Mardi 25 Juin 2019
Saragosse, Bautista, Rodilhan, St-Laurent, El Cid, Adrián, Rion, Palos, Madrid…
Lundi, 10 Octobre 2016

ja10wz

Corrida accidentée de Fuente Ymbro avec blessures pour Iván Fandiño et Javier Jiménez, la seule oreille allant à Joselito Adame…

Devant une demi-arène environ et face à des toros de Fuente Ymbro inégaux de jeu, meilleurs les 2, 3 et 5, la corrida a résulté accidentée, avec notamment la cornada lors de sa première faena de deux trajectoires de 10 et 12 cm dans la cuisse droite reçue par Javier Jiménez qui a nécessité son hospitalisation. Pronostic grave.

jj10t

Iván Fandiño (saluts, silence puis saluts) a connu une tarde en demi-teinte. On notera le final devant l’ultime où il brinda sa faena à la cuadrilla du jeune maestro d’Espartinas avant d’être touché à son tour en entrant a matar, recevant une cornada de 15 cm dans la cuisse droite qui le contraignit à joindre à son tour l’infirmerie. Après la blessure d'Ubeda il y a quelques jours, le Basque n'est vraiment pas dans une période de chance...

if10t

Joselito Adame (oreille et saluts) a été finalement le plus en vue, bénéficiant du meilleur sorteo, perdant la grande porte à cause de l’épée à son second, un bon toro qui blessa le banderillero Rafael Limón lors de sa lidia au deuxième tercio. Cornada de deux trajectoires dans le triangle.

ja10t

(Photos : Joël Buravand)

BAUTISTA

Dimanche dernier à Fuengirola, Juan Bautista a triomphé en coupant trois oreilles aux toros de Hermanos Sánchez Herrero, une puis deux.

jb10t

Triomphe aussi pour David Galán, oreille puis deux oreilles et la queue, et applaudissements puis silence pour Joaquín Galdós.

RODILHAN

Rappel…

Comme chaque fin de temporada, le club taurin Toros y Caridad organise sa journée taurine. 

 rod10t

Dès 11h, aura lieu une tienta avec les élèves Solalito et El Pere du Centre Français de Tauromachie, ainsi que Tristan Espigue, de l'école Taurine d'Arles, devant du bétail de Pierre-Marie Meynadier.

Apéro suivi d'un repas dont le menu n'est pas encore défini.

A 15h, cinq novillos d'élevage français pour Jérémy Banti, Tomas Cerqueira, Cayetano Ortiz, Tibo Garcia et Baptiste Cissé.

rod05t1

Les tarifs, pour la journée complète (tienta, repas et festival) 30€, festival uniquement 20€ et tienta seule 5€.

Une partie des bénéfices de cette journée sera reversée à une association œuvrant pour des enfants malades et en fin de vie.

En espérant vous y retrouver nombreux et en vous souhaitant une bonne fin de temporada…

rod25w1

Une permanence est ouverte dés ce lundi et pour toute la semaine au guichet des Arènes de 17h30 à 19h30. Contact également par téléphone au 0698892034 et 0677145303. Réservation conseillées.

(Communiqué)

SAINT-LAURENT

Blessé à l’épaule alors qu’il s’entraînait, le matador de toros espagnol Carlos Escolar « Frascuelo » ne sera pas en mesure de toréer ce samedi à Saint-Laurent-d’Aigouze et a donc dû déclarer forfait pour la fiesta campera mexicaine du 15 octobre. Après avoir proposé sa place à cinq matadors français qui n’ont pu répondre favorablement, c’est finalement Alberto Lamelas qui officiera à la place du maestro madrilène. Le torero andalou, triomphateur héroïque de la dernière miurada de Mont-de-Marsan, s’était entraîné tout au long de la saison 2015 au côté de Rodolfo Rodríguez « El Pana ».

al10t

Le cartel définitif est donc le suivant : Robert Pilés, Patrick Varin, Arturo Macías, Alberto Lamelas et Michelito face à des novillos de Patrick Laugier et Pagès-Mailhan.

Hommage à El Pana : Fiesta campera mexicaine le 15 octobre 2016 à Saint-Laurent d'Aigouze.   La deuxième édition de « Sentimientos Taurinos » sera tout naturellement dédiée au dernier Torero Romantique, Rodolfo Rodríguez "El Pana", disparu en juin dernier. Cet hommage aura lieu aux arènes de Saint-Laurent d'Aigouze, le samedi 15 octobre 2016, commune où le maestro mexicain a toréé son dernier toro en Europe.

elp10f

Fidèle à sa philosophie, l’association « Audaz Productions » proposera une journée festive et riche en émotions, mêlant cette année les thèmes du Mexique, de la poésie et de la tauromachie.   Amis et compagnons de cartel du « Brujo de Apizaco», artistes, poètes et musiciens, la Ville de Saint-Laurent d’Aigouze et nos partenaires s’associent autour du projet « Sentimientos Taurinos 2016 » en hommage au Pana. Roberto Pilés, doyen des matadors de toros français, fêtera à cette occasion le 45e anniversaire de son alternative.

elp10g  

La programmation de la journée du samedi 15 octobre 2016 est la suivante :  

-         Dès 11h : spectacle équestre goyesque mexicain et voltige puis sorteo public commenté aux arènes.

-        16h : fiesta campera mexicaine aux arènes de Saint-Laurent d’Aigouze.

