Lundi 22 Avril 2019
Camille, Domingo, Algemesí, Chinchón, Grana y Oro…
Lundi, 26 Septembre 2016

cj26f

A Vauvert, Camille Juan prêt à relever son défi personnel…

Alors qu’il est écarté des ruedos depuis plus de 2 ans - dernier paseo à Céret le 12 juillet 2014 pour affronter une corrida d’Adolfo Martín -, le matador de toros nîmois Camille Juan n’a jamais renoncé à son rêve.

Après de nombreuses semaines de préparation intensive aux côtés du matador de toros retiré José Manrubia, Camille Juan est enfin prêt à relever le défi qu’il s’est lancé lui-même, tuer seul six toros afin de relancer sa carrière.

Outre cette volonté de montrer ce qu’il vaut, c’est aussi pour Sarah, une jeune fille polyhandicapée, que Camille a décidé d’affronter cette corrida et de reverser les bénéfices de l’après-midi à l’association « Courir avec Sarah ».

Le samedi 1er octobre, à 15h30 dans les arènes de Vauvert, Camille Juan affrontera donc seul six toros de la ganadería française Fernay.

La vente des billets (1 euro l’entrée, ou plus pour ceux qui souhaitent faire un geste) pour la corrida se fait au Bar brasserie Le Tortoni à Nîmes (72 avenue Jean Jaurès) ainsi qu’à l’office de Tourisme de Vauvert.

L’achat de places sera également possible le jour de la corrida aux guichets des arènes.

vau16t1

L’achat de billets de tombola, au prix de 5 euros, se fait dans ces mêmes points de vente et sur place aux arènes le jour de la corrida (Lots à gagner : 1 tête de toro naturalisée, 1 peau de toro (tapis), 2 coussins en peau de toro).

Renseignements et réservations à l’adresse mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Vidéo de présentation du seul contre six de Camille Juan : cliquez ICI

(Communiqué - Photo : Laure Crespy)

DOMINGO

Le mercredi 15 septembre, à la veille de sa participation à la novillada de la Feria des Vendanges, Tibo Garcia a parrainé une soirée de solidarité en faveur de l’association « Musique, Passion, Parkinson » à la coutellerie Domingo, sise à Nîmes rue Saint-Castor, mitoyenne de la Cathédrale éponyme.

jd25d

Ce soir-là, en présence du novillero Tibo Garcia, un couteau était l’enjeu d’une mise aux enchères dont le produit a été remis à cette association. Une soirée bien sympathique sur laquelle Jérôme Domingo est revenu, ses propos permettant aussi de mieux connaitre son métier qui requiert pas mal de passion, de créativité, et dans son cas… d’aficion !

jd25g

« Je suis Nîmois et j’ai repris ici en 2010, après avoir été salarié à Thiers. Mes produits sont très éclectiques, et depuis que je suis installé dans cette boutique j’ai voulu m’insérer dans le monde taurin, c’est pour ça que je travaille à partir des cornes des toros de corrida et que j’affûte les épées, les puntillas…

jd25f

Je vends toutes sortes de produits, mais le couteau nîmois, c’est ma fabrication. C’est moi qui l’ai créé, qui le fabrique. Sa forme est particulière et en fait, quand j’ai repris la boutique, j’ai tenu à marquer mon identité, d’où mon envie de créer un couteau. Je suis allé voir au musée, mais il n’y avait rien de traditionnel dans le coin, j’avais donc les mains libres pour créer mon propre produit. J’ai eu l’autorisation de la municipalité pour avoir l’estampille de la ville dessus, j’en fais avec toutes sortes de matières, bois, corne, résine… Mais ma spécificité, c’est d’utiliser les cornes des toros de la feria.

jd25a

La soirée en faveur de l’association « « Musique, Passion, Parkinson » a été décidée suite à ma rencontre avec les responsables au cours de la manifestation Corrid’Art de Gajan à laquelle je participais. C’est ainsi que j’ai rencontré notamment le groupe « Los Mojitos » et le peintre Tom Garcia. L’an dernier j’avais fait une tombola, mais cette année, j’ai eu envie d’organiser une soirée dans ma boutique pour récolter encore plus d’argent en faveur de cette association.

jd25b

J’ai réalisé un couteau en pièce unique, avec un manche en laiton que j’ai gravé moi-même à l’acide. La lame a été forgée par un copain forgeron sur Nîmes, Arthur Lapostat, de la « Forge du Serpent », qui me l’a offerte. J’ai fait le couteau avec cette lame et d’autres personnes m’ont aussi aidé, Julien qui m’a offert les affiches, Los Mojitos qui sont venus jouer, plusieurs commerçants qui ont offert leurs produits, bref, il y a eu un bel élan de solidarité autour de cette initiative…

jd25c

Pour moi, c’était un peu aussi la soirée de l’espoir. Le lendemain, Tibo Garcia se présentait à Nîmes en novillada piquée, il a été en quelque sorte le parrain de cette soirée, avec l’animation de la vente aux enchères du couteau. Les gens ont apprécié sa présence et comme je lui nettoie et affûte régulièrement ses épées, c’était quelque part l’occasion de me renvoyer l’ascenseur !

jd25e

Tout s’est très bien passé, dans une bonne ambiance, nous avons pu verser une aide à l’association, et je dois dire aussi que chaque année, j’essaie de créer un petit événement. L’an dernier, j’avais offert un couteau à Enrique Ponce, et auparavant, j’avais offert aussi à El Juli un de mes couteaux fabriqué à partir d’une corne d’un toro qu’il avait lidié à Nîmes ! Même si ce n’est pas exclusif car je vends une gamme très large de produits, la présence du toro fait quand même partie du caractère du lieu… »

jd25h

Amis aficionados, professionnels, une visite dans la boutique de Jérôme Domingo s’impose, de par la qualité de ses produits comme pour son accueil chaleureux. Pour un cadeau, pour se faire plaisir, ou tout simplement pour la plaisir des yeux…

ALGEMESÍ

Devant une arène pleine et face aux novillos de Rehuelga, Pablo Aguado et Alfonso Cadaval ont laissé passer une belle occasion de sortir a hombros à cause du mauvais maniement de l’estoc à leur second. Pour eux deux, oreille puis saluts…

CHINCHÓN

La chose est assez rare pour être signalée : c’est un matador français qui fera office de chef de lidia lors du prochain Festival de Chinchón qui se déroulera le samedi 15 octobre.

jb26t

En effet, face à du bétail d’Antonio Bañuelos, Juan Bautista ouvrira le festejo, suivi de David Mora, Iván Fandiño, Daniel Luque, Juan del Álamo, ainsi que le novillero local Aitor Fernández et le becerrista Álvaro Chinchón…

GRANA Y ORO

Avec pour invité Morenito de Aranda, l’émission revient sur les principales courses  de la semaine passée : Salamanca, Aranda de Duero, Sangüesa, Riaza, Burgohondo, Nîmes, Guadalajara, Logroño et Madrid...

ma26t

Pour voir cette émission, cliquez ICI

 

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff