Vendredi 09 Décembre 2022
Beaucaire, Bayonne, Garlin, Azpeitia, Aficion, Rion, Tomás, Fuente Ymbro…
Samedi, 30 Juillet 2011

a-a-rp30aa

Roman Pérez est sorti a hombros après avoir coupé une oreille à chacun de ses Garcigrande…

Devant un tiers d’arène environ et par beau temps, la première corrida de la feria a vu le torero local s’offrir une sortie triomphale alors que Curro Díaz a salué à son second et que Morenito de Aranda a écouté le silence les deux fois.

Les toros de Garcigrande et Domingo Hernández, plutôt charpentés dans l’ensemble, ont donné un jeu inégal, certains affichant une belle noblesse, mais avec des moteurs quelque peu calaminés.

Curro Díaz n’a pas été très à l’aise devant son premier, à la charge incertaine, un toro playero qui le désarma au capote. Brindée au public, sa faena ne s’envolera jamais face à un adversaire bronco et un deuxième ennemi, le vent, qui n’arrangea pas plus ses affaires que celles de ses compañeros… Avec le quatrième, un castaño oscuro à la noblesse molle, le Linarense allait proposer quelque chose de plus abouti. Templé et relâché, il instrumenta au ralenti, et pour cause, un trasteo alluré qui aurait pu connaître un meilleur sort si les aciers étaient sortis du même tonneau.

a-a-cd30a

Morenito de Aranda a affiché de bonnes manières au capote, mais par la suite, il n’a pas su profiter des bonnes conditions de son opposant, son labeur manquant de dominio et de transmission malgré quelques gestes méritoires. Avec le cinquième, ce fut un peu pareil. Sa faena comprit quelques jolis instantanés, mais le soufflet est retombé après un pinchazo avant entière.

a-a-ma30a

Roman Pérez est tombé sur un premier adversaire débordant de noblesse. S’illustrant au capote, il brinda à l’assistance et s’engagea dans une faena complète, toutefois inégale de transmission, conclue d’une entière. Avec l’ultime, qui envoya le lancier, en l’occurrence Jacques Monnier, au tapis, avant d’être bien coincé par Olivier Riboulet, l’auditoire fit saluer Rafael Viotti et José Gomez au second tercio.

a-a-rp30b

Romain brinda au footeux Pierre-André Gignac, le fameux joueur de l’OM, et se lança dans un trasteo décidé et entretenu qui lui valut un nouveau trophée après une entière et un descabello.

a-a-rp30a

C’est logiquement que fut alors annoncé qu’il avait remporté le trophée attribué par l’UCTPR.

a-a-rp30y

Le trophée a été remis dans la soirée par Bernard Planchon et Louis Delavalle, de l'UCTPR, ainsi que du maire de Beaucaire, Jacques Bourbousson (2 photos de Jiès).

a-a-rp30z

BAYONNE

Ouverture triomphale avec un Pablo Hermoso de Mendoza qui a fait lever les gradins, raflant quatre oreilles, Leonardo Hernández en obtenant une à son premier et Manolo Manzanares étant ovationné les deux fois.

GARLIN

3/4 d'arène. 6 novillos de Piedra Escrita.

Mathieu Guillon en bleu et or: salut et une oreille.
David Galvan en blanc et argent: salut et silence.
Lopez Simon en neige et argent: vuelta et salut.

Organiser une corrida, cela demande beaucoup d'abnégation et quand les trois toreros prévus tombent du cartel en quelques jours cela demande des épaules solides. C'est ce qui s'est passé aux "Portes du Béran" cette semaine et il faut d'abord féliciter la Peña pour avoir mis sur pied une affiche qui tenait la route en quelques heures. Sans doute ces changements expliquent-ils les inhabituelles banquettes vides.

Ceci dit, l'émotion n'a pas été au rendez-vous. Le lot de "Piedra Escrita" a déçu pour ses débuts en France. Rien à dire sur la présentation; les deux derniers les plus sérieux. C'est le moral et la force qui ont manqué au cheval comme dans la muleta. Le dernier faisait exception et le cinquième avait une pointe de danger.

Il est difficile pour les toreros de s'exprimer devant un ensemble fade. Mathieu Guillon, désormais aguerri, est celui qui tira le mieux son épingle du jeu. Il fut spectaculaire aux banderilles et tua avec décision ses deux adversaires et il coupa une oreille justement fêtée. Nous verrons demain à Hagetmau, face aux novillos de Fuente Ymbro, s'il confirme ces bonnes dispositions.

On mettra en évidence le bon début de faena de David Galván à son premier, mais son travail s'éternisa et il eut du mal à l'épée.

Très controversé parmi les aficionados, López Simón est une sorte de copier coller d'Alejandro Talavante et il lui ressemble physiquement. Son hiératisme face à l'ultime qui avait plus de jus eut pu séduire s'il avait fait l'effort de se centrer davantage, mais il laissa les gradins indifférents. On préfère toujours l'original à la copie.
Pierre Vidal

AZPEITIA

Les toros d’Adolfo Martín ont globalement manqué de race. Seul Iván Fandiño, devant le lot le plus compliqué, a coupé une oreille à son premier avant de saluer à l’autre. David Mora a fait une vuelta les deux fois et Eduardo Gallo a écouté deux ovations.

 

AFICION

L'AFICION ASSOCIATION DE DEFENSE DES TAUROMACHIES communique :

Pour faire suite aux divers articles parus dans la presse et notamment dans MIDI LIBRE, concernant l'ignoble incendie de la maison d'André VIARD Président de l'Observatoire des Cultures Taurines, l'association a apporté son soutien et sa solidarité envers André VIARD et sa famille.

Ce véritable attentat  dont il a été victime aurait pu se terminer, sans la présence d'esprit de la fille, par la mort de toute la famille.

De nombreuses voix se sont élevées pour  dénoncer cet acte qualifié par la police de criminel, mais curieusement la quasi-totalité des associations anti-taurines, à l'exception d'un laconique message de l'ALLIANCE, n'a pas jugé utile de condamner une telle violence meutrière.

S'il est difficile d'accuser en l'absence de preuves, enquête judiciaire en cours, il est toujours possible de condamner de tels agissements indignes de la nature humaine, peut-être que pour certains, il serait bon de se rendre compte que le fanatisme peut pousser à l'extrème .

Entretenir un climat de violence sans respecter l'autre même si les points de vue divergent est très dangereux, les écarts d'opinion, de croyance ou de sensibilité étaient autrefois châtiés par le feu, ne revenons pas à ces temps anciens.

L'AFICION
ASSOCIATION DE DEFENSE DES TAUROMACHIES
http://www.bloggez.fr/aficion
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

RION

DIMANCHE 21/08 - 18H  NOVILLADA SP : novillos de VALDEFRESNO
 RION DES LANDES : L’émotion par le toro

Au moment ou les débats des aficionados dans les nombreuses tertulias du cœur de l’hiver ont tourné autour du sujet des corridas toreristes ou corridas toristes, depuis 1990 , à RION rien n’a changé :

L’aficionado sait trouver à RION l’authenticité d’une tauromachie originelle : surdimensionnés pour ce type de spectacle, les forts becerros de Valdefresno,( qui reviennent pour la 20éme année) sortent avec le feu de leur bravoure donnant naissance à une tauromachie émouvante dont les émotions ne doivent pas être très éloignées  de celles des siècles passées quand la corrida ,avant de devenir un spectacle ,était encore une fête.

Et comme les novillos de Valdefresno sont le plus souvent nobles, chaque année cela permet aux meilleurs de triompher …
Cette année, ils seront combattus par… 
-David MARTIN ESCUDERO (galapagar) petit neveu de Victorino Martin (qui l’a pris sous son aile cette année), torero original car hors du circuit des écoles taurines, son toreo à la rigueur castillane, classique et sobre et son expérience acquise grâce aux  nombreuses tientas seront un atout non négligeable face aux imposants valdefresno.
-Borja JIMENEZ : protégé du père d’Espartaco, il fait partie des finalistes de cette prestigieuse  compétition (télévisée sur Andalucía sur) des écoles taurines andalouses. Complet dans tous les tercios, il a une solide réputation de combattant s’adaptant à tous les toros. Depuis le début de la temporada, il cumule les sorties à hombros dans de nombreuses arènes du sud de l’Espagne ; Rion sera pour lui l’occasion de se rappeler à l’aficion française avant de passer rapidement à l’échelon supérieur pour y rejoindre son frère.
enfin le 3ème poste sera attribué à un novillero qui aura gagné sa place en se faisant remarquer dans les prochaines novilladas de l‘été dans la région (Bayonne et Dax) ou en Espagne.

a-a-rion30a
Plus que jamais le slogan de RION se confirme : « Venez découvrir aujourd’hui, les figuras de demain »... 
 Tel - réservations à partir du 5 AOUT  au 05 58 57 04 44
(Communiqué)

TOMÁS

Avec Tendido Cero, l’émission taurine de TVE, tout sur le retour de José Tomás dans le numéro du 23 juillet. Un passionnant 52’ qui retrace sa carrière… Cliquez ICI

Et dans le dernier numéro, retour sur la Feria de Julio de Valencia avec les adieux de Vicente Barrera, le retour de José Tomás, bien sûr, et encore plein de bons moments… dont la sortie a hombros d’Arturo Saldívar. Cliquez 

FUENTE YMBRO

a-a-fy30a

Les toros pour Bayonne aujourd’hui en photo sur le site « Objectivo el Toro ». Cliquez CI

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels