Mercredi 30 Novembre 2022
Almería, Guillon, Bellegarde, Maubourguet, Carcassonne…
Mercredi, 24 Août 2011

a-a-sc24aa

Sébastien Castella est sorti a hombros en compagnie de David Mora…

Face à de nobles adversaires de Parladé, le Biterrois a coupé les deux oreilles de son second pour avoir réalisé un trasteo complet qui a transmis sur les tendidos.

David Mora, qui remplaçait Cayetano, l’a accompagné pour avoir obtenu deux trophées à l’issue de sa première faena, confirmant le bon moment qu’il traverse. El Cid a salué les deux fois, se faisant voler une oreille au terme de son second combat alors que la pétition était majoritaire.

A noter qu’à Bilbao, pour l’alternative de Jiménez Fortes, la corrida de Jandilla a été décevante, principalement à cause d’un lot bien présenté mais décasté.

GUILLON

Le novillero montois Mathieu Guillon participera prochainement à la compétition de novilladas qui se déroulera à Las Ventas dans le cadre du trophée « Ocho Naciones ».

a-a-mg24a

Ce sera le dimanche 25 septembre où il se retrouvera aux côtés de Gómez del Pilar et Milagros del Perú pour combattre des novillos de Julio de la Puerta. Suerte…

BELLEGARDE

Dans le cadre de la fête et à la veille du Trophée Nimeño II, Julien Perrin présentera son excellent spectacle équestre « Volteo » qui a déjà fait un triomphe partout où il est passé…

a-a-bellegarde_a3

 

MAUBOURGUET

Samedi 20 août : Triomphe de Tiago Santos…

Novillos de Jacques Giraud dont le troisième et cinquième exemplaire honorés d’une vuelta al ruedo pour:

DAVID ESCUDERO MARTIN : ovation / une oreille.
TIAGO SANTOS : une oreille/deux oreilles.
CRISTIAN VALENCIA : une oreille/une oreille.

Environ 500 spectateurs avaient pris place dans les arènes du Bouscarret sous une chaleur caniculaire. Pari osé, mais pari réussi pour la présentation dans le Sud-Ouest de la ganadería provençale de Jacques Giraud. En effet, le dénominateur commun au six animaux fut la caste et la mobilité.

Avec ce matériel, Martón Escudero sut canaliser et dominer dans un style épuré deux adversaires vendant chèrement leur peau.

Tiago Santos a été sans contestation possible le triomphateur de cette tarde. Armé  d’un bagage technique complet dans les trois tiers, sont travail mettait en relief un grand sens du temple. Des poses  de banderilles au millimètre en duo avec Cristian Valencia et une muleta suave furent un enchantement pour le public bigourdan.

Cristian Valencia est lui un tremendiste qui combat de manière quelque peu désordonnée, mais avec une folle envie de triompher. C’est ce qu’il fit dans un style brut, mais qui laisse entrevoir de belles dispositions muleta en main.
(Communiqué) 

CARCASSONNE

a-a-carc24b  

a-a-carc24a

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels