Lundi 27 Mai 2024
PATRICE
Lundi, 24 Avril 2023
yl24pk
 
Yves…
 
Du collège de l’Assomption de nos huit ans.
 
A la confrérie des Costières de Nîmes.
 
En affection.
 
 
 
Du nœud papillon de «Télé Bleue».
 
Au bar du «Cheval Blanc» un dimanche de Pentecôte.
 
En estrambord.
 
 
 
L’austérité d’une grand-mère.
 
La rondeur d’un papa et la guasa d’un frère.
 
En jeunesse nimeña.
 
 
 
Le lycée Daudet comme temple.
 
La gourmandise comme étendard et Curro en bannière.
 
Pour aller encore plus loin.
 
 
 
Un sombrero cordobés de ala ancha.
 
Une bague au motif égyptien y afición a los toros.
 
Pour l’aventure.
 
 
 
Une maïsse graulenque.
 
Un caractère de mineur cévenol et une pesanteur d’imperator.
 
En majesté.
 
 
 
Une bodega dans un garage.
 
Miguel Márquez qui y dine de brandade.
 
Une banda qui donne l’aubade à Picasso.
 
 
 
Le bleu du ciel.
 
Qui passe et revient.
 
Sur la Place du Marché.
 
 
 
De l’Espiguette au Gardon.
 
Du Victor à Bachalas, de Tailhades à Fournier.
 
Con gana torera.
 
 
 
Et à la fin les toros à la télé.
 
A côté de la pompe à insuline et du déambulateur.
 
Loin du soleil des arènes.
 
 
 
Des yeux clairs qui ne voient plus.
 
Et s’embuent.
 
Quand sonnent les clarines du printemps.
 
 
 
Recuerdos de toute une vie.
 
Un ami de plus de soixante ans.
 
Un Nimeño de pura cepa.
 
 
 
Et la vie qui va.
 
Qui passe.
 
Comme un train d’arrastre.
 
 
 
Yves Layalle est mort le 20 avril.
 
Patrice Quiot
 
(Photo de Jiès : avec Yves à l’Atria en 2010 pour une soirée autour de Zocato, avec le tirage au sort d’une tombola au profit de la FNAIR - Fédération Nationale d'Aide aux Insuffisants Rénaux ).