Lundi 04 Mars 2024
WEEK-END
Lundi, 28 Août 2023
 dc27ph
 
Principaux moments forts de la fin de semaine à Bilbao, Saint-Perdon, Linares, Antequera...
 
BILBAO
 
Dernière ligne droite des corridas générales avec une tendance déjà bien amorcée, sauf exception, pour cette édition d’Aste Nagusia: la désaffection de la plaza de Vista Alegre accentuant le constat d’une feria en perte de vitesse au niveau de la fréquentation.
 
edj25k
 
Sinon, le vendredi 25, devant un quart d’arène, on ne peut pas dire que les Zalduendo auront laissé un souvenir impérissable. Décastés la plupart, Sébastien Castella n’a trouvé aucune option devant deux boucas, deux silences, Emilio de Justo, mieux servi, a coupé une oreille à chacun de son lot, et Ginés Marín une à l’ultime, le plus noble de l’envoi, après silence à son premier.
 
elj26k
 
Le lendemain, samedi 26, dans une arène bien mieux garnie que la veille pour la despedida du Juli… et surtout la présence de Roca Rey, les Victoriano del Río, le 3 de Cortés, ont été pour la plupart décevants. Pour son départ et sous la pluie, Julián a coupé l’unique oreille de la tarde après palmas à son premier, le maniement des aciers lui coûtant la puerta grande. Saluts aux deux pour Paco Ureña et silence puis saluts pour Andrés Roca Rey.
 
elj26arr
 
A noter qu’El Juli a été honoré, pour la circonstance, par un « Aurresku », danse basque exécutée pour rendre publiquement hommage à quelqu’un qui s’est particulièrement distingué …
 
dc26k
 
Pour la clôture du dimanche 28, la corrida de Dolores Aguirre s’est déroulée devant seulement un quart d’entrée, la mauvaise météo n’expliquant pas tout. Disons tout de suite qu’avec la corrida de Fuente Ymbro, les Dolores ont totalement justifié leur réputation, générant une émotion qui n’a pas été très perceptible tous les jours. Face à ces toros de respect, un torero méritant s’est particulièrement distingué, le Salmantino Damián Castaño, cadet de Javier. Bien que blessé en tuant son premier, il est revenu courageusement affronter le sixième auquel il coupa une oreille avec pétition de l’autre. Avis divers puis saluts pour Antonio Ferrera et saluts aux deux pour Domingo López-Chaves qui pour son arrêt a été honoré d’un aurresku…
 
Photos : Ferdinand De Marchi - photo du haut : Damián Castaño, héroïque dans des conditions difficiles.
 
SAINT-PERDON
 
Avantage Pulido…
 
Temps maussade, environ 1000 aficionados. Six novillos de Pedraza de Yeltes, après le désistement pour raisons sanitaires des trois Escolar. Un lot desigual en tout, le plus souvent trop vite éteint au troisième tercio.
 
gp27k
 
Guillermo García Pulido (photo N.Vidal – corridasi) a été le plus en vue, oreille et vuelta. Silence et saluts pour Solalito et deux silences pour Diego Bastos.
 
LINARES
 
Le samedi 26, devant demi-arène, avec deux toros de Maria Guiomar Cortés de Moura pour le rejón, et quatre de Núñez de Tarifa, sortie a hombros de Diego Ventura, silence et deux oreilles, et de Miguel Ángel Perera, deux oreilles et saluts. Applaudissements aux deux pour Emilio de Justo.
 
sc27k
 
Le dimanche 27, devant deux tiers d’arène et face à des Zalduendo manquant de race la plupart, triomphe de Sébastien Castella, une puis deux oreilles. Saluts et oreille pour Morante et silence puis oreille pour Manzanares.
 
ANTEQUERA
 
cd27k
 
Le dimanche 27, devant trois quarts d’arène, Andrés Roca Rey a indulté le troisième toro de Santiago Domecq, « Monótono », puis il a coupé une oreille à l’ultime. Oreille et oreille pour Curro Díaz et applaudissements puis deux oreilles pour Juan Ortega. Corrida goyesca, la terna a hombros…
 
Photo : Mundotoro