Jeudi 02 Février 2023
Rieumes
Mercredi, 22 Juin 2011

En tauromachie comme en bien des domaines, rien n’est jamais acquis…

Dans le bassin toulousain, la seule île au milieu de l’océan taurin, j’allais dire du désert, se trouve désormais à Rieumes. Ne parlons pas du Soleil d’Or, même plus de Fenouillet, reste donc comme seule arène, comme seul week-end taurin, Rieumes. On aurait pu penser que cette tradition pouvait se perpétuer sans trop d’encombres, mais il se trouve que ce n’est plus le cas. Et que les organisateurs, à force de se battre se sentent peut-être trop seuls, pas toujours compris ou assez soutenus.

J’ai reçu aujourd’hui, par le biais d’un aficionado et ami toulousain, un courrier du président du CT de  Rieumes, Yves Samyn, qui traduit une certaine inquiétude, pour ne pas dire une inquiétude certaine, voire un brin de lassitude… Dans cette lettre, il lance un vibrant appel aux aficionados du bassin toulousain afin qu’ils se mobilisent pour la feria de Rieumes… avant qu’il ne soit trop tard ! En effet, selon ses propres dires, selon le résultat du prochain week-end, il n’est pas du tout évident qu’il y ait encore une feria à Rieumes en 2012.

Ayant déjà fait face à une quinzaine de procédures pour pallier les actions des antis, qui dans de secteur ne leur lâchent jamais la grappe, il est clair que le président et tous ceux qui donnent de leur temps derrière lui aimeraient être davantage soutenus. Cet appel, je le relaie pour que les arènes de Rieumes soient pleines le week-end prochain. Un acte militant dont dépend la survie d’une arène… et des toros en Haute-Garonne ! (voir infos du jour pour les renseignements pratiques)