, lorsqu’il était à l’école taurine, de faire picador. Banderillé par Miguelito et Marc Monnet, le Pagès Mailhan allait subir la loi du Nîmois qui auparavant avait brindé à ses compañeros. Faena relevée par l’entrega et la technique de Meca qui malheureusement vit s’envoler les oreilles pour avoir échoué avec les aciers. Saluts depuis la barrière.

sfm05t

Mehdi Savalli s’est distingué au capote avec son novillo de Los Galos piqué une fois avant un tercio de banderilles partagé avec Marco Leal, les deux recevant une belle ovation. Brindée à Paquito, sa faena débuta genou ployé avant de distiller de bons échanges sur les deux bords, hélas ternis par deux désarmés provoqués par un bicho qui ne l’aida guère. Entière tombée al encuentro et oreille.

ms05t

Marco Leal, qui a été à l’initiative de ce festival, a brillé au capote face à son Dos Hermanas avant une pique puis des palos posés par Mehdi, Gomez et Morenito d’Arles. Ensuite, émouvant brindis de Marco au ciel puis à sa compagne Sabrina, le neveu de Paquito affichant ensuite une belle décision en instrumentant des séries bien construites et templées sur les deux rives, Marco « disfrutant » des excellentes embestidas de son Laugier. Un estocodón d’école libéra ensuite les deux oreilles et la queue tandis que le toro était crédité d’une vuelta posthume. Quart d’heure conclu par une belle ovation lors de la vuelta de Marco partagée avec Patrick Laugier…

ml05t

Thomas Joubert a pris en cinquième position un novillo des frères Jalabert avec lequel il distilla pieds joints quelques capotazos dans son style particulier, fait de quiétude, de relâchement et de verticalité. Après les banderilles posées par Marc Monnet et Chico Leal, brindis à l’assistance puis à Paquito, cambio avant de gagner le centre, l’Arlésien ne trouvant pas toujours la bonne cadence par la suite face à un adversaire de charge réduite, mais restant toutefois digne. Entière et descabello, oreille.

tj05t

Pour conclure, l’organisation avait prévu un novillo de Barcelo mis à la disposition des toreros invités qui se sont partagés sa lidia. Une bonne occasion de retrouver notamment sur le sable quelques anciens, comme Diamante Negro, David Lombardo, El Lobo ou encore Yanito, le premier élève de l’école, toujours aussi souriant et dynamique. Jérémy Banti orchestra les débats et conclut ensuite d’une entière. A noter aussi la participation d’Antonio Joao Ferreira. Oreille collective... que Yanito s’est empressé d’aller recevoir dans l’allégresse générale.

yan05t

Au final, émouvante sortie a hombros de Paquito, porté et soutenu par petits et grands, dans une ambiance festive mettant un point final à la carrière de celui qui par sa personnalité aura marqué ces trente dernières années dans sa ville, et surtout « son » arène. Enhorabuena y suerte, Paquito !!! 

       pl05z

MIMIZAN

Novillada non piquée de la journée de l’Aficion. Deux erales d’Alma Serena (1 et 2) et deux de l’Astarac (3 et 4) pour

Adrien Salenc (dernière non piquée): vuelta, un avis et oreille. Baptiste Cissé : salut, deux oreilles.

Présidente : Nathalie Garcia.

Vuelta du quatrième novillo. Salut des deux ganaderos, Jean-Louis Darré est invité par Baptiste Cissé à partager sa vuelta au quatrième. Sortie en triomphe de Baptiste Cissé, vainqueur du prix mis en compétition entre les deux toreros. Température enfin estivale.

Météo estivale, bons toros, toreros motivés et inspirés, public bon enfant mais sérieux, ont fait que cette journée de l’Aficion Mimizannaise a été une réussite.

Le bétail fourni par les ganaderías Alma Serena et L’Astarac a largement contribué au succès artistique de cette course.

Le premier eral des frères Bats et les deux de Jean-Louis Darré ont fait preuve de caste et de noblesse. Le second Alma Serena était plus compliqué. Le meilleur du lot a été le troisième (Astarac).

Adrien Salenc effectuait son dernier paseo en non piquée avant ses débuts en piquée à Captieux. Après avoir pris la mesure du premier Alma Serena, il exploite avec efficacité la bonne corne droite de son premier adversaire. Face à l’excellent troisième, très encasté, il met un peu de temps à trouver le bon régime. Puis le Provençal trouve le sitio et la faena va à más pour finir par de très bonnes séries essentiellement à gauche. Il coupera une oreille.

as05t

Le triomphateur du jour est Baptiste Cissé. Son Alma Serena est compliqué, se retourne vite et donne des coups de tête. Par une lidia appropriée, lui faisant baisser le museau et en utilisant la corne gauche de l’animal, le torero va dominer l’eral. Dommage que la mise à mort n’ait pas été à la hauteur de cette faena d’un très bon niveau technique. En dernier lieu, Baptiste va rencontrer un Astarac noble, sans naïveté, face auquel il va trouver le sitio, la hauteur et le rythme. Très relâché, le torero va s’accorder avec le novillo conjuguant domination et expression artistique pour ce qui est probablement une de ses meilleures faenas. Il tue d’une bonne demie en place et très efficace et coupe deux oreilles « que je trouve » tout à fait méritées.

bc05t

Dommage qu’il n’ya ait pas eu plus de monde sur les gradins pour profiter de cette après-midi d’Aficion. Rendez-vous est donné en août pour la traditionnelle corrida des Fêtes de Mimizan dont le cartel sera révélé début juin.

(Thierry Reboul – Corridasi – Photos : Nicolas Couffignal)

JEREZ

Arènes quasiment pleines, temps pluvieux. Six toros de Fermín Bohórquez qui ont donné du jeu.

Rui Fernandes : deux oreilles.

Sergio Galán : saluts.

Leonardo Hernández : deux oreilles et rabo.  

Manuel Manzanares : saluts.  

Andrés Romero : vuelta.

Léa Vicens : oreille.

ALICANTE

Après Jerez ce samedi, José Tomás sera présent à Alicante le vendredi  24 juin aux côtés des frères Manzanares…

al05t

TENDIDO CERO

L’émission propose notamment un sujet sur Joselito torero et ganadero, ainsi que sur les courses de Saragosse, Madrid et Brihuega…

jos05t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 nim20aff

 vic30aff

 al23aff

 ist16z

 cer06aff

 mdm30aff