Samedi 27 Novembre 2021
Pamplona, Saint-Laurent, Collioure, Bouillargues, Vauvert, Roquefort, Ruedo…
Jeudi, 07 Juillet 2011

a-pamp07x

L'unique oreille pour Rubén Pinar…

« Aguafría », 600 kilos, a ouvert le bal de la San Fermín… Piques sans histoire, puis excellent quite de Saldívar par trois chicuelinas ajustées et rebolera. Brindis de Rubén Pinar à l’assistance, entame près des tablas puis redondos au centre, templés mais prudents. La troisième série souleva l’ovation, l’Albaceteño insistant sur le piton droit, poursuivant par circulaire, manoletinas, entière en s’exposant d’effet immédiat, grosse pétition au soleil à laquelle le président (et néanmoins maire) resta insensible. Pour la gauche, il faudra repasser… Vuelta.

Avec le quatrième, «Alegrita», 470 kilos, porteur de deux cornes impressionnantes, Rubén Pinar finit par instrumenter quelques bons capotazos. Première pique rectifiée, deuxième trasera avant quite por faroles de Saldívar qui dut abréger, début incertain par derechazos marginaux mais décidés, plus volontaires qu’engagés. Les choses s’arrangèrent sur les séries suivantes avant que Pinar ne prenne enfin la gauche pour une série templée. Retour rapide à bâbord par muletazos saccadés puis grand redondo approuvé par l’assistance. Entière sans puntilla, pétition et oreille justifiée par son entrega, Pinar ayant eu toutefois la chance de tomber sur les deux plus exploitables.

Toro arrastré avant que le puntillero n’ait pu trancher le pavillon. On le vit ensuite courir vers le desolladero pour récupérer le précieux trophée ! Un gag qui la fout un peu mal dans une plaza de première…   
 
« Rabadano », 535 kilos. Arturo Saldívar le reçut par larga afarolada de rodillas puis se fit cueillir sur une tentative de véroniques, heureusement sans conséquences. Le Mexicain poursuivit par trois chicuelinas puis rebolera applaudies. Premier puyazo sortie fermée, suivante pour la forme. Brindis au public, entame par deux cambios au centre, naturelles vibrantes, sans canaliser la fougue de son opposant qui ne tarda pas à donner de la corne. Avertissement sans frais, la suite à gauche sans pouvoir vraiment lier puis légère amélioration sur l’autre rive, sans que les choses n’aillent très loin, et conclusion par entière en plongeant dans les cornes et se mouillant les doigts, se faisant déchirer sur le coup la manche gauche de sa chaquetilla. Geste de valiente ! Applaudissements.

« Venadito », 537 kilos, astifino, porteur lui aussi de deux dagues pointant vers le ciel, prit deux rations sans trop protester, contraria Fernández dans sa tentative de quite avant un tercio de banderilles pour le moins désordonné. Début entreprenant, énergique, mais incertain, le bicho se retournant très vite, chargeant par à-coups, permettant à Saldívar de tirer des lignes à gauche sans véritablement pouvoir enchaîner, le tout donné sur un tempo électrique. A droite, même topo, en mode brouillon. Entière après pinchazo. Silence.

« Chupado », 565 kilos. Esaú Fernández reçut à son tour ce sardo par larga de rodillas avant capoteo dynamique. Premier puyazo sortant seul en bousculant le lidiando avant d’accourir vers le réserve. Comme ses compañeros, le jeune diestro de Camas brinda à l’auditoire avant de le citer de loin depuis le centre, s’en sortant assez bien malgré des coups de tête désordonnés. Naturelles  décidées, mais sans possibilité d’enchaîner, le manso se réservant de plus en plus. Final encimista entre les deux poignards, mais sans grand impact sur les gradins. Entière un poil tombée, d’effet immédiat. Silence (si l’on peut dire en ce lieu !!!).

« Charlatán », un éléphant de 635 kilos, fut reçu a portagayola par Esaú qui par ce geste voulut d’emblée transmettre sa décision et son désir de réussir le desquite. Mais ce pavo n’en fit qu’à sa tête avant de s’avérer décevant sous le fer, ne poussant que par saccades. Début par le haut accoudé aux tablas, Esaú s’appliquant pour canaliser la charge brusque de son opposant. Rien de bien probant malgré plusieurs changements de terrains, sinon deux ou trois naturelles données avec décision, sans pouvoir enchaîner et prendre le dessus sur un adversaire pour le moins compliqué. Entière après pinchazo, deux descabellos. Silence… fortement bordélique ! 

