Jeudi 18 Juillet 2024
ALÈS
Samedi, 11 Mai 2024
arles24if
 
Sortie a hombros du mexicain Isaac Fonseca qui a obtenu les deux oreilles d'un Pagès-Mailhan de vuelta al ruedo...
 
4/5 d'arène environ, beau temps. Toros de Tardieu 1 et 2,  Pagès-Mailhan, 3 et 5, et Valverde, 4 et 6. Le troisième, "Sacacuarto", de Pagès-Mailhan, a été crédité d'une vuelta posthume.
 
arles24mus
 
Corrida donnée en hommage au virtuose local Maurice André, trompettiste de réputation mondiale.
 
A noter la vilaine blessure reçue par le banderillero David Sánchez Peix, qui n'est autre que le frère de Juan del Álamo. Conduit à l'hôpital, et selon les premiers commentaires, la blessure est sérieuse, les ligaments d'un genou ayant été touchés par la corne.
 
 
Si cette course a été relativement entretenue tout au long de son déroulement, l'intérêt a été plus soutenu en première partie...
 
arles24rafi
 
El Rafi a attaqué avec un Tardieu charpenté qui, bien que juste de forces, a affiché une belle noblesse. Après deux piques sans histoire, le pensionnaire de la Cour des Boeufs s'est employé à la muleta où plusieurs séries méritaient la mention.
 
rafi24br mv
 
Faena brindée à Manolo Vanegas récompensée par le premier trophée de la tarde.  Il ne put malheuresement pas doubler la mise lors de son combat face à un Valverde manquant d'allant. Faena brindée à l'assistance allant a menos, conclue par entière tombée.
 
arles24co
 
Carlos Olsina allait à son tour récolter une oreille au terme de son premier passage avec un opposant de Tardieu trop vite vidé de ses forces, mais qui pourtant recelait quelques doses de noblesse lui permettant de suivre la cadence. Faena brindée au respectable, faite d'altibajos, le Biterrois se faisant ovationner à bâbord avant de placer une lame trasera. Ensuite, son Pagès Mailhan s'illustra spectaculairement à la pique en envoyant au tapis, par vol plané, Jean-Loup Aillet. Charles brinda ensuite à Rafi un trasteo certes décidé, relevé par la virtuosité d'un trompttiste local, Stéphane Damour, mais qui s'est ensuite un brin un effiloché, terminant à la peine avec la ferraille.
 
arles24fonseca
 
Isaac Fonseca a décroché la timbale avec son premier, de Pagès-Mailhan, s'employant au cheval avant de donner le change à la muleta lors d'un trasteo brindé à Annie Saurel et réalisé au son du Concerto d'Aranjuez. Le mexicain a affiché ses ganas  et surtout, après un combat  un peu inégal, il conclut en se mouillant les doigts... Avec le Valverde sorti en dernière position, Isaac ne sera que trop rarement en mesure de lui prendre le dessus. Il brinda au public, mais en fin de compte, il eut du m'al à se rendre maitre du toro de Coste-Haute.  Et comme il tua mal...
 
Le résumé de Feria TV :