Mardi 23 Avril 2024
DELTA
Lundi, 01 Mai 2023
chassagne30pk
 
Plein succès de la Fiesta Campera des Areneros du Delta à La Chassagne…
 
Les planètes étaient alignées ce dimanche au Mas de La Chassagne, ganadería de la famille Jalabert, avec une météo franchement printanière et une bonne ambiance partagée par 250 personnes autour d’activités taurines et festives.
 
chassagne30c
 
A noter, la présence d’une forte colonie biterroise avec notamment pour certains un déplacement en bus, s’expliquant par l’incorporation de Carlos Olsina, Christian Parejo et le novillero Luis Torez, cartel complété par le matador nîmois El Rafi,
 
sb30ph
 
La cheville ouvrière de cette journée, Serge Bouri, a ouvert la journée par un discours de bienvenue avant une première partie sous la forme d’un tentadero de trois vaches de Jalabert, avec Alain Bonijol sur le cheval, chacun donnant le meilleur pour mettre le bétail en valeur.
 
l torez30k
 
Avec aussi la participation du novillero biterrois Luis Torez, ainsi que celle d’un tout jeune débutant, Pablo, chapeauté par Tomás Cerqueira.
 
pablo30h
 
Du haut de ses dix ans, il a étalé à la fois envie et aplomb, des qualités qui lui ont permis de bien connecter avec les aficionados. Olé !
 
sorteo30h
 
Après le sorteo pour la tarde puis les agapes de la mi-journée, la deuxième partie était constituée par la lidia de trois novillos, le Jalabert pour Rafi, le Gallon pour Olsina et le Alain Tardieu pour Parejo, avec Sofiane sur le cheval.
 
rafi30k
 
Rafi ouvrit la séance, faisant ressortir face à un bon toro de Jalabert lors d’un trasteo brindé au public son entrega et son sens artistique dans plusieurs passages templés. Entière au second coup.
 
co30k
 
Carlos Olsina a mis pas mal d’énergie dans la bataille, composant plusieurs enchainements allurés face à un Gallon malléable, la conclusion s’avérant plus délicate.
 
cp30k
 
Christian Parejo a connu plus de difficultés avec un Tardieu qui ne l’aida guère, se montrant compliqué car querencioso et arrêté. Malgré tout, le plus Chiclanero des Biterrois tenta de tirer parti d’un adversaire dont il n’y avait hélas pas mieux à faire. Mais on n’a pas attendu ce dimanche pour évaluer le bon niveau de Christian à quelques mois de la consécration. Ce jour, dans la difficulté, il est resté digne, et c’est bien l’essentiel.
 
En définitive, une journée campera visiblement appréciée de tous. Enhorabuena à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à sa pleine réussite…