En matinée, premier encierro du cycle avec les Torrestrella. Contrairement à leur habitude, ils n’ont fait aucun dégât. Course groupée et rapide (2’27) sur la majeure partie du parcours, un toro chutant dans la calle Estafeta, mais rejoignant rapidement les autres. Seul un cabestro a fini esseulé, principale péripétie à noter ! C’est dire… Quatre blessés toutefois pour chutes, contusions sans caractère de gravité.

Résumés de la novillada du mardi 5 ICI et de la corrida de rejón du mercredi 6...

SAINT-LAURENT

Changement de dernière heure : Roberto Blanco (Salamanca) viendra remplacer Abel Robles (CFT-ET Barcelone).

a-nov07a

a-nov07b

COLLIOURE

Mardi 16 août 2011 à 17h30 aux arènes de Collioure : novillada des fêtes de la Saint-Vincent…

a-c07ya

a-cy07b

Six novillos des Héritiers de Christophe Yonnet pour Carlos Durán (qui fera sa présentation en France), Raúl Rivera et Damián Castaño.

a-cy07c

a-cy07d

Toutes les informations sur le cartel, les  tarifs et les infos pratiques sur le site  http://collioure-de-novillos.blogspot.com/

a-cy07e

a-cy07f

BOUILLARGUES

L’Association des Fêtes de Bouillargues Présente :

Arènes André DUPUIS - Samedi 23 juillet 2011 - VI ème  Grande Fiesta Campera...

10H45 : Encuentro des Prácticos  - Tienta de Trois Vaches  (Ganaderia François ANDRE)
Entrée Gratuite

12H00 : ENCIERRO de NOVILLOS et CABESTROS : Parcours Route de Nîmes - rue de la république (Ganaderia Hermanos ROUMANILLES) 

12H30 : Apéritif à la BODEGA du Parc Municipal suivi d’un  Grand REPAS à La Bodega du Parc Municipal  SUR RESERVATION

Menu :

Salade Tomate Mozzarela
Faux Filet  de Taureau  Braisée et ses accompagnements
Fromage
Salade de Fruit Frais
Vin et café compris : 16 Euros

Réservation : 06 87 36 37 58 ou 06 09 78 12 83 (avant le 19 Juillet)

 18H00 :      Fiesta Campera

5 Becerros 5 Ganaderia François André  seront combattu et mis à mort par :

Hugo Cazeneuve « El TOLOSA » (Ecole Taurine de Béziers)
Alejandro RUBIO (Centre de Tauromachie de Nîmes)
Lilian FERRANI  (Ecole Taurine d’Arles)
Geoffray BRUN  (Centre Français de Tauromachie)
Antonio TOBARUELA (Ecole Taurine de Barcelone- CFT)

Le trophée EMBESTIDA de la Pena Taurine La Embestida sera remis au novillero le plus méritant. 
Entrée Générale : 10 Euros


Après La course GRANDE Soirée BODEGA dans le Parc Municipal (Sevillanas, Tapas y Vino …)

(Communiqué) 

VAUVERT

C’est donc avec la journée du dimanche 3 juillet que la feria de  Vauvert s’est indéniablement emballée avec une novillada de Palha de  grande qualité et une bonne performance de Cayetano Ortiz qui est sorti "a hombros" après avoir coupé trois oreilles devant ses compagnons de cartel international (espagnol et mexicain).

Bravo à l’empresa et à la mairie ainsi qu’au CTPR "le bolsín de Vauvert". Tout cela monte "a más"...

a-vau07a

Côté Vip, on a pu apercevoir Denis Loré accompagné par Bernard Carbuccia, Romain Perez avec Morade Bourmel, Laurent Burgoa, ainsi que  beaucoup d’aficonados qui ont fait le déplacement. Les Ctpr de Lunel, de Nîmes, Langlade, Caveirac et Boujan sur Libron étaient  également présents, tout comme la manade Martini et Christian Lombardo.

Une réception et un apéritif "partenaires" ont animé le début de la journée conclue par une remise de trophée au récipiendaire Cayetano  Ortiz.

Photo et texte : Bernard Planchon

ROQUEFORT

a-roq07a

RUEDO

Du nouveau au Ruedo Newton... Cliquez ICI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 stm23aff

 ist06aff