Mercredi 30 Novembre 2022
Béziers, Dax, Collioure, Padilla, Saint-Laurent…
Mardi, 16 Août 2011

a-a-raf15xx

Pour la miurada de clôture, Rafaelillo est sorti par la grande porte…

Plus de trois quarts d’entrée pour voir un lot de Miura charpenté et pour quelques-uns d’entre eux, offrant des possibilités de succès.

a-a-miu15a

León, 650 kilos, lidié en dernière position…

Se faisant ovationner avec cape et banderilles, Juan José Padilla (saluts et silence) eut du mal à la muleta à soutenir l’intérêt face à un premier client particulièrement avisé. Avec le quatrième, manso, il ne tarda pas à expédier les affaires courantes.

a-a-jjp15x

Rafaelillo (oreille aux deux) étala une grande détermination dans un premier combat mené avec vaillance et entrega. Avec le cinquième, qui était aussi haut que lui, le Murciano repartit à la guerre la fleur au fusil, s’attirant une nouvelle fois les faveurs du conclave après une belle entière.

a-a-raf15a

Iván García (silence et oreille) sécha face à son premier, mais réussit le desquite avec l’ultime (photo), ajoutant à son courage une bonne dose d’élégance et de profondeur qui lui a permis de transmettre à l’assistance.

a-a-ig15a

En matinée, novillada inégale de forces et bravoure d’Alain et Véronique Tardieu - avec vuelta au dernier - qui a vu le triomphe de Juan Leal (silence et deux oreilles), alors que Thomas Cerqueira coupait une oreille à son premier et que Mathieu Guillon faisait la vuelta à son premier.

a-a-jl15a

Photos : Daniel Chicot

La corrida du dimanche 14 août interrompue par un violent orage après le combat du premier toro sera reportée au samedi 24 septembre.
Le remboursement en pareil cas n'étant pas obligatoire (voir règlement au dos du billet), Robert Margé a pris cette décision dans le seul but de ne pas pénaliser les aficionados.
Juan Bautista n'étant pas disponible ce jour là, la corrida se déroulera en mano a mano entre Luis Bolívar et Mehdi Savalli.
Il est indispensable de conserver le billet afin de pouvoir accéder aux arènes. Pour les personnes qui ne pourraient y assister à cette date, l'entrée de la novillada piquée du 15 août à 11h sera offerte sur présentation du billet aux places non réservées.
IL NE SERA PROCEDE A AUCUN REMBOURSEMENT.

DAX

Autre no hay billetes (une collection dacquoise !) et ciel incertain, temps chaud. Six toros de Victorino Martín, terciados, de comportement divers, meilleur le troisième, et à un degré moindre le 4.

Diego Urdiales (silence et vuelta) a ouvert le bal avec un toro qui n’a rien transmis, le Riojano essayant bien de faire monter la mayonnaise, mais à l’impossible nul n’étant tenu, par manque flagrant de charge, pour ne pas dire de caste, les choses restèrent en l’état.

a-a-du15a

Changement de décor avec le quatrième, d’un tout autre tonneau.  Bonne entame pour une réception en se fendant puis vuelta de campana, une pique rectifiée avant simulacre et faena qui vit Urdiales prendre progressivement la mesure de son opposant. S’ensuivirent des séries templées et bien dosées des deux côtés face à un adversaire qui ne l’a vraiment jamais aidé, Diego devant lui arracher les muletazos avec entrega et ténacité… Entière et deux descabellos.

Julien Lescarret (silence aux deux) a d’abord pris un client qui s’envoya en l’air dans une vuelta de campana… Deux piques en sortant seul, saluts aux banderilles de Venturita, brindis au public et entame décidée… Inopportune chute à la merci du bicho, sans conséquences, puis âpre combat sans prendre le dessus d’un adversaire tué à la peine.

a-a-jl15x

Avec le cinquième, style petit emmerdeur des fonds de classe piqué à trois reprises, Morenito d’Arles salua avant que Julien, pourtant très volontaire, ne parvienne pas à lui tenir la dragée haute.

Sergio Aguilar (oreille et silence) tomba d’abord sur le meilleur de l’envoi. Son opposant tenta d’emblée de franchir la barrière avant que le Madrilène ne l’ensorcelle dans son capote… Deux assauts applaudis, bon quite d’Urdiales puis brindis au public et entame genou ployé du meilleur effet. Sergio ne tarda pas à trouver la bonne distance et s’engagea au centre dans un trasteo alluré et templé qui porta sur les gradins. Succès mérité avec récolte de l’unique pavillon de la tarde.

a-a-sa15a

Face à l’ultime, de bien moindres conditions, Sergio Aguilar fit l’impossible pour doubler la mise, mais son adversaire, pour le moins deslucido, ne lui offrit aucune option. Une fois de plus, il était avéré que d’un âne, on ne pouvait pas faire un cheval de course…

En matinée, la novillada non piquée donnée devant une arène garnie au moins aux deux tiers a vu cinq novilleros inégalement servis par la chance, les erales d’Antonio Bañuelos se révélant la plupart mansos, le meilleur étant… le sobrero !

a-a-dm15a

Pour la finale de ce mardi 16 août, ont été retenus David Martín Escudero (photo), qui a coupé une oreille, et David González, qui a salué. Le jury, a rajouté hors compétition un eral pour l’atypique El Roque, qui est tombé devant un becerro arrêté.

Lors des éliminatoires, outre les deux qualifiés, El Roque : silence, Álvaro Sanlúcar, trois avis, mais hélas inédit, et Sofianito silence après avoir pris le sobrero.

COLLIOURE

Damian Castaño bléssé le 14 août en Espagne ne pourra pas honorer son contrat à Collioure. Il sera remplacé par Emilio Huertas.

Cartel définitif : six  novillos des Héritiers de Christophe Yonnet pour Carlos Durán, Raúl Rivera et Emilio Huertas.
(Communiqué)

PADILLA

Avec Feria TV, la prestation de Juan José Padilla face aux Dolores Aguirre à Dax… Cliquez ICI

a-a-jjp15a

SAINT-LAURENT

a-a-jv15a

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels