Mercredi 17 Juillet 2024
IN MEMORIAM
Jeudi, 23 Mai 2024
ml23ph
 
A la veille de la Feria de Pentecôte nous avons appris le décès du cavalier Michel Laporte...
 
Né le 19 mars 1954 à Montpellier, il fréquenta très tôt le milieu équestre et tauromachique de la région.
Michel s'était essayé au rejoneo sous la houlette de Jacques Bonnier avec lequel il s'était lié d'amitié.
Il secondait ce dernier tant à la promenade à cheval à Palavas, qu'aux soins apportés à la cavalerie de son mentor.
Il prit l'alternative à Lunel le 27 mai 1976 avec pour parrain Álvaro Domecq Romero et pour témoins Manuel Vidrié et Jacques Bonnier. Il coupa 1 oreille au toro de Blohorn qui lui était opposé.
Il comprit très vite les difficultés à se faire une place enviable dans cette discipline et préféra se retirer malgré des qualités évidentes et un certain talent.
 
ml23k
 
Il créa sa propre écurie et se spécialisa dans le dressage des chevaux dans lequel il excellait.
Il prépara entre-autres, quelques chevaux pour plusieurs réjonéadors : ceux de ma génération se souviennent d'Ingénu (petit anglo alezan au grand cœur) et Quieto (Ortigao Costa alezan croisé) qui étaient les piliers de l'écurie de Luc Jalabert.
Plus tard, je crois pouvoir dire aussi que Pablo Hermoso de Mendoza fit appel à ses services. Michel m'avait même un jour confié avoir pris ses distances parce que le Navarrais  était trop pressé à son goût. Il souhaitait obtenir des résultats rapides et cela lui mettait trop de pression.
Conscient de sa valeur, il avait la modestie des vrais hommes de chevaux.
Je garde le souvenir de nos rapports toujours amicaux et professionnels, ainsi que le plaisir d'avoir partagé plusieurs cartels avec lui.
Une autre époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître...
Les obsèques ont eu lieu le mardi 21 mai dernier à Saint-Gély-du-Fesc.
Repose en paix Michel ! …
 
Freddy PORTE, 23 mai 2024