Lundi 24 Juin 2019
Boujan, Captieux, Madrid, Séville, Istres, Rafi, CFT, AFAP, 105, Aficion, Mimizan, Saint-Gilles, Concours...
Lundi, 06 Juin 2016

mv06zw

Triomphe matinal pour Manolo Vanegas qui est sorti a hombros le matin…

Procession de la Vierge Santa Ana vers les arènes pour une bénédiction avec les chants rocieros…

bou05t

Novillada prévue la veille et reportée en raison des fortes pluies qui avaient rendu le ruedo inutilisable. Demi-arène.

eg05t

Six novillos d'Escolar Gil bien présentés, solides, charpentés, notamment les deux derniers, donnant un jeu inégal, plus maniables les 1, 4 et 6, un authentique poison le 3.

eg05v

Manolo Vanegas (oreille et oreille) ouvrit le bal avec un adversaire applaudi à sa sortie qui alla deux fois au cheval, la deuxième pour respecter le règlement. Brindis à l'assemblée puis doblones appliqués et enchaînements décidés sur les deux bords avec sérieux avertissement sur la rive droite. Le Vénézuélien fit front, tirant encore des naturelles d'inégale intensité avant de finir par le haut et de placer une entière. Au quatrième, reçu par larga arrodillada, sérieux tercio de piques en trois fois en partant de plus loin, puis bon second tercio, avec saluts de Jesús Talaván. Brindis à des familiers avant que Manolo ne frôle la correctionnelle sur un retour gaucher criminel. La suite par séries liées sur la droite puis violente voltereta qui nous a fait craindre de fâcheuses conséquences, mais Manolo se reprit bien puis conclut d'une entière au troisième envoi qui libéra l’oreille de la grande porte.

mv05t

Juan Carlos Carballo (silence et oreille) a été débordé au capote face à son premier qui prit deux piques avant un bon second tercio. Carballo dut ensuite lui arracher les muletazos, sa faena prenant davantage de corps par la suite sur des séries droitières enlevées. Trois quarts à la troisième tentative. Le cinquième, applaudi pour son tamaño, s'en est pris violemment à l'un des burladeros superbement décorés par Stéphane Dauré, et après deux rencontres, Juan Carlos se montra appliqué, notamment sur des séquences à droite avant que le bicho ne baisse de ton lors de séries encimistas décidés, mais plus heurtées. Entière et descabello.

jcc05t

Tibo Garcia (silence et vuelta) dut d'abord danser avec la plus laide, à savoir un novillo très compliqué et dangereux qui après deux bonnes piques de Gabin s'orienta de suite et ne lui laissa aucune option, sinon d'aller visiter l'hôpital ! Echec aux aciers. Le sixième alla à son tour arracher les décorations des burladeros puis prit trois rations de la part de Nicolas Bertoli, avec demande de changement après la seconde curieusment refusé. Saluts du Santo et Manolo de los Reyes au second tercio, puis brindis à Michel Bouisseren, l'organisateur, précédant plusieurs séries droitières templées. Ensuite, passage à gauche et baisse de régime au cours d'un trasteo plus inégal conclu par trois quarts de lame. Pétition non suivie d'effet de la part d'un palco au demeurant très mélomane...

tg05t

Après-midi. Trois quarts environ, soleil, léger vent. Six novillos du Curé de Valverde inégaux de présentation, avec de la tête, sérieux, compliqués la plupart et demandant les papiers…

cv05t

Miguel de León (silence et vuelta) prit en premier lieu un novillo à l’armure impressionnante qui alla deux fois au cheval, la deuxième pour la forme. Saluts de Cristofer au second tercio puis bonne entame droitière avant que les choses ne se compliquent sur l’autre bord. Bien que volontaire et appliqué, il a manqué plus de dominio et de transmission à sa faena pour que la sauce soit plus relevée, mais par quelques gestes, le novillero de Gerena s’en est tiré somme toute dignement. Un tiers après pinchazo. Au quatrième, un superbe veleto astifino, Miguel étala de beaux gestes au capote avant trois piques, la première prise en dehors d’une étrange zone en forme de bouteille de basket… dont la pertinence du tracé ne m’a pas sauté aux yeux, ne s’agissant pas d’un concours ! A noter que le bicho sortit seul du second assaut et secoua les étriers au troisième. Second tercio à vite oublier puis faena de valiente avec des passages énergiques tout en soignant les attitudes, ce qui valut à Miguel des applaudissements au cours d’une vuelta concluant un trasteo rematé par un tiers de lame au second envoi.

mdl05t

Manolo Vanegas (silence et oreille) brilla au capote sur la réception de son premier qui prit une première pique sortie fermée et une deuxième rectifiée Au second tercio, José Gomez se fit toucher derrière la cuisse, mais continua la lidia. Faena aux forceps, Manolo affichant une réelle volonté de doubler la mise après sa matinée triomphale, mais son opposant ne lui laissa que peu d’options de s’en tirer avec brio. Deux tiers de lame au troisième envoi. Avec le quinto, un castaño impressionnant de morphologie et d’armures, tercio de piques applaudi en trois rencontres puis brindis au conclave avec échanges serrés au cours desquels Manolo se comporta en luchador. Il essuya un brusque retour sur la gauche et fut placé constamment sous la menace, mais sans se démonter, il fit preuve d’aguante pour tenter de réussir le desquite. Le Vénézuélien frôla encore la correctionnelle sur une séquence agenouillée à laquelle il dut mettre un terme avant de placer une entière en place qui compta pas mal dans l’obtention d’un trophée, celui du courage et de l’envie. Vuelta en arborant le drapeau de son pays. Trois oreilles en quatre novillos de deux fers réputés sérieux, une journée réussie pour le protégé de Philippe Cuillé et Didier Cabanis…

mv05z

Curro Durán (silence et applaudissements) tomba sur un premier opposant qui ne s’employa pas dans son capote avant deux rencontres avec belle arrancada sur la seconde. Face au danger, Curro fit front, mais ne put éviter deux accrochages, avec un puntazo derrière la cuisse droite sur le deuxième. S’ensuivit une faena de aliño, avant demi bajonazo à la deuxième tentative. Face à l’ultime, il se fit déborder au capote avant deux rencontres précédant un refus de saluer de Morenito d’Arles qui a posé notamment une excellente première paire. La faena sera appliquée et volontaire, mais inégale d’intensité, Curro finissant dans les cornes pour augmenter les effets spectaculaires. On  a senti chez lui un potentiel artistique qui hélas n’était pas forcément en phase avec le menu du jour !  Demi-lame au troisième coup.

cd05t

CAPTIEUX

Novillada piquée de la Féria Rugby y Toros. Deux novillos de La Reina (1 et 6) et quatre d’El Tajo pour :

Joaquin Galdós Moreno : silence, salut au tiers.

Adrien Salenc : oreille, oreille.

Carlos Ochoa : oreille, vuelta.

Adrien Salenc et Carlos Ochoa faisaient leurs débuts en novillada piquée. Sept piques face à la cavalerie Bonijol. Quasi lleno.

Des prix ont été distribués à l’issue de la course :

as06x

Meilleure estocade : Adrien Salenc.

Meilleure brega : cuadrilla de Galdós Moreno.

Meilleur piquero « Trophée Cerezza » : Philippe Lopez (cuadrilla de Galdós) et Marc Allien (cuadrilla de Salenc).

Du monde sur les gradins, ce qui prouve que la tauromachie est bien vivante à Captieux et en Gironde. Sentiment mi figue, mi raisin, pour le public à l’issue de cette course, intéressante parce que Salenc et Ochoa ont montré qu’ils avaient de vraies qualités et décevante au niveau du bétail.

Les pupilles de l’ex matador Joselito ont, comme à Bayonne fin 2015, fait preuve de faiblesse et aussi, et c’est plus inquiétant, de manque de race. Correctement présentés, à l’exception du très petit et très faible premier, ils se sont vite éteints au troisième tiers.

Galdós a touché en premier un eral et en second un toro soso sans transmission, tout ce qu’il faut pour montrer qu’il n’a plus rien à faire en novillada et qu’il s’ennuie face à un bétail qu’il domine sans efforts particuliers. Rendez-vous est pris avec lui à la Brède face aux toros de Fuente Ymbro.

jg06t

Adrien Salenc qui faisait ses débuts en piquée a coupé deux fois un trophée grâce à deux bonnes estocades, sa capacité à corriger les coups de tête de son premier et un très bon début de faena face au cinquième.

as06v

Carlos Ochoa débutait lui aussi en piquée. Crispé, il a réalisé une faena brouillonne, avec quelques détails, à son premier conclue par une estocade efficace. Sa seconde faena, face à un toro soso, était plus aboutie, avec de bons passages, mais sera mal conclue à l’épée.

 co06t

Les deux débutants du jour, qui ont laissé entrevoir des possibilités, sont à revoir dans un autre contexte…

(RT - Corridasi - Photos : Nicolas Couffignal et Matthieu Saubion)

MADRID

Baisser de rideau à Las Ventas après un mois de Feria de San Isidro, avec les toros de Miura. No hay billetes, présence de Juan Carlos I avec l’Infante Elena à ses côtés. Six toros de Miura dans le type, donnant un jeu divers. Le meilleur pour le torero a été celui qui est sorti en premier lieu après renvoi du titulaire. Rafaelillo aurait pu obtenir une récompense s’il n’avait pinché une faena dominatrice. Le sobrero, de Valdefresno, est sorti en quatrième position puisque Rafaelillo a demandé l’inversion de l’ordre prévu.  

raf06t

Rafaelillo : saluts et silence.

jc06t

Javier Castaño : silence et saluts.

pm06t

Pérez Mota : silence aux deux.

