Lundi 22 Avril 2019
Dax, Béziers, Bautista, CFT, Saint-Gilles, Málaga, Carcassonne...
Vendredi, 12 Août 2016

jg12wz

Triomphe de Joaquín Galdós pour l’ouverture de la feria de Dax...

Arènes pleines, grand soleil, six toros de Núñez del Cuvillo corrects de présentation, sans plus, limités de forces, décevants sous le fer, et deslucidos la plupart, plus réveillé le dernier.

Avant le paseo, les membres de la commission taurine ont promené autour du ruedo, sous l’ovation, une large banderole revendiquant l'appartenance de Dax en tant que  ville de culture taurines...

dax12t

Curro Díaz (oreille et saluts discrets depuis le couloir) débuta avec un adversaire qui se planta au centre un long moment sans grandes réactions, n’opposant que des réponses très molles. Après des piques révélant sa condition de manso, Curro brinda au public un trasteo confortant le bon moment qu’il traverse avec des gestes toujours empreints d’esthétisme et de douceur, sur la bonne cadence. Guère aidé par le Cuvillo, l’artiste de Linares puisa dans son catalogue quelques morceaux choisis pour relever le débat, notamment à base de temple. Entière qui libéra le premier trophée de la feria... Le quatrième  prit deux piques pour la forme avant un affrontement soporifique, Curro se voyant obligé d’abréger face à un boucas qu’il fit tomber d’une entière d’effet rapide.

cd12t

Manzanares (silence aux deux) n’a pas trouvé ce jour le partenaire, ou l’opposant si vous voulez, voire le fauve, pour sortir de sa poche une des faenas harmonieuses dont il a le secret. Son premier fut protesté dès sa sortie pour claudication, mais maintenu dans le ruedo après avoir été protégé au cheval, il finit par tenir la route tant bien que mal lors d’une faena soutenue par la Concha Flamenca, un superbe morceau que ce toro ne méritait pas. Et la faena, de peu d’engagement, non plus. Manzana composa la figure et insista en vain et commit le pêché, ou la faute, de s’entêter de vouloir le tuer a recibir, en terminant finalement d’un volapié. Avec le quinto, qui sautera au cou du cheval avant un simulacre, on a noté un bon quite par chicuelinas de Galdós et après un début droitier en gagnant le centre, l’Alicantino se lança dans une alternance de séries plus esthétiques que réellement engagées, la musique, bien que tardive, n’apportant rien de plus. Nouvelle tentative a recibir avortée, puis volapié d’eff et immédiat.

manz12t

A propos des trophées et des réactions du public au terme de chaque faena, est-il encore utile de rappeler, sans vouloir diminuer les mérites de qui que ce soit, que même s’il est parfois difficile de faire le tri, les battements de mains du public pour accompagner la musique des bandas qui jouent dès le toro enlievé n’ont rien à voir avec une quelconque ovation. C’est du moins mon avis...

Joaquín Galdós (oreille et oreille)  démarra avec un client long à se fixer qui prit un bon puyazo avant d’aller rendre visite au réserve. A la muleta, la faena se déroula en mode diesel car après un début quelque peu poussif, le Péruvien finit par l’emballer par séries alternées méritoires, relevées par passage gaucher avant de conclure d’une estocade sans puntilla. Le dernier n’était pas le plus costaud de l’envoi, mais il allait recéler des qualités propices au bon toreo, ce dont s’aperçut rapidement Galdós pour instrumenter une faena allègre et bien rythmée brindée à ses deux compañeros. Final par « galdosinas », à savoir une séries de muletazos jambe ployée en alternance, après avoir jeté l’épée dans le sable. Entière.

jg12t

En matinée, devant une demi-arène et face à des erales du Lartet donnant un jeu intéressant la plupart malgré parfois des forces limitées, en retrait le 1 et changé le 4, meilleurs les 2, 3 et surtout le 5, la palme est allée à Baptiste Cissé qui a coupé les deux oreilles de son opposant. Il retrouvera samedi matin en finale David Salvador qui pour sa part a coupé une oreille.

Diego Luque a ouvert la course par une réception loupée a portagayola, l’eral partant de travers. Diego dut se relever et poursuivit par bon capoteo avant de brinder à l’assemblée une faena débutée au centre en s’agenouillant. La suite s’est avérée plus délicate car le novillo a accentué sa propension à fuir vers les planches, Luque devant le remonter à plusieurs reprises pour tirer des séries somme toute valeureuses. Final encimista puis entière et descabello. Silence.

dl12t

Baptiste Cissé alla à son tour recevoir son Bonnet a portagayola, poursuivant en lui servant de bons capotazos avant d’être accroché sans mal à la sortie. Il banderilla en trois fois, se faisant ovationner après la dernière paire au violon. Brindis au conclave, deux cambios au centre puis sur l’air de Nerva magistralement interprété, il donna la distance et composa plusieurs mouvements harmonieux face à un bicho qui révélait d’excellentes qualités dans ses charges. Final par manoletinas puis estoconazo avant mort bouche fermée.

bc12t

David Salvador alla lui aussi se poster devant le toril pour recevoir son novillo et dut plonger pour éviter de se faire décapiter ! Il se reprit par larga arrodillada puis capotazos applaudis avant une vuelta de campana sur un placement aux banderilles. Brindis au public et trasteo techniquement pertinent, David affichant pas mal d’entrega et allant a más, tout comme son client, lors d’échanges ajustés qui ont porté sur les tendidos. Entière au second envoi faisant tomber un trophée bien mérité.

ds12t

Calerito a vu son novillo réintégrer les corrales pour faiblesse. Sortit alors un sobrero du même fer avec lequel le Sévillan soigna le geste sur plusieurs séries allurées, sans pour autant que la mayonnaise ne prenne totalement, faute de réel dominio. Entière et silence.

cal12t

Antoine Madier clôtura la séance avec un eral qu’il toréa bien de capote et qui se révéla excellent à la muleta, surtout à gauche, sa meilleure corne. Avec lui, Antoine traça quelques bonnes naturelles mais l’ensemble eut tout de même un goût d’inachevé, d’autant plus que la conclusion s’avéra très laborieuse. Silence.

am12t

Baptiste Cissé est sorti a hombros et selon la décision du jury, somme toute très logique, il retrouvera demain David Salvador pour disputer la finale face à des erales de José Cruz...

bc12w

BÉZIERS

Devant trois quarts d’arène et deux toros de Fermín Bohórquez, Pablo Hermoso de Mendoza a eu silence à son premier qu’il a mal tué, puis ce fut mieux à son second auquel il coupa une oreille après plusieurs passages remarquables aux banderilles.

phm12t

Sébastien Castella (oreille et saluts) a obtenu un trophée à son premier Garcigrande dont il sut exploiter la noblesse. Son second avait moins de qualités et le Biterrois ne put réussir le desquite, finissant d’une estocade au troisième envoi.

sc12t

Alberto López Simón (saluts et silence) toucha le lot le plus compliqué et malgré quelques efforts méritoires, il sécha les deux fois avec la ferraille.

ls12t

A noter qu’à l’issue du paseo, une minute de silence a été observée à la mémoire de plusieurs professionnels (Bohdisparus et les victimes des attentats terroristes.

bez12t

(Photos : Jean-Claude Carbonne)

BAUTISTA

A Miajadas, triomphe de Juan Bautista qui a coupé trois oreilles  aux Adolfo Martín, deux puis une.

Oreille et oreille pour Rafaelillo et oreille puis saluts pour Morenito de Aranda.

CFT

frej12g

Retour sur la journée taurine de Fréjus : cliquez ICI

 frej12f

 SAINT-GILLES

La novillada concours qui ouvrira la féria de la pêche et de l'abricot de Saint Gilles le samedi 20 août prochain a de quoi espérer un bel après-midi de toros.

En effet, tous les acteurs de cette novillada semblent être au meilleur de leur forme.

Au niveau des novillos, magnifiques de présentation (voir ci-joint), les élevages retenus ont presque tous brillé le week6end dernier (Gallon, Blohorn et Tardieu à Millas) et Gallon encore en Espagne à La Adrada (Espagne).

stg12g

Mais les novilleros ne sont pas en reste: Manolo Vanegas est un des triomphateurs de la dernière féria de Parentis , Andy Younes  a été très en vue à Soustons et Enfin Adrien Salenc a causé forte impression il y a quelques jours à Orthez..!!!

stg12t

Croisons les doigts pour que tous maintiennent ce niveau de forme dans quelques jours à Saint-Gilles, pour le bonheur des aficionados!

La location des places par téléphone est ouverte tout les jours.

Le guichet des arènes ouvrira à partir du mardi 16 Août de 16h à 19h

Renseignements et réservations au 06 18 99 07 53

(Communiqué)

MÁLAGA

Devant plus de trois quarts d’arène, la 2ème novillada du Certamen Internacional de la Malagueta a vu les triomphes d’Antonio Medina (Badajoz) et Álvaro Sánchez (Guadalajara), qui ont coupé deux oreilles aux erales de Zalduendo.

mal12t

Oreille pour Sergio Roldán (Almería) et Jaime Casas (Cuenca), et silence pour Alejandro Mora (Salamanca) et José Manuel Caro (Jerez).

(Photo : Joël Buravand)

CARCASSONNE

Féria de Carcassonne 2016    Les cartels de l’édition 2016 sont bouclés, il manquait les noms des jeunes novilleros pour la mixte, ils sont maintenant connus.

Par ordre chronologique, « Carcassonne Aficion » propose donc:

Samedi 27 août à 11h, spectacle gratuit: Encuentro de l’AFAP, 4 Erales d’Alain TARDIEU pour Hervé GALTIER, Raphaël CHAUBET, Daniel SOLER et Christophe DEVOS.

Samedi 27 août à 17h : Exceptionnelle Corrida de toros de PRIETO DE LA CAL pour SÁNCHEZ VARA et Marco Antonio GÓMEZ en « mano a mano », corrida pour les 10 ans de la peña.

Dimanche 28 août à 11h : Corrida mixte d’Antonio MARTÍN CAMPOS, 2 novillos pour le rejoneador Laury TISSER et 4 Erales pour Adam SAMIRA, El Pere, Antoine MADIER et Pierre MAILHAN, tous du Centre Français de Tauromachie. Trophée UCTPR au meilleur des 4.

Dimanche 28 août à 17h30 : Corrida de novillos de MIURA, la seule de la temporada, pour Gerardo RIVERA, Alejandro CONQUERO et Miguel Angel PACHECO.

La billetterie est ouverte en ville ou par téléphone au 04 68 10 20 78.

Le prix de l’abono est fixé à 75€. Pour les courses séparées, Encuentro AFAP gratuit, 10€ la mixte, 40€ la corrida de PRIETO de la CAL et 40€ la MIURADA.

carc12t1

Rappelons que le placement est libre dans les gradins et qu’un service de restauration a été prévu sur place.

Dès leur installation, les arènes, ainsi que les corrales, ont été taggués avec des insultes habituelles et des menaces de mort ! Plainte a bien sûr été déposée.

Merci de votre présence et de votre soutien, on a besoin de vous.

(Communiqué de « Carcassonne Aficion »)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff