Dimanche 25 Février 2024
CFT
Dimanche, 19 Novembre 2023
cft19pk
 
Brindis à son fondateur Christian Le Sur : Le Centre Français de Tauromachie fête ses 40 temporadas ! par Daniel Jean Valade…
 
Ouvrant une ère nouvelle de la vie nîmoise, l’arrivée de Jean Bousquet à la tête de la municipalité a généré de multiples actions culturelles. Dans le cadre - essentiel - de la tauromachie, Simon Casas est devenu directeur des arènes. Le mouvement visant à créer une école en ce domaine a donné lieu à la création d’une structure de compétence et d’exigence portée par le nîmois et matador de toros Christian Le Sur... 
 
Nous sommes en 1983, quelques semaines après le renouveau municipal. Nous sommes à l’hôtel historiquement taurin « Le Cheval blanc », dirigé par la famille Layalle. Yves, récemment disparu, et son frère Alain, qui sera le délégué à la tauromachie des douze années Bousquet, sont d’éminents aficionados et des acteurs très impliqués dans le milieu associatif nîmois. Les deux frères vont fréquemment en Espagne et assistent autant aux férias internationales qu’aux après-midis dans les arènes de pueblos. C. L. S. ne les sensibilise pas en vain à son projet. L’affaire est lancée. Nous y étions ! Quatre décennies plus tard, le CFT s’est imposé comme l’espace où les aspirants viennent apprendre à toréer et à se comporter, tant dans l’arène que dans la vie. Cette école forme, certes, des pratiquants mais aussi des aficionados de qualité qui, dans les arènes et autour de ces espaces essentiels de Culture, apportent une parole précise et constructive.
 
cft26h
 
De tout cela, ils sont et nous sommes redevables à l’exemplaire et jamais démenti investissement (à tous les sens du mot…) de Christian, de son admirable épouse Sophie, si impliquée dans la vie du CFT, et des amis qui les entourent. Combien de kilomètres parcourus depuis 40 ans pour conduire les « Graines de toreros » sur toutes les (autos) routes de la Péninsule) et de jours consacrés aux stages en Ibérie. Pour la gloire et l’avenir de la corrida !
 
De ces 14.600 jours (au moins !) témoigne le remarquable ouvrage qui vient d’être publié et qui constitue le Livre d’Or du CFT. Format à l’italienne (24cm x 18), 450 pages. La couverture, créative et symbolique, est signée Loren, talentueux plasticien français installé en Espagne, ancien élève du CFT et réalisateur de l’affiche de la temporada nîmoise en 2017. 
 
Au dos de l’ouvrage, photo de C. L. S, montera en tête, le regard à la fois émerveillé et dubitatif.
 
cl15méd
 
Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes, et aficionado reconnu (il a également présidé pas mal de corridas) signe l’édito qui salue l’action du CFT et de son président.
 
Le CFT présente son logo : 6 toros (normal !) aux trois couleurs françaises dans un cartouche (ce cadre qui contenait le nom de chaque pharaon de l’Egypte antique) au centre duquel se trouve, bras ouverts accueillants, le Génie de l’aficion. Ce symbole est donc celui de la 5ème école de tauromachie au monde.
 
Christophe Chay, nouveau Cossío, précise la méthode qui a été la sienne pour réaliser l’ouvrage et les « radioscopies » des protagonistes. 
 
cl19pk
 
La C. L. S. story propose sa biographie. « Tout a commencé au Grand Hôtel de… La Bourboule »… pour celui qui sera le condisciple au lycée d’un certain… Simon Casas. 53 pages. Photos. Le sourire confiant de Christian (pré-sélectionné olympique en escrime !). De la mèche rebelle à la calvitie du Sage. Sa plus grande fierté sans doute : la page où sont les portraits des 22 matadors d’alternative qu’il a formés, de Denis Loré, 2 juin 1990 à Solal Calmet, 17 septembre 2023.
 
S’ensuivent les notices biographiques, de El San Gillen à Pierre Mailhan. Tous (et toutes : Muriel Canet  - aujourd’hui enseignante -, Marie-Noëlle Quiot - Général 4 étoiles - Marie Barcelo - artiste équestre professionnelle) répondent aux questions : Pourquoi avoir choisi le CFT ; que retenez-vous de cette expérience ; quels sont vos souvenirs majeurs ; qu’est-ce que le CFT vous a apporté ; quels ont été vos camarades de promotion ; qu’est-ce que la tauromachie vous a apporté et où en êtes-vous aujourd’hui ; en quoi le toreo vous a renforcé dans votre vie au quotidien ; allez-vous toujours aux toros ; est-ce que vous avez toujours le gusanillo. Pour chaque bio : état-civil, dates « Cft », début en public, 1ère épée et 1ère novillada non piquée, début en novillada formelle, alternative, dernière corrida toréée, rang dans la chronologie des matadors, métier actuel. 
 
cl15h
 
Ce très précieux et précis recueil est complété, pour chaque personne, de plusieurs photos, évidemment de lidia.
 
L’ouvrage se clôt sur la lettre manuscrite de C. L. S. « à un ancien élève qui va prendre l’alternative », écrite sur du papier à lettre de l’hôtel Wellington, à Madrid (dommage qu’il n’y ait pas, dans la capitale espagnole, un palace « Austerlitz, » mais le Dos de Mayo a des conséquences…) ! 
 
cft26ph
 
Université apprenant les innombrables et complexes techniques de la tauromachie, lieu où les valeurs de la vie sont infusées dans chaque étudiant, espace de Culture, le Centre Français de Tauromachie est essentiel sur la planète des taureaux. Nous sommes fiers de ce qu’apportent, depuis 4 décennies, Christian Le Sur et ses amis aux jeunes qui ont la volonté, le courage, la persévérance de vouloir, avec bravoure et noblesse, affronter l’animal le plus beau et le plus terrible qui soit.
 
Une image pour le passé, le présent et l’avenir : la photo où C. L. S, en smoking, muleta sur le bras, est au centre du cercle de la passion, entouré de 7 (nombre aussi magique que parfait) jeunes toreros, cape étalée. 
 
D.J.V.
 
NDLR : Pour se procurer ce livre (30€), deux adresses à Nîmes :
 
-Librairie L’Itinéraire, 5 rue des Arènes, 30000 Nîmes.
 
-Galerie Fresque, 22 rue Fresque, 30000 Nîmes.
 
Par courrier (40€ frais d’envoi compris) : CFT, 57 rue Roussy, 30000 Nîmes.