Samedi 27 Novembre 2021
Casarin, Acoso, Tomasito, Escribano, Padilla, La Algaba, Paris…
Jeudi, 27 Octobre 2011

a-a-dc27c

Dans une maison des Landes où il effectuait des travaux de maçonnerie, le recortador David Casarin a été trouvé sans vie…

Il avait 39 ans et avait connu tous les honneurs dans sa spécialité, y compris en Espagne… et parfois plus loin.

Retrouvé sous de très lourdes plaques de plâtre, suite probablement à une chute, David Casarin n’a pas survécu. Il avait arrêté sa brillante carrière l’année dernière et se consacrait à présent à sa nouvelle activité, la décoration d’intérieur. Toute l’aficion salue la mémoire d’un grand champion…

ACOSO

L’acoso y derribo qui devait se dérouler le samedi 29 sur la plage Est des Saintes-Maries-de-la-Mer est annulé à cause des intempéries et de prévisions météo pessimistes.

Le petit-déjeuner offert par les Clubs Taurins Paul Ricard, Mireille et le Comité de Jumelage de Villamanrique  est maintenu, mais aura pour cadre les arènes.

Ce qui est en principe maintenu :

- 15h : Course camarguaise à l'Avenir aux arènes, suivie d'une bandido.

Dimanche 30
- 9h : Petit déjeuner en musique aux arènes.
- 11h : Festival de six abrivados.
- 15h : Course camarguaise à l'Avenir, suivie de deux bandidos.

Tarifs des courses : 10€, 5€ de 6 à 15 ans.

Animations des journées par une peña.

TOMASITO

Dorénavant, Thomas Joubert « Tomasito » ne sera plus apodéré par Luc Jalabert et Paquito Leal.

a-a-tom27a
(Communiqué)

ESCRIBANO

Robert Pilès et Stéphane Fernandez Meca sont à partir d’aujourd’hui les nouveaux apoderados du matador sévillan Manuel Escribano.

Après la bonne impression laissée par le torero andalou à Aire-sur-Adour dimanche dernier face aux toros d’Hubert Yonnet, les deux matadors retirés ont décidé de donner un nouveau tournant à sa carrière.

a-a-me27a

Il faut se souvenir qu’il a réalisé une bonne campagne sud-américaine, qu’il a toréé six corridas en Espagne, coupant 19 oreilles et un rabo. De ces corridas est ressortie celle d’Antequera le 29 mai où il signa un triomphe important devant les toros de Victorino Martín.

L’accord s’est conclu par la traditionnelle poignée de mains pour une durée indéterminée. Manuel Escribano est encore un jeune matador qui peut s’avérer une grande nouveauté puisqu’il a pris l’alternative le 19 juin 2004 à Aranjuez des mains de Canales Rivera, témoin El Fandi, avec des toros de Victoriano del Río auxquels il coupa trois oreilles.
(Communiqué)

PADILLA

Les responsables du Cercle taurin des Amis de la Dynastie Bienvenida viennent  d’attribuer leur huitième trophée à Juan José Padilla… « pour les mérites accumulés au cours de sa trajectoire professionnelle et humaine basés sur la pureté et la vérité de son toreo, comme son vertueux comportement personnel ».

a-a-jjp27a

Son trophée lui sera remis le 12 décembre à Madrid. Enhorabuena, Maestro !

Concernant sa récupération, son frère Óscar a déclaré qu’il y avait de tout petits mieux, mais qu’il restait encore beaucoup à faire… Dans trois semaines, le torero reverra l’ophtalmo à Oviedo en vue d’une future opération de la face. Tout ce processus sera d’autant plus positif qu’il se déroulera dans des délais assez rapides, le frère de Juan José se montrant confiant et soulignant la grande leçon de courage que le Cyclone de Jerez donne à tout le monde ! Fuerza Padilla…

LA ALGABA

Toujours concernant Juan José Padilla, un festival est organisé pour lui rendre hommage et le soutenir moralement pour surmonter le pénible moment qu’il traverse.

Ce sera le samedi 5 novembre dans la plaza de toros de La Algaba, dans les environs de Séville. L’originalité, c’est que ce sont les banderilleros qui se mueront en matadors, et inversement, les matadors en banderilleros…

a-a-la27a

Les participants seront nombreux, on s’en doute, et déjà El Cid, Finito de Córdoba et Daniel Luque ont donné leur accord, ainsi que… Jaime Padilla, frère de Juan José et banderillero attitré de Luque.

Sur la vidéo de Feria TV, l’émouvant brindis de Luque à son banderillero, en hommage à son frère grièvement blessé. Cliquez  ICI

PARIS

Parmi les grandes révélations d’une saison 2011 particulièrement riche, il y a un torero de Bilbao (Llodio pour être précis) qui, après plus de cinq ans d’alternative, a su enfin se montrer dans la plénitude de ses moyens : courage hors du commun, toreo classique, sincère dominateur, estoqueador précis et engagé : Iván Fandiño. On l’a peu vu en France (si ce n’est à Saint-Martin de Crau et à Alès ; il fut empêché à Vic par une blessure), mais il est l’un des grands triomphateurs de la saison espagnole, notamment à la San Isidro. Bilbao devait marquer sa consécration définitive chez lui, mais une blessure aussi grave que stupide, dans une nocturne de Málaga, l’en a empêché. On le revit à la féria d’automne, héroïque face à une corrida redoutable de Gavira.

a-a-if27a 

2011 a vu son explosion. 2012 devrait être l’année de sa consécration définitive.
Entre la fin de la saison espagnole et son départ pour l’Amérique, nous sommes fiers de pouvoir recevoir le matador de toros Iván FANDIÑO le jeudi 3 novembre à partir de 20h dans le Grand salon « Spindler » du restaurant Chez Jenny - 39, Boulevard du Temple Paris (3ème), M° République (la soirée débutera par une courte rétrospective vidéo de sa saison).

Participation aux frais, comprenant l’apéritif, la soirée, et le dîner, boissons incluses :
Membres du Club : 28 €. Jeunes jusqu’à 25 ans (à jour): 18 €. Hôtes de passage : 37 €.
NB : le dîner sera différent de l’habitude (entrée, plat, dessert) : sans choucroute !

Vous pourrez à cette occasion payer votre cotisation annuelle ou adhérer au Club. Rappel montant des cotisations : Individuels : 55€. Couples : 80€. Jeunes de moins de 25 ans : 20€

Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
(Communiqué)

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 stm23aff

 ist06aff