Voir le résumé vidéo de cette miurada en cliquant ICI

(Photos : Ferdinand de Marchi)

SÉVILLE

Devant une demi-arène et face à des novillos de Guadaira encastés, Daniel Martín (vuelta et oreille), qui débutait en piquée, a été le plus en vue.

dm06h

Très entreprenant et décidé, Daniel s’attira les faveurs du public grâce à deux faenas enlevées, se faisant prendre en tuant le premier, ce qui ne l’a pas empêché malgré les contusions d’assurer la lidia de son second, étant récompensé par une oreille chaleureusement fêtée.

dm06f

Deux silences pour Diego Fernández et silence et vuelta pour Miguel Ángel Pacheco.

(Photos : Mundotoro)

ISTRES         

« LAS FLORES DEL TOREO »  

La direction des arènes d’Istres et le Centre Français de Tauromachie nous convient samedi 11 juin à 11h au Salon d’honneur des arènes du Palio afin de dévoiler le cartel de la sans picadors du dimanche 7 août 2016.

ist06t 

(Communiqué - www.arenesistres.fr)

RAFI

Devant une bonne chambrée, ouverture des arènes le vendredi soir avec la novillada non piquée. Face à de bons erales d’Escolar Gil - le 3ème crédité de la vuelta -, cette NSP qui mettait aux prises Carlos Ochoa (saluts), Pierre Mailhan (Applaudissements), Ángel Téllez (Vuelta) et Rafi (oreille), a tenu toutes ses promesses.

nsp05t

A noter qu’une minute de silence a été observée en hommage au maestro mexicain El Pana, qui nous a quittés récemment.

Beaucoup plus de récompenses auraient pu être obtenues, mais à ce stade de leur apprentissage, on sait bien que le maniement des aciers n’est pas le point fort de la plupart des aspirants !

rafi05t

En coupant la seule oreille de cette soirée, Rafi a remporté le prix, recevant la muleta de l’UCTPR des mains du délégué Bernard Planchon, aux côtés d’André Roques, président du Tendido 7 biterrois. En outre, ce succès est de bon augure pour le Nîmois qui s’est ainsi bien positionné pour le Trophée Occitanie dont l’étape suivante de déroulera le 14 juillet à Plaisance du Gers…

occ23d

(Photos : Mickael Fortes)

CFT

Voir les actualités du Centre Français de Tauromachie, avec en particulier un hommage à El Pana, en cliquant  ICI

elp06t

AFAP

Encuentro AFAP…   L'AFAP a présenté samedi matin à Boujan son second "encuentro" de la saison 2016 : 5 erales - novillos de Pourquier au comportement très encasté, pour les 5 prácticos du jour.

Le premier pour Hervé Galtier, un eral fort au tempérament compliqué, le second pour Raphael Chaubet qui lui permit de faire une faena allurée, le troisième pour Daniel Soler qui lui prit la mesure en début de faena, l'eral s'avérant moins mobile par la suite, le quatrième un eral fort pour Christophe Devos, mais l'animal finissant aux barrières et Christophe dut écourter la faena.

afap06t

Enfin, le triomphateur du jour a été le práctico Bruno Obble qui en ses terres servit une belle faena au meilleur Pourquier du jour.

Présence de la cavalerie d'Alain Bonijol avec Gabin comme picador et les banderilleros Maxime, Christophe Arnaud et Merenciano, Denis Loré assurant les conseils techniques.

Les jeunes Antoine Madier et Solal du CFT sont sortis en second.

afap06z

Belle matinée à Boujan pour les prácticos…

(Communiqué - Photo de Nicolas Brismeur)

105

v105 t

AFICION

Rappel

af06t

MIMIZAN

Mimizan dévoile son cartel...

mim06t

Les aficionados s’étaient déplacés nombreux pour cette soirée animée par Miguel Darrieumerlou.

Christian Plantier, Maire de Mimizan dévoila l’affiche de la corrida réalisée par le peintre Jacques Lasserre. Charlotte Yonnet et sa maman avaient fait le déplacement depuis la Camargue pour parler des toros qui fouleront le sable des Arènes du Courant face à Morenito de Aranda, Pepe Moral et Thomas Dufau représenté par Julien Lescarret.

La soirée se termina très joyeusement animée par le groupe des Lous Amics Dou Born et de Miguel Sevilla aux platines.

(Communiqué)

SAINT-GILLES

Rappel

stg19t

CONCOURS

L’Office de Tourisme de Vieux Boucau organise un concours photo sur le thème de la Course Landaise…

boucau06t

RÈGLEMENT

photo06f

photo06g

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff