Dimanche 23 Juin 2024
ALÈS
Dimanche, 12 Mai 2024
mda12pk
 
L'unique oreille de la corrida de Yonnet pour Morenito de Aranda...
 
Beau temps avec ciel changeant, deux tiers d'arène. Six toros de Yonnet bien présentés, avec de la charpente et de la présence, donnant un jeu varié. 
 
yo12k
 
Morenito de Aranda : saluts puis oreille.
 
Luis Gerpe : saluts aux deux.
 
Tibo Garcia : silence aux deux.
 
 mda12k
 
Morenito de Aranda débuta avec un adversaire qui alla deux fois au cheval sans remuer les étagères Il brinda plus tard une faena brindée au respectable donnée à un toro manquant de mobilité, entrepris avec énergie pour tenter de donner le change. Mais ça n'alla pas très loin. Entière tombée et deux descabellos. Son second a incontestablement été le toro de la course. Une belle présentation et des dispositions avérées dès deux rencontres qui ont transmis avant brindis à Manolo Vanegas. Morenito a tiré quelques séries bien liées en exposant à la fois une belle maitrise et un aguante sans failles. Entière au second coup. En fin de compte, on venait de vivre le meilleur quart-d'heure de cette course... 
 
lg12k
 
Luis Gerpe se distingua au capote sur la réception de son premier et plus tard, après brindis au public, il a été le protagoniste d'un grand moment de panique, le bicho passant par le callejón. Mais plus de peur que de mal et de fil en aiguille, les choses n'ont pu aller très loin. Bonne réception encore du quinto d'un bicho qui s'est employé dans le capote, avant un monopuyazo suivi d'applaudissements adressés à Mehdi Savalli au second tercio. Brindis aux gradins pour une faena académique, sans grand rielief par manque de transmission et d'émotion. Entière au second envoi.
 
tg12k
 
Tibo Garcia a lâché les freins au capote face à son premier, puis après deux rencontres, il brinda au conclave une faena qui ne put vraiment trouver son envol, faute de réponses plus  appuyées de son client, l'épée n'arrageant rien. Avec l'ultime, bon capoteo terminé par un gros susto, Tibo se retrouvant au sol à la merci du Yonnet. Par la suite, après deux assauts bien contenus et quelques tandas rondement menées, il s'employa à donner du crédit à son effort, sans totalement y parvenir malgré sa volonté. Demie après pinchazo.
 
 Voir le résumé de Feria TV :
 
 
En matinée, devant un quart d'arène par ciel changeant, avec par moments trois gouttes mais une température idéale, novillada non piquée avec successivement des erales de San Sebastian, Durand, Barcelo, La Suerte, et François André. Mouchoir bleu pour le Durand.
 
Santiago López Ortega : silence.
 
Bruno Gimeno Fernández : oreille.
 
Valentin : oreille.
 
Baptiste Angosto : silence.
 
Matías : oreille.
 
 lo12k
 
Sebastián López Ortega qui s'était déjà distingué dans la région n'est pas tombé sur un San Sebastian susceptible de favoriser une prestation aboutie. On a senti chez le Mexicain la volonté de s'imposer et de séduire, mais avec un eral aux forces déclinantes, toute transmission était forcément réduite à minima. Mais on le reverra toutefois avec plaisir...
 
gf12h
 
Bruno Gimeno Fernández a été le plus en vue, profitant au mieux de la caste d'un Durand reçu par portagayola suivie de deux largas, véroniques puis larga cordobesa. Le Valencian lançait au mieux sa performance, toutefois freinée par un premier tampon aux banderilles avant brindis à Morenito de Aranda. Trasteo méritoire sous forme d'arrimón allant a más avec autre accrochage à la clé, puis final par entière lui valant un trophée.
 
val12k
 
Valentin s'est fait applaudir au capote face à un adverdaire sérieux de Barcelo puis brinda à l'auditoire, composant plusieurs séries appliquées et bien conduites. Lui aussi se fit accrocher sans grandes conséquences, avant une entière tombée puis un coup de verdugo. Une bonne sortie pour le Nîmois.
 
ba12k
*
Baptiste Angosto participait pour la première fois à une non piquée. Il est tombé sur un eral solide et exigeant de La Suerte qui ne lui rendit pas la partie facile, mais il eut le mérite de s'accrocher... avant d'éprouver quelques difficultés à l'heure d'en finir. Tous sont passés par là...
 
mat12k
 
Matías débutait lui aussi dans la catégorie et avec un François André qui ne lâchait rien, mais qui permettait, reçu a portagayola, il afficha certaines dispositions encore à peaufiner lors de sa faena brindée à Didier Cabanis. Epée tendida puis deux descabellos.
 
A l'issue de la novillada, trois prix ont été décernés en piste...
 
Ceux au triomphateur et à la meilleure estocade sont allés à Gimeno Fernández, celui pour la meilleure faena étant décerné à Valentin. Enhoarabuena aux lauréats, mais également à  leurs autres compañeros car en définitive, tous à divers titres, ont contribué à rendre cette matinée entretenue...