-         18h : hommage festif à El Pana avec le partage d’un verre en l’honneur du maestro au centre de la piste avec tous les acteurs de la fiesta campera.

-         18h30 : apéritif suivi d’une soirée festive.

pana30 11

Expositions et animations culturelles dans le centre-ville de Saint-Laurent d’Aigouze tout au long de la journée.   La fiesta campera mexicaine :   Les novillos issus des ganaderías de Patrick Laugier et Pagès-Mailhan seront toréés par Roberto Pilés (pour ses 45 ans d'alternative), Alberto Lamelas, Patrick Varin (grand triomphateur de l'édition 2015 de Sentimientos Taurinos), Arturo Macías (8 grandes portes à la Monumental de Mexico et actuel n°1 des matadors mexicains) et Michelito Lagravère, le plus jeune matador de toros de l’histoire, qui relie, par sa double nationalité, le Mexique et la France. Les apprentis-novilleros du Centre Français de Tauromachie participeront également à cet événement, certains ayant déjà eu la chance de partager des cours de toreo avec le maestro mis à l'honneur.  

Les diestros seront accompagnés pendant le spectacle par les lectures poétiques des journalistes Jacques Durand et Christophe Chay, avec des musiques adaptées à l'événement jouées par l'orchestre des Arènes de Nîmes, "Chicuelo II", et un groupe de Mariachis.   Entrée générale : 20 euros. Gratuité pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés.  

Réservations :  

-         Ligne Audaz Productions : 07 69 30 43 21 (à partir de mercredi 21 septembre)

-         Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

-         Facebook : page Audaz / Sentimientos Taurinos.

-         Points de vente dans les bars, restaurants et commerces partenaires:

Le Barrio Latino, rue Saint Antoine, Nîmes,

Le Restaurant La Terna, 6 Grand Rue à Nîmes,  

Restaurant A las siete de la tarde à Saint Laurent d'Aigouze, face à la mairie.

Les profits de cette journée seront reversés au fonds dédié au maestro « El Pana », en vue du projet d’édification d’une statue à la Monumental de Mexico.  

(Photos : Emilio Mendez)

EL CID

Après quinze temporadas de bons et loyaux services, le matador de toros El Cid s’est séparé de ses apoderados Manuel Tornay et Santiago Ellauri, une triplette bien huilée pendant toutes ces années.

elc10t

Comme il est de coutume, séparation à l’amicale avec poignée de mains et remerciements. Suerte au maestro de Salteras qui compte s’ouvrir de nouveaux horizons…

ADRIÁN

Adrián a huit ans, il est aficionado, plus tard il voudrait être torero, mais il est malheureusement cancéreux. Triste réalité d’une gosse touché de plein fouet par une maladie grave, ce que l’on ne souhaite à personne, pas même à son pire ennemi. Sauf que…

Malheureusement, tout le monde ne sort pas du même tonneau et Adrián vient d’être victime de plusieurs salopards, il n’y a pas d’autre mot. Suite au festival de Valencia en son honneur samedi dernier, au bénéfice de la Fondation qui s’occupe d’enfants cancéreux, de nombreuses réactions ont surgi sur le net, dont certaines fort déplaisantes, pour ne pas dire immondes, inhumaines.

adr10w

Pour n’en citer qu’une qui a déjà pas mal tourné sur le web, celle d’une jeune femme. On a là un cas extrême de bêtise et de méchanceté, rédigé en ces termes : « Je ne vais pas être politiquement correcte. Qu’il meure, qu’il meure maintenant. Un enfant malade qui veut guérir pour tuer d’innocents et sains herbivores qui eux aussi veulent vivre… Allez, Adrián, tu vas mourir, tu vas mourir… »

Là, on est bien dans la mouvance de ceux qui arrivent à de telles extrémités pour défendre je ne sais quelle cause. Ce fut déjà le cas pour la tragédie de Víctor Barrio et l’histoire se répète une fois de plus. Avec un procédé qui n’honore pas son auteur.

adr10t

La « Fundación del Toro de Lidia » ne compte pas en rester là et va donner des suites juridiques à cette affaire. Très bien, mais dans l’immédiat, ce qui importe, bien plus que les paroles inhumaines de la donzelle et de tous ceux qui comme elle se sont exprimés avec cruauté, c’est bel et bien que cet enfant vive, ne leur en déplaise ! Lui et tous les autres, avec aussi le soutien et la solidarité des taurins. A Valencia comme ailleurs, non ?

RION

rion10x

PALOS

Avec un no hay billetes et des costumes du XVème siècle, total succès de la corrida pinzoniana de Palos de la Frontera où face à des toros de Las Monjas, la terna est sortie a hombros.

pal10t

Oreille et oreille pour Juan José Padilla, deux oreilles et saluts pour Fortes et quatre oreilles pour David de Miranda.

MADRID

Pour l’avant-dernière course de la temporada à Las Ventas, s’est produit un fait assez rare, à savoir le malaise - syncope - en piste d’un novillero, David Martín, lors de la lidia de son premier adversaire de José María Aristráin de La Cruz, Tulio Salgueiro devant prendre le relais pour lidier l’ultime.

dm10t

A noter aussi que Mario Palacios, qui subit deux accrochages, a coupé la seule oreille de la tarde à son second, un sobrero d’Ave María.

Voir le résumé vidéo de cette novillada en cliquant ICI

(Photo : Juan Pelegrín - Las Ventas)

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 cer06aff

 mdm30aff