Samedi 19 Septembre 2020
Arles, Taurodelta, Puerta, Deuil, Michelito, Ponce, Jocinero, Quito, Présidence, Expo…
Jeudi, 01 Décembre 2011

a-a-arl01ab

La Feria de Pâques se déroulera du 6 au 9 avril, la Feria du Riz du 7 au 9 septembre…


Les premières ganaderías prévues pour 2012 sont les suivantes :
Corridas de Toros : Conde de Mayalde, Domingo Hernández, Laget-Jalabert, Miura, Funteymbro…
Novilladas : Antonio Palla, Dos Hermanas…
Le programme complet sera annoncé fin janvier.
(Communiqué)

TAURODELTA

Mundotoro a organisé une rencontre virtuelle par web interposé entre les nouveaux partenaires de Taurodelta et les aficionados. Quelques extraits significatifs des réponses des uns et des autres…

José Antonio Martínez Uranga :

« Le toreo ne vit pas en marge de la crise mondiale économique et financière. Les principales empresas ont peut-être des torts, mais elles ne sont pas responsables de cette crise.

Pour le moment, il n’y a pas de contrat avec la télévision pour la bonne raison, entre autres, qu’aucune empresa n’a été désignée pour gérer Las Ventas. Bien sûr, il y a un accord préalable car l’intérêt de Digital Plus est de continuer à retransmettre les corridas, mais tout cela devra être négocié. Mais pour le moment, je le répète, nous ne sommes pas officiellement empresa de ces arènes.

Las Ventas est la seule arène de temporada qui donne environ 80 courses… Il est important que dans le respect du cahier des charges, nous sortions de nouveaux toreros. En ce sens, nous sommes très soucieux des novilladas à organiser car pour Madrid, produire ces nouveaux toreros est une obligation.

Nous avons déjà des idées concernant les corridas des dimanches des Rameaux et de Pâques, nous travaillons pour sortir les meilleurs cartels possibles.

Nous allons faire tout ce qui est possible pour que José Tomás vienne torér l’an prochain à Las Ventas…

Je le répète, nous ne sommes pas l’empresa de Madrid, nous sommes une empresa qui veut être empresa de Madrid, ce qui est très différent, et nous voulons l’être parce que nous pensons que notre offre et le personnel humain et professionnel peuvent faire de grandes choses pour le toreo… Nous avons présenté lors de la conférence de presse le nouveau Taurodelta, nous pensions qu’il était important que le public le sache. Rien de plus. »

a-a-sc01a

Photo : Noticias

Simon Casas

« Nous avons souhaité mettre en avant l’intérêt général plutôt que de rester sur des positions individualistes. Nos trois empresas forment une plus-value qui doit s’ajouter.

On a plusieurs objectifs. La qualité de programmation est prioritaire. On prendra en compte la communication à travers deux domaines, la culture et la protection de la Fiesta par rapport au futur. Cette union considère que la convergence de nos moyens va déboucher sur une amélioration historique de la programmation à Las Ventas, ainsi que pour la défense de la Fiesta.

Nous prendrons tous part aux décisions puisque nous avons un projet commun. Nous ne sommes pas entrés dans le capital social de Taurodelta.

En ce qui concerne le comité d’éthique et l’incorporation de Luis Francisco Esplá et Fernando Sánchez Dragó, ainsi que la politique en faveur des jeunes, tout suit son cours selon ce qui a été prévu et annoncé. Il n’y a pas de changements par rapport à ce qui a été dit en conférence de presse.

Evidemment, le toro est l’une de nos principales préoccupations avec pour Madrid deux éléments importants : la présentation et les origines. C’est pourquoi nous opterons pour la variété dans la provenance des ganaderías. »

a-a-mad01a

Antonio García Jiménez (Matilla)

« Notre union ne s’est pas faite du jour au lendemain, elle était en l’air depuis pas mal de temps, mais elle s’est scellée ces derniers temps. Je suis persuadé qu’elle va être positive en bien des domaines…

On essaiera de proposer une grande diversité dans le bétail et j’espère que certains manques dans le passé vont être corrigés.

Nous sommes une équipe, et elle va travailler en tant que telle dans tous les aspects de l’exploitation de la plaza, si nous gagnons le concours, car nous n’avons pas encore gagné.

On essaiera d’acheter les toros dans les ganaderías qui sont dans un bon moment et qui peuvent donner du spectacle. Ce n’est pas le jour d’avancer des noms, mais je comprends et prends note de la volonté d’ouvrir davantage l’éventail des élevages. 

Notre union ne s’est pas constituée contre la teneur de cet appel d’offres, il est ce qu’il est et personne n’oblige qui que ce soit à postuler. »

PUERTA

Emouvantes obsèques de Diego Puerta à Séville avec notamment une ultime vuelta al ruedo à la Maestranza, son cercueil étant porté par Tomás Campuzano, Macandro, Esaú Fernández, El Almendro, la banderillero El Pío et le novillero Fernando del Toro… puis un dernier passage par la Porte du Prince sous les cris de « Torero ! Torero ! »

a-a-dp01a

Ont notamment assisté au dernier hommage, à la mairie où était dressée une chapelle ardente ou à l’église de San Bernardo, Paco Camino et ses fils, El Viti, Litri père et fils, Espartaco, Emilio Muñoz, El Cid, Curro Romero, Manuel Benítez El Cordobés, Pepe Luis Vázquez, Andrés Vázquez, Manili, Martín Pareja Obregón, Salvador Cortés, Alfonso Oliva Soto, Emilio Silvera… ainsi que de nombreux professionnels, banderilleros, piqueros, ganaderos, personnalités politiques, aficionados… pour un ultime adieu. Un grand maestro qui a marqué l’histoire de la tauromachie…

DEUIL

Nous avons appris le décès de Mme D. Amalia Vargas, grande aficionada de Céret, où elle a tenu une pharmacie, et revistera à la revue Toros.

De manière tout à fait bénévole, cette grande dame de la tauromachie n’hésitait pas à ouvrir sa porte aux toreros, notamment français, qu’elle a aidés autant qu’elle le pouvait, y compris pour toréer. Ses obsèques auront lieu ce vendredi à 10h30 à l’église Saint-Pierre de Céret.

MICHELITO

Ce 1er décembre, Michelito a fêté son quatorzième anniversaire entouré de sa famille chez le ganadero Luis Conde Medina à l’issue d’un tentadero. Feliz cumpleaños…

a-a-mich01a

L’aîné des Lagravère ne chômera pas jusqu’à la fin de l’année puisqu’il va partir au Pérou en compagnie de son père et de ce ganadero pour trois courses entre le 4 et le 11, dont deux à Arequipa.

a-a-mich01b

Ensuite, quatre novilladas l’attendent au Mexique, la dernière pour une mixte à Ciudad del Carmen avec Diego Ventura et le matador Rafael Ortega.

PONCE

Avec Feria TV, résumé du triomphe d'Enrique Ponce à Lima dimanche dernier. Cliquez ICI

a-a-ep01a

JOCINERO

Pour aider à financer les frais inhérents à l’ILP qu’ils ont lancée, les responsables de la « Federación Taurina de Catalunya » ont décidé de vendre sous la forme d’enchères la tête de « Jocinero », du Duc de Veragua, premier toro à être lidié dans la plaza « Las Arenas » de Barcelone, le 29 juin 1900.

a-a-joc01a

Une pièce exceptionnelle mise à prix 18.000 €. Pour tout contact ou ordre d’achat : 93 321 17 09 - mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

QUITO

Compte-rendu du Festival :

a-a-cb20a

PRÉSIDENCE

Présider une corrida est une lourde responsabilité : il faut être à la fois bon aficionado et garant de l’ordre public, ferme dans ses décisions et discret dans leur application, équitable et mesuré, respectueux de la lettre du règlement mais imprégné de son esprit, soucieux de la présentation des taureaux comme de l’intégrité physique des toreros, connaisseur des traditions locales et attentif aux demandes du public mais vigilant sur l’intérêt des aficionados et défenseur de la pureté de la corrida. Présider une corrida est toujours difficile mais présider une arène de toute première catégorie est un vrai défi, tant les pressions diverses (toreros, éleveurs, apoderados, empresa, autorités politiques, etc…) sont puissantes. Présider la prestigieuse et traditionaliste arène de Séville, surtout lorsqu’on est une femme, relève donc de la gageure. C’est celle que relève depuis six saisons Anabel Moreno, devenue depuis l’an dernier « première présidente » de cette plaza.

a-a-ctp01a

Nous sommes heureux et fiers de recevoir Anabel Moreno, première présidente des arènes de Séville, venue spécialement à Paris pour une rencontre dans notre Club qui portera sur : La journée d’un président d’arènes de première catégorie et Une femme dans le monde taurin sévillan, le mercredi 14 décembre à partir de 20h dans le Grand salon « Spindler » du restaurant Chez Jenny, 39, Boulevard du Temple Paris (3ème), M° République.

a-a-sev01a

Participation aux frais, comprenant la soirée, suivie d’un apéritif et du dîner, boissons incluses : Membres du Club : 28 €. Jeunes jusqu’à 25 ans (à jour): 18 €. Hôtes de passage : 37 €. Rappel cotisations : Individuels : 55€. Couples : 80€. Jeunes de moins de 25 ans : 20€
Afin de faciliter l’accueil, il est impératif de s’inscrire par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
(Communiqué)

EXPO

Le week-end prochain, au Mas de Bellombre, à Raphèle les Arles (13), chez Pierre-Marie Meynadier, salon très particulier et innovant (Exhibition Les Itinérantes Trendy, Arty, Sexy), avec exposition de photos de Marie Michèle.
"Les Itinérantes" est un concept original basé sur l´artisanat de luxe imaginé par Sophie Meynadier, organisatrice.

Venez nombreux dans un cadre en pleine nature où le beau et le bon seront à l´affiche…

 

Paul Hermé

soler 2017

Affiches / Cartels

 nimes27aff

 stm11aff

 jl21aff