Dimanche 16 Juin 2024
SÉVILLE
Vendredi, 19 Avril 2024
sev19pk
 
Des Alcurrucén décevants, Castella le plus en vue...
 
No hay billetes, beau temps. Six toros d'Alcurrucén corrects de présentation, mansos la plupart, formant un lot qui avait laissé sa caste aux vestiaires et qui ne passera donc pas à la postérité.
 
 
Morante de la Puebla : silence aux deux.
 
Sébastien Castella : saluts aux deux.
 
Tomás Rufo : silence aux deux.
 
 
Morante esquiussa au quatrième plusieurs mouvements dans le corte maison, sans que son actuation du jour ne fasse chavirer la Maestranza. Pareil pour Rufo qui ne trouva pas en face de lui de quoi exprimer le toreo qu'il est capable d'étaler lorsque l'opposition s'avère plus consistante en matière de caste.
 
En définitive, c'est le Biterrois qui a pu le mieux tirer son épingle du jeu. Sans pouvoir totalement s"imposer, Sébastien a étalé une torería ajustée à son premier au cours d'une faena brindée à l'assistance, déclenchant la musique pour quelques mouvements templés et un final rapproché, avant entière un poil tombée. Mais on a vu ici au cours de ce cycle tomber des oreilles pour moins que ça... Avec le quinto, Sébastien a une nouvelle fois affiché sa décision, tirant tout ce qu'il put de ce manso sans pouvoir réussir à infléchir la tendance question trophées. Mais en fin de compte, malgré un contexte compliqué, on peut avancer que ce jour, Sébastien s'en est tout de même tiré à son avantage.
 
(Photo : Maestranza)