Dimanche 21 Avril 2019
Cali, Adrien, Valdemorillo, Beaux-Arts…
Samedi, 29 Décembre 2018

edj29wy

Bonne actuation d’Emilio de Justo pour sa présentation à Cali avec l’unique oreille coupée et une grande porte manquée de peu…

Devant une demi-arène et face à des toros de Guachicono inégaux de comportement, on peut dire qu’Emilio de Justo a réussi sa présentation dans la plaza de Cañaveralejo, affichant de belles dispositions face à deux toros différents. A son premier, celui de l’oreille, il instrumenta une faena ajustée et avec son second, plus compliqué, il afficha sa détermination, mais la conclusion le priva de l’oreille qui lui aurait permis de quitter l’arène a hombros, un salut mettant un terme à son combat. De toute manière, une sortie positive pour Emilio qui a prouvé que c’était un torero sur qui on pouvait compter !

Ramsés a été applaudi à son premier avant silence à l’autre et Ginés Marín salua les deux fois.

Avec Feria TV, voir le résumé vidéo en cliquant ICI

(Photo : Mundotoro)

ADRIEN

Une date à retenir : la Peña Taurine Adrien Salenc organise le dimanche 27 janvier à la ganadería Sainte-Cécile la dernière fiesta campera d’Adrien en tant que novillero…

as29k

Cette journée est ouverte à tous les aficionados. Les modalités d’inscription seront communiquées ultérieurement…

VALDEMORILLO

La Mairie de Valdemorillo a présenté l’affiche de la Feria de San Blas 2019, une œuvre du jeune Adrián Garcinuño qui a tenu à faire ressortir ce qui fait le caractère de ce pueblo du nord madrilène, à commencer bien sûr par les cheminées, mais aussi la plaza de la Candelaria…

vald29k

BEAUX-ARTS

Plus rien ne nous étonne dans le domaine du traitement de la tauromachie par la plupart des politiciens et chaque jour nous apporte de nouvelles preuves de l’ostracisme dont elle fait l’objet.

La dernière en date nous vient de Madrid où il était coutume de voir récompensé au moins un torero ou une personnalité taurine importante lors de l’attribution des Médailles des Beaux-Arts (Bellas Artes)…

Ainsi, Dámaso González, à titre posthume, El Juli, El Cordobés, Victorino Martín, Ángel Peralta, Joselito, Pepín Martín Vázquez, Luis Francisco Esplá, Francisco Rivera Ordóñez, José Tomás, Enrique Ponce, Manzanares, Paco Camino, Espartaco, Ángel Luis Bienvenida, Manolo Vázquez, Rafael de Paula et Antoñete, pour ne citer que ceux qui ont été distingués depuis l’année 2000, ont connu cet honneur qui quelque part correspondait à une reconnaissance de la profession, et bien sûr, de la tauromachie.

Mais pour cette dernière promotion, rien, nibe, pas un taurin dans la liste... Il est clair que cet "oubli" par le Conseil des Ministres n’est pas un hasard et que la pression animaliste et abolitionniste pèse de plus en plus. Une réaction n’aurait pas été du luxe, non ?

 

Paul Hermé

logo uctpr 17

soler 2017

Affiches / Cartels

 jb elj222

 arl28aff

 nim20aff

 al23aff

 ist25aff