Lundi 05 Décembre 2022
Dax, Béziers, Roquefort, Feria TV, Toreador...
Dimanche, 14 Août 2011

a-a-jjp14aa

La seule oreille pour Juan José Padilla dans une corrida mansa mais sérieuse de Dolores Aguirre... 

Une corrida davantage intéressante pour l'aficionado que pour le grand public dont le manque de critères a produit quelques réactions bizarres... No hay billetes, ciel couvert, six toros de Dolores Aguirre bien présentés et armés, compliqués, mansos la plupart avec divers degrés de caste ou de genio...

a-a-da14a

Juan José Padilla (saluts et  oreille) a d'abord pris un adversaire qui mit du temps à se fixer. Larga afarolada de rodillas puis bon capoteo, deux rencontres, la deuxième protestée, et banderilles pour son compte, Padilla mettant le feu, notamment sur une troisième paire avec l'inévitable violon. Remonté comme une pendule, le Jerezano brinda à l'auditoire, se fendit sur les doblones et tenta de donner la distance, mais le Dolores le contraignit à la raccourcir. Piles progressivement débranchées... alors que celles de Padilla étaient en surchauffe ! Final théâtral et encimista, entière après pinchazo.

a-a-jjp14a

Le quatrième fut encore reçu par larga, afficha sa mansedumbre sous le fer, provoquant un batacazo au passage avant de s'élancer sur le réserve pour un puyazo appuyé. Réactions diverses sur les étagères et Padilla, probablement vexé par une réflexion, rendit à ses banderilleros les palos qu'il avait pris dans un premier temps... La faena sera entretenue, inégale en qualité, mais non avare d'effets qui portaient sur les tendidos, y compris à genoux. Espadazo en se mouillant les doigts... le pommeau de l'épée lui restant dans la main (photo du haut) !!! 

Le premier opposant de Rafaelillo (silence aux deux) tapa fort dans les burladeros à deux reprises, les cornes en ressortant intactes... Excellent capoteo très décidé  puis deux rencontres, bien la première, la deuxième imposée par le palco tournant au simulacre. Bon quite d'Alberto Aguilar puis brindis au public après que José Mora ait salué. Début enlevé, Rafaelillo toréant beaucoup à la voix. Hélas, le toro laissa une partie de son sabot avant gauche sur le sable et changea de comportement, la suite devenant plus aléatoire... Long monologue au fil des planches, deux pinchazos suivis de deux descabellos.

a-a-raf14a

Le magnifique cinquième avait beaucoup de tête et après un capoteo enlevé, le tercio de piques donna lieu à une bronca injustifiée selon moi, le piquero se faisant conspuer pour avoir franchi les raies, ce qui est pourtant toutefois admis lorsqu'il s'agit d'un manso avéré, ce qui était le cas. La faena se déroulera sous la menace d'un adversaire plus porteur de genio que de bonnes intentions. A chaque muletazo, on aurait dit que Rafaelillo montait sur l'échafaud, et ce qu'il fit de mieux, c'est d'avoir finalement sauvé sa tête !!!

Alberto Aguilar (vuelta et silence) vit d'abord sortir un toro qui ne tarda pas à abuser de la pédale de freins. Distraído, le bicho n'en fit qu'à sa tête, mit la pagaille dans la cuadrilla, passa par à-coups dans le matelas, alla saluer le réserve, bref, afficha en plus d'un comportement de manso, de drôles de manières qui laissaient penser qu'il avait peut-être un problème de vue... Faena "con cojones", à l'énergie, faite de plusieurs séries templées sur la droite, alors qu'à gauche, le bicho avait fermé la porte. Bien que forcément un peu irrégulier dans sa réalisation, le trasteo d'Alberto fut des plus méritoires et je me suis franchement étonné qu'il n'y ait pas la moindre pétition d'oreille après en avoir fini d'une entière après pinchazo. Ici et ailleurs, j'en ai vu attibuées pour beaucoup moins que ça !!!

a-a-aa14a

Bien reçu de capote, l'ultime  visa rapidement les fémorales, rendant la mission impossible, malgré la détermination du petit Madrilène.

Le matin, avec un no hay billetes, corrida de rejón hélas ternie par le piètre jeu des Bohórquez, le plus souvent mansos... Fermín Bohórquez, silence aux deux, Pablo Hermoso de Mendoza, applaudissements aux deux, mais a mal conclu, le vainqueur de l'étape du jour étant Manuel Lupi, une puis deux oreilles...

a-a-ml14a

BÉZIERS

La corrida de Margé a dû être suspendue au terme de la première faena de Juan Bautista qui a coupé une oreille avec pétition de l'autre, une trombe d'eau s'abattant sur Béziers, rendant rapidement la piste impraticable...

a-a-jb14a

Photo arrosée de Daniel Chicot

 

En matinée, le trophée est allé à Brandón Campos, celui du meillleur quite étant attribué à Dorian Dejean...

a-a-bez14a

ROQUEFORT

Oreille pour Carlos Durán après avoir été applaudi à son premier, et pour Javier Jiménez au sixième, après avoir fait la vuelta à son premier. Silence aux deux pour Mathieu Guillon. Novillos de Fidel San Román.

 FERIA TV

Résumés vidéo de plusieurs courses…

Succès d’Antonio Barrera à Málaga… ICI

Corrida du Pilar à Dax… ICI

Corrida d’Ana Romero à Dax…

TOREADOR

Suite à pas mal de contraintes et d'un commun accord avec la direction du Centro de Asuntos Taurinos de la Comunidad de Madrid, il a été décidé que les dates d'exposition de notre "Toreador" viennent de changer et que l'inauguration aurait lieu le vendredi 30 septembre 2011 lors de la Feria de Otoño.
 
L'exposition sera présentée dans les salles Bienvenida et Antoñete de la Plaza de Toros de Las Ventas à Madrid du vendredi 30 septembre au dimanche 23 octobre 2011.
 
Nous nous excusons de ce changement de dates qui est maintenant définitif.
Merci de votre compréhension, pour plus de détails vous pouvez contacter Patrick Simeon au 06 16 05 33 60.
 
Pour ceux qui souhaiteraient venir à Madrid participer à l'inauguration, nous sommes en train de mettre en place un accord avec un hôtel proche de Las ventas vous proposant des tarifs préférentiels.
(Communiqué)
 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels