Dimanche 19 Mai 2024
REJÓN
Mercredi, 31 Mai 2023
nim31rej
 
A Nîmes, mano à mano apprécié du public entre Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza…
 
Paséo avec un quart d'heure de retard, conséquence de problème technique. Belle entrée.
 
nim31j
 
Un lot de toros de Bohórquez de jeu et de comportement varié, les deux premiers moins intéressants, meilleur le sixième.
 
Léa en tant que chef de lidia ouvrit le bal, opposée à un premier Bohórquez de 540 kg portant le N°76. Ce dernier n'était pas des plus intéressé par le couple équestre. Dès son entrée en piste, il se montra manso et fuyard. Il se réveilla suite aux deux castigos que la cavalière lui infligea en montant Guitarra. La faena débuta avec Diluvio avec lequel furent clouées successivement 3 banderilles. Le bai brun montra de belles expressions dans les approches de face. Il se déplaça également avec aisance latéralement et hanches en dedans devant les cornes. Indultado ne transmettait que peu d'émotion aux tendidos. Deseado entra en lice pour une courte précédée d'une banderille longue. Cette suerte était agrémentée avant et après chaque pose de Levades et autres Mézair. Suerte suprême assurée par Espontaneo : une demie lame après 2 pinchazos. Salut aux tablas.
 
Le second toro de cette matinale équestre était combattu par le jeune Mendoza. Ce dernier était opposé à Machote affichant un poids de 505kg (soso et quelconque). Il reçut le 139 avec Marthincho pour un seul castigo dont l'approche de face fut plaisante. 2 banderilles furent placées avec Berlin qui esquissa quelques hermosinas. L'alezan Inicio lui succéda pour un bâton avant de céder la place à Justiciero : 4 courtes, suerte du teléfono, 1 pinchazo et entière qui lui valut 1 oreille.
 
nim31lv1
 
Léa reçut son second Bohórquez de 529kg avec Cleopatra. Le N° 56 était un peu plus intéressé par la chose taurine que son frère. Il permit à la Nîmoise d'être plus précise dans la pose du châtiment unique en très bonne place. Pas moins de cinq banderilles furent clouées de face avec Aladin, les 3 et 4ème étant les meilleures. Vint ensuite Sorpresa, un jeune palomino pour une banderille posée à la media vuelta ainsi que 2 courtes. Quemado montra des signes de faiblesse et Espontaneo vint en finir avec un quart de lame qui nous sembla paralyser le bicho habillement puntillé. 1 oreille.
 
nim31ghm1
 
Enfin, un bon toro sortit en quatrième position pour Guillermo. Né en février 2019, Tango portait le N° 124 pour un poids de 514 kg. Reçu avec Alquimista pour un seul castigo en bonne place suivi de la suerte du sombrero. 3 banderilles avec Ecuador, la mieux fut la seconde avec une jolie batida. Ilusion permit deux bâtons à la manière d'Icaro. La place étant à Escencial, un joli bai pour 2 roses et une paire de courtes à deux mains. 1 entière après un pinchazo et un quart de lame un peu bas. Le président Valade accorda 2 oreilles. Tango fut applaudi à l'arrastre.
 
Léa et Cléopatra étaient réunis à nouveau pour recevoir le cinquième Bohórquez. Avec 504 kg, portant le N° 132, Sediento aussi distrait et manso que les premiers adversaires de la Nîmoise confirmait si besoin était que cette dernière n'eut pas ce lundi matin le meilleur sorteo. Elle s'en accommoda et fit face avec détermination et professionnalisme à la situation. Un très bon castigo en bonne place avant que Bético entame la faena de banderilles. De face, cité au pas espagnol, 4 bâtons longs furent cloués. Les deux derniers étant les meilleurs, fleuris d'une pirouette. Diluvio vint nous régaler de ses belles expressions et autres déplacements latéraux. Avec Fermín, ce sont 4 roses précédées d'un beau piaffer avant qu'Espontaneo soit le complice d'une entière trasera : 2 oreilles.
 
Ce que l'on croyait être le dernier toro de la matinée portait le N°166. Avec 515 kg, Saltador, de robe negro bragado meano, fut le meilleur de la course. Il sera d'ailleurs honoré de la vuelta posthume en offrant au jeune Mendoza ses 2 oreilles et son rabo.
 
nim31ghm2
 
Reçu avec Jibano par d'excellents recortes, il ne fut châtié que d'un seul castigo cloué de face et en bonne place. Berlin nous montra de bons déplacements latéraux et hermosinas précédés de deux poses de banderilles de face. Le bicho afficha quelques signes de faiblesse. Avec Ecuador, ce sont deux poses au quiebro très engagées que nous montra le jeune Navarrais. Escencial : 1 rose, 1 paire de courtes à deux mains et une lame entière abordée de face.
 
nim31val
 
Le Palco fit apparaître 3 mouchoirs blancs et le fameux mouchoir bleu.
 
nim31vuelta
 
On nous annonça un 7ème toro de regalo offert par l'empresa et toréé al alimón par les deux cavaliers. Amapola portait le N° 18 et un poids de 535 Kg. Il se révélera être intéressant, noble, combatif et permit ainsi au duo de s'exprimer avec harmonie.
 
Jibano et Guitarra de salida. 1 seul castigo trasera de Mendoza après de bons recortes et la suerte du sombrero.
 
nim31lv2
 
Diamante avec Léa pour deux banderilles au quiebro marqué sur le piton contraire et Balsaun avec Guillermo pour deux bâtons de face templés.
Gréco avec Léa et Justiciero avec Mendoza pour 4 courtes au caracoléo avec rajout de 2 supplémentaires.
 
nim31ghm3
 
Hermoso prit le manche pour 1 entière, 1 pinchazo et 1 entière concluante qui valut au couple 2 pavillons supplémentaires. Sortie a hombros par la Porte des Consuls de Léa Vicens et Guillermo Hermoso de Mendoza.
 
Freddy Porte – Photos : Daniel Chicot.
 
fp31k
A gauche, Gerald pellen, à droite Freddy Porte.