Mercredi 17 Juillet 2024
MADRID
Jeudi, 02 Mai 2024
mad02pk
 
Une Goyesque marquée par les carences des Montecillo...
 
Corrida goyesque de la Feria de la Comunidad. Trois quarts d'arène. Toros d'El Montecillo très bien présentés, mais donnant la plupart un jeu limité. Tous sifflés à l'arrastre.
 
Fernando Robleño : saluts et silence.
 
Javier Cortés : silence aux deux.
 
Francisco José Espada : saluts aux deux.
 
La terna est repartie sans avoir grand-chose à se reprocher compte tenu des carences d'une opposition limitant la plupart du temps l'impact de ses combats. Cela dit, les trois diestros ont fait des efforts avec plus ou moins de réussite. Et c'était déjà pas mal.
 
fr02k
 
Fernando Robleño a tiré ce qu'il pouvait d'un premier manso  qui a joué essentiellement le béton. Il s'est battu comme un beau diable, sans toutefois pouvoir totalement s'imposer. Avec le cuarto dépourvu d'atouts susceptibles de relever les débats, Robleño a eu du mal à transmettre et dut se résoudre à conclure sans grand brio.
 
jc02k
 
Javier Cortés n'a pas eu lui non plus de grandes opportunités face à un premier client dénué de toute vivacité dans ses charges. Il lui volera bien quelques muletazos, mais il n'y avait guère mieux à en tirer, avant de sécher avec la ferraille. Javier prit ensuite une cathédrale qui le laissa sans options à la muleta, malgré la volonté d'un Javier qui ce jour est tombé sur deux carnes.
 
fje02k
 
Espada hérita d'abord d'un manso avec lequel il essaya de donner le change, affichant une belle volonté, hélas insuffisante pour obtenir autre chose qu'un succès d'estime. Mais vu le contexte, c'était déjà ça ! Avec l'ultime, mou des jarrets et qui n'a pas tenu longtemps la distance à la faena, Francisco José tenta une opération séduction en variant le répertoire pour un résultat mitigé avant une conclusion en trois fois.
 
mad02goy
 
En définitive, une goyesque sans grand éclat, inquiétante en premier lieu pour le ganadero...
 
Photos : Mundotoro, le paseo - Plaza1, les toreros