Vendredi 09 Décembre 2022
Carcassonne, Mt-de-Marsan, Bellegarde, Lunel, Revivre, Graines, Talavante, Morante, Expos…
Lundi, 29 Août 2011

a-a-carc29aa

Triomphes d’Antonio Barrera, David Mora et Mehdi Savalli…

Bonne édition 2011, soleil et léger vent, bon lot de toros maniables et collaborateurs de Torrestrella dans les arènes copieusement garnies de Carcassonne.

a-a-carc28c

La veille, dans une novillada 100% française de six élevages differents (Los Gallos (Marie Sara), Gallon, Jalabert, Laugier, Pages Mailhan et Camino de Santiago - JL Daré -), c’est l’Arlésien Juan Leal qui s’est distingué devant son compatriote Thomas Cerqueira dans un mauvais jour aux aciers et le protégé de Richard Milian, Mathieu Guillon.

a-a-carc28d

Le novillo de Los Gallos a été le seul collaborateur du lot. Tomas Cerqueira, oreille et silence. Mathieu Guillon, oreille et salut. Juan Leal, silence et une oreille.

Enfin, dans le concours Jean Cau des becerradas matinales du samedi et dimanche , c’est le protégé de Campuzano, Luis Miguel Castrillón qui l’a emporté devant un excellent lot des " Saltillos" des frères Granier et a reçu une muleta offerte par l’Uctpr.

a-a-carc28b
(Texte et photos : Bernard Planchon)

MT-DE-MARSAN

Novillada des fêtes de Saint Perdon. 1/3 d’arène. Six novillos de Balatasar Ibán. Vuelta du quatrième «Santanero», numéro 31.

Mathieu Guillon en gris et or : une oreille et une oreille.
Sergio Flores en blanc et or : deux oreilles et une oreille.
Fernando Adrián en blanc et or : une oreille et une oreille.
Sortie de Sergio Flores et Fernando Adrian en triomphe. Salut du mayoral.

Marc Raynaud a obtenu le prix de la meilleure pique (4ème toro) et la cuadrilla de Fernando Adrián celui de la meilleure brega (6ème toro).

Remarquable course de Baltasar Ibán qui a donné un spectacle complet et doit être retenu pour les prix dans le Sud-Ouest. Tous les toros ont été braves, partant de loin et soulevant le cheval. Sans doute le châtiment fut-il excessif pour les troisièmes et sixièmes. Par la suite, les Baltasar se montrèrent vibrants, agressifs, obéissants aux cites sans naïveté, mettant la tête avec classe. Si on ajoute qu’ils avaient belle gueule, on peut dire que l’on tient un lot de luxe.

Comme les toreros firent tous les trois des efforts méritoires, l’après-midi nous paya de beaucoup de désillusions. Mathieu Guillon s’est d’abord donné sans compter à son premier passage et coupa un premier pavillon. Mais surtout il montra toute sa classe, son élégance et sa personnalité par la suite. Face à ce très bon novillo accueilli à portagayola, il construisit une faena artistique dans un terrain minuscule, le plus souvent toréant de ceinture ; franchement à gusto. Hélas, il « pincha » trois fois avant de mettre un estoconazo et l’oreille fut protestée.

Sergio Flores a fait grosse impression. On le savait courageux, il a gagné en maturité, en sérénité, en quiétude. Ce n’est plus un espoir, c’est une valeur sure. Il montra sa sûreté à son second passage devant un novillo compliqué qu’il soumit sans jamais rompre. Il tua ses deux adversaires de deux estoconazos et obtint un grand succès : Viva Mejico !

a-a-stp29a

Fernando Adrián lui aussi, était très décidé. Il tomba sur les éléments les plus arrêtés de l’après-midi. Toujours très croisé, il se planta dans les cornes avec une belle assurance et réussit à presser ces fruits pour en faire un jus spectaculaire. Il monte bien à la corne contraire, il s’expose avec assurance et il tua ses deux adversaires parfaitement ; à son crédit aussi, son tiers de banderilles au sixième.

Bref, une après-midi de luxe !
Pierre Vidal (Photo Philippe Wargniez)

Avec Feria TV, le résumé de la novillada en cliquant ICI

BELLEGARDE

Le XVIIIème Trophée Nimeño II a été remporté par Abel Robles, de l’école taurine de Barcelone, qui s’entraîne tous les samedis à Garons avec le CFT. Il a coupé deux fois deux oreilles, alors que Luis Rivera Vásquez a salué à son second et que Miguel Ángel Silva en coupait une à son deuxième. Bon bétail de Los Galos (Marie Sara), bien présenté et encasté, l’ultime étant honoré de la vuelta posthume.

a-a-cft29f

Les gradins étaient combles pour la classe pratique matinale !

a-a-cft29a

Jonathan DUBLINO a été le triomphateur

a-a-cft28l

Paseo avec le capote à l'ancienne

a-a-cft28w

Abel Robles après ses quatre oreilles et le fils de la ganadera Marie-Sara

a-a-cft28n

Remise du XVIIIème Trophée Nimeño II

LUNEL

a-a-lun29a

REVIVRE

a-a-eta29a

GRAINES

Temps agréable, entrée modeste (aucune publicité locale n’avait été réalisée !), le bétail était de ROUMANILLE. Premier becerro faiblissimo toréé par MAXIME qui confirma sa bonne forme, mais que faire devant un animal dont la principale préoccupation était de se « rabaler » ? SANTIAGO hérita du deuxième bronco, à la tête chercheuse, il lui servit avec courage des trapazos et autres doblones, firmas, etc… le tout agrémenté de quelques volteretas.

a-a-ctn29a

TRISTAN eut à faire à un bon ROUMANILLE auquel il construisit une belle faena, ce qui lui permit d’être qualifié pour affronter le quatrième becerro, celui-ci de grande qualité dont TRISTAN (EL DIEGO) sut profiter sur les deux pitones. A noter une grande puerta gayola de la part du récipiendaire (2 oreilles)… et ce n’était pas fini, la fête continua par deux séries de qualité par SANTIAGO et leur professeur JUAN VILLANUEVA qui surent, avec MIGUELITO en grande forme dans plusieurs séries de chicuelinas, enthousiasmer le public !

a-a-ctn29x

Les différents intervenants étaient ensuite invités à un vin d’honneur offert par Michel MONTOYA, du bar le Moderne.
(Communiqué)

TALAVANTE

Blessé lors de sa corrida d’Almería, les tests médicaux ont finalement décelé une fracture de la clavicule, ce qui devrait entraîner la perte de plusieurs contrats, dont dans l’immédiat celui de San Sebastián de los Reyes…

a-a-at28a

MORANTE

Triomphateur incontesté de la feria de Bilbao, revoyez le résumé de la corrida où il coupa les deux oreilles d’un Cuvillo en cliquant ICI

a-a-mo29a

EXPOS

Nouvelle exposition au « 5Paul » à Nîmes du peintre ROMAN qui cette année sera accompagnée lors du vernissage le 15 septembre du vin « Terred’Empreintes », Grand Vin de la Vallée du Rhône : une peinture d’un climat, d’une appellation, un style…
Des vins sur le fruit, de la puissance juste ce qu’il faut !!! Un habillage sobre, de l’élégance… description qui rappelle ô combien les TOREROS de ROMAN. Un mariage parfait... En espérant vous y rencontrer !

a-a-rom29a

TORERO Y VINO exposition du 15 septembre au 30 octobre 2011, Restaurant le 5 Paul - 10 rue porte de France
(derrière l'église St Paul) - NÎMES-TEL : 04.66.67.77.08
WWW.ROMANFREDERIC.COM

ART'ernative

Nicolas BERGOUGNOUX présentera de nouvelles œuvres lors de la féria du Riz en Arles à la bodega des Andalouses. Trois ans après ses premières expositions, ce sera comme une ART'ernative, l’église des Frères Prêcheurs comme arène et pour parrain le club taurin « les Andalouses ». Inauguration lors de la soirée privée du 8 septembre et jusqu’au 11 septembre. (www.lesandalouses.fr)

a-a-nb29a

L’Artiste exposera également au restaurant l’AMPHITRYON à partir du 1er septembre jusqu’à mi-octobre à Castillon du Gard. - www.nb-gnoux.odexpo.com
(Communiqués